Questions posées et Réponses proposées

hésitation sur le chemin dans l'herbe par brouillard - Image parFree-Photos de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Une question vous taraude ou vous titille, n’hésitez pas à la poser via ce mail.
Ci-dessous, voir la liste de toutes les questions posées / réponses proposées

La Bible nous raconte que, pour nourrir les hébreux dans leur trajet à travers le désert, Dieu leur donne comme nourriture de la manne. Ce mot « manne » signifie littéralement « qu’est-ce que c’est que ça ». Et effectivement, ce qui nourrit notre cheminement c’est de se poser des questions. Ce n’est pas très confortable, ni très sécurisant, mais c’est indispensable pour se faire sa propre opinion et pouvoir prendre ensuite ses propres responsabilités.

L’Eglise ne détient pas la vérité. Elle témoigne d’une façon de cheminer vers cette vérité vivante qu’est celui que le Christ appelle « mon père et votre père ». La vérité qui nous appartient, si je puis dire, c’est de chercher avec sincérité, avec cœur. Une recherche de Dieu, une recherche tournée vers le bien, vers la vie.

Il est donc normal et sain de se poser des questions. Le contraire de la foi n’est pas de douter mais d’abandonner. Le questionnement et le doute sont la part vivante de la foi. C’est ainsi que l’on peut avancer en progressant dans une fidélité et une justesse plus grande encore. Et c’est ce qui permet d’aborder notre vie avec souplesse pour faire face à l’inattendu, que ce soient des moments difficiles ou que ce soient les bonnes surprises, celles de la vie, celles venant des autres et les bénédictions de Dieu.

Vous avez le droit de poser des questions difficiles, celles qui nous font peut-être honte, quand nous sommes déçus de nous-mêmes ou de la vie, ou quand ce que l’on pense ne semble pas dans la ligne des églises… C’est le signe d’un élan pour avancer, d’une recherche pour réformer sa théologie, d’une recherche de plus grande fidélité, d’une intelligence plus élevée de Dieu et de notre vie.

En conséquence :

  • Vous pouvez évidemment ne pas être d’accord avec les opinions du pasteur qui répond, ou avec celles de la personne qui a posé la question, ou avec les personnes qui se sont exprimées en commentaire. Si cela vous donne envie de réfléchir et peut-être de prier Dieu, l’objectif est atteint.
  • Vous pouvez donner votre propre opinion dans les commentaires, bien entendu dans le respect de la question et surtout des personnes qui se sont exprimées.
  • Si vous préférez entrer en dialogue en toute confidentialité avec un pasteur : c’est possible par mail. Vous pouvez poser toutes les questions que vous voulez. Tant que c’est avec bonne volonté et respect, tout est bon. Vous pouvez demander que votre question ne soit pas publiée, mais c’est un service fraternel de laisser cette possibilité ouverte car d’autres personnes se posent sans doute la même question et n’ont pas osé la poser. Si votre question est reprise, ce sera de toute façon en changeant les noms et les détails afin qu’il ne soit pas possible de vous reconnaître.

En attendant de trouver (éventuellement) un pasteur dans une paroisse, si vous le désirez, vous pouvez me poser ici une question en rapport avec votre foi et votre vie. J’essayerai d’y réponde le plus fidèlement possible, cela dit, cette réponse n’est pas à prendre comme une position officielle de l’Eglise Protestante de Genève, et encore moins comme la réponse officielle de Dieu lui-même !!! C’est simplement un avis d’un pasteur. Votre question restera anonyme si vous le désirez.

Vous trouverez ici des questions déjà posées par de vrais visiteurs, et une réponse proposée. Seuls les noms et détails de la vie ont été modifiés afin de préserver l’intimité de la personne.


 

Questions & réponses en ligne
Print Friendly, PDF & Email

8 réponses

  1. Geoffroy dit :

    Bonjour monsieur (je ne sais pas comment nommer un pasteur)

    Vous aviez très gentiment répondu à ma question l’année dernière.
    Je voulais vous dire que vous m’aviez bien aidé !

    Dieu a changé notre coeur a une vitesse extra ordinaire. Il a remis en ordre nos désirs et a redonné du sens à chaque chose de notre vie

    Merci de laisser dieu passer à travers vous ! c’est toujours plein de fruits !
    j’ai pensé bon de vous donner un retour du travail que vous faites 🙂

    je prie pour vous

    • Marc Pernot dit :

      Cher Geoffroy
      C’est vraiment avec grande joie que je reçois votre message.
      C’est tout à fait précieux comme encouragement pour moi. Car c’est difficile et assez risqué d’essayer d’aider des personnes que l’on rencontre, c’est encore plus difficile à distance. Donc quand parfois cela a pu aider, c’est encourageant, effectivement, à continuer à faire cette effort.
      Bravo de penser et prendre ainsi le temps d’exprimer de la gratitude, c’est une belle façon d’être. Miriam a de la chance !
      Dieu vous bénit et vous accompagne
      Marc

  2. Gérard dit :

    Bonsoir Cher Pasteur
    J ai rencontré plusieurs situations qui évoquent la puissance de Dieu. Et c’est vrai que Dieu est puissant.
    Dans un de vos commentaires, je vous ai lu dire qu il n est pas un magicien. Évidemment il n est pas là pour faire un show télévisé.
    Mais par rapport à cette puissance, on nous l a bien enseigné dans notre enfance pour ceux qui ont fait par exemple la catéchèse.
    Pour peu qu’on soit quelque peu naïf, baignant dans la contemplation de la nature, de la richesse de diversité humaine, etc… certaines personnes peuvent prendre l option de ne pas se défendre dans la vie, d une part pour plaire à Dieu ( Jésus a dit d aimer nos ennemis ), et comptant sur Dieu, puisqu il est le Dieu qui fait des miracles. Certaines personnes peuvent adopter une attitude attentiste et peuvent oublier l entraide fraternelle, les compétences des médecins, etc…
    Il est bien d enseigner les enfants que Dieu est amour, mais je pense qu’il est aussi très utile et indispensable d espérer et compter sur certains humains. Mon voisin m a dit  » je crois en Dieu, mais pour moi avant tout, je crois dans l homme.
    Concernant la puissance de Dieu, j’ai vu un débat télévisé, dans lequel un animateur était interrogatif quant au fait que Dieu tout puissant ait permis l extermination milliers petits juifs en 39/45.
    Tout ça pour dire , que s il est essentiel de se tourner vers Dieu, n oublions pas aussi nos proches qui peuvent nous aider, nous réconforter. Il ne faut pas rester seul quand nous n avons pas le moral. Certes Dieu peut nous restaurer, nous soutenir , par la prière, la méditation. Il est puissant pour cela. Mais Dieu a aussi créé des êtres pour justement nous rencontrer et parfois nous apporter un bon soutien, nous aider spécifiquement. C’est une question de rebondir plutôt que de s introvertir et rester seul.
    Je voulais votre point de vue.
    Merci et que Dieu vous bénisse.

    • Marc Pernot dit :

      Cher Gérard
      Bravo pour ces réflexions.
      C’est bien intéressant, et je ne vois rien à ajouter. Si ce n’est que la théorie d’un Dieu tout puissant fait un tort immense. Bien des personnes ont perdu foi en Dieu à cause de cela.
      Dieu est puissant, et il est amour.
      Il vous bénit et vous accompagne

      • Gérard dit :

        Bonsoir Marc et merci pour votre réponse.
        Dieu nous a créé de la merveilleuse des façons. Avec des jambes pour aller vers son prochain, avec des bras pour aider ou enlacer, serrer la main de son prochain , avec un visage pour parler, sourire , entendre voir son prochain. Bref un bon mode de communication pour retrouver Dieu en notre prochain. Car Dieu est en tout homme, plus ou moins suivant comment on le laisse vivre en notre cœur ❤️.
        Que Dieu vous bénisse.
        Gérard

  3. Plume dit :

    En réponse à une question apparue de manière éphémère mentionnant Hébreux 9, des démons, le salut… :

    Peut-on croire en Dieu selon la Bible tout en croyant que les démons n’existeraient pas ailleurs que dans l’imagination de certains ?
    cf les réponses sur ce site à des questions voisines ou corrélées :
    https://jecherchedieu.ch/question/j-espere-que-ma-foi-est-sincere-et-suffit-pour-etre-sauve-les-demons-aussi-reconnaissent-le-christ-seront-ils-sauves/
    https://jecherchedieu.ch/question/dans-les-ecritures-on-parle-de-satan-le-diable-le-tentateur-qui-est-il-est-ce-une-partie-de-nous-meme-et-les-miracles/

    Voir aussi Romains 4:1-5 : « Que dirons-nous donc d’Abraham notre ancêtre ? Qu’a-t-il obtenu selon la chair ? Si Abraham a été justifié par ses œuvres, il a de quoi être fier, mais non devant Dieu. En effet que dit l’Écriture ? « Abraham eut foi en Dieu, et cela lui fût compté comme justice. » Or à celui qui accomplit des œuvres, le salaire n’est pas compté comme une grâce mais comme un dû. Par contre, à celui qui n’accomplit pas d’œuvres mais croît en celui qui justifie l’impie, sa foi est comptée comme justice. »

    Paul cite Genèse 15:6 : Abram eut foi dans le SEIGNEUR, et pour cela, le SEIGNEUR le considéra comme juste.

    Pour aujourd’hui, ces passages de Genèse et de l’épître aux Romains nous indiqueraient que le salut vient de la Foi, comptée comme justice, avec l’exemple d’Abr(ah)am qui nous est donné.

    Pour ne pas non plus s’attarder sur la prétendue perfection ou pureté de la Foi d’un tel ou d’un tel, voir encore la parabole du bon samaritain en Luc 10:29. Quel est l’intérêt de mentionner qu’il s’agit d’un samaritain ? Il s’agit d’un groupe religieux considéré comme dissident du reste du peuple d’Israël, pour des raisons peut-être liées à différents exils, diasporas, migrations et conversions de populations voisines. Ils n’ont (encore aujourd’hui) comme Bible que la Torah samaritaine, variante (intéressante a priori) de la Torah de la Bible hébraïque ou de celle(s) de Qumran ou encore de celle traduite dans le Pentateuque de la Septante. Or c’est ce samaritain (hérétique donc du point de vue des hébreux-juifs de l’époque) qui porte assistance à l’homme roué de coups par des bandits, tandis que le prêtre et le lévite de l’histoire s’en éloignent dans cette parabole. Ainsi c’est par l’action de justice que ce bon samaritain s’est montré le prochain de cet homme blessé, même si sa foi était considérée comme hérétique.

    Hébreux 9 parle du sang du Christ Agneau de Dieu sacrifié le jour de la Pâque juive comme on sacrifiait un agneau à la Pâque juive en souvenir de l’exode hors de la situation d’esclavage sous l’autorité dictatoriale du pharaon en Égypte… Le sacrifice du Christ Agneau de Dieu prend alors la place du sacrifice des boucs du culte ancien, de même qu’une nouvelle signification est ajoutée à la Pâque : celle de la libération possible de l’esclavage du péché par la communion avec Jésus Christ ressuscité par Dieu.
    Voir peut-être des prédications corrélées sur ce site :
    https://jecherchedieu.ch/texte-biblique/jesus-dit-ceci-est-mon-sang-le-sang-de-l-alliance-repandu-pour-beaucoup-pour-le-pardon-matthieu-26-multitude-tous/
    https://jecherchedieu.ch/temoignages/predication/esprit-eau-et-sang-temoignent-et-les-trois-sont-d-accord-jean-19/
    https://jecherchedieu.ch/question/pourquoi-faudrait-il-aimer-dieu-est-ce-que-jesus-a-pu-dire-ceci-est-mon-sang-ceci-est-mon-corps/

  4. Jeff dit :

    Bonsoir à tous,

    J’ai vraiment hésiter à poster ce message mais je dois le faire en tant que chrétien et l’amour que je porte à Dieu. Je suis tombé dans un péché horrible, l’addiction à la masturbation… J’ai commencer à me masturber il y a 3 mois à 16 ans. Au début je pensais que c’était normale et les sexologues conseiller cette pratique. Mais je ressentais une chose au fond de moi, j’avais honte et je me suis dit – Un chrétien fais sa ? – J’ai fais mes recherches et j’ai constater que c’était un péché. Mon problème j’arrive pas à arrêter, je suis pas compulsives mais je le fais 2 à 3 fois par semaine. Je pense mon corps changent mais tout de même je doit arrêter sa. Mais je cesse de rechuter, je peux pas tenir 3 jours, j’aimerais arrêter a tout prix pour avoir aucune honte devant Dieu. J’écris ce message pour vous demander de l’aide. J’espère avoir des réponses et je suis désoler si c’est bizarre. Merci Cordialement

    • Marc Pernot dit :

      Bravo de vous intéresser à Dieu et de chercher à lui faire une place en vous, et de compter sur son aide
      En ce qui concerne la masturbation, le fait que ce serait interdit par la Bible est une légende. Il n’y a pas un seul mot en ce qui concerne la masturbation dans la Bible, ceux qui prétendent le contraire sont trompeurs. Ce que dit Jésus c’est d’aimer Dieu, d’aimer son prochain comme soi-même, cette pratique ne fait de mal à personne, ne souille aucune relation. Alors que le fait de coucher n’importe comment est effectivement un trouble de la relation aux autress personnes.

      Cet interdit de la masturbation est purement culturel, humain. Vouloir imposer cet interdit à d’autres personnes, en plus au nom de Dieu, fait énormément de dégâts spirituels, faisant que des personnes se sentent coupables, sales, pécheresses absolument sans raison.

      Dieu n’a rien contre le plaisir. C’est un problème si cela devenait frénétique, mais c’est comme tout, pour la nourriture aussi c’est l’abus qui peut être un problème, une addiction.

      Donc, je pense que vous pouvez trouver une âme en paix avec Dieu.

      Et de toute façon, il n’y a rien à craindre de Dieu, il ne vous abandonnera jamais, ni ne se tournera contre vous.

      Il vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *