J’aime bien le catholicisme mais j’ai une vision qui se rapproche plus du protestantisme, que faire ?

Les deux églises jumelles de la Piazza del Popolo à Rome - http://www.flickr.com/photos/82129006@N00/2177089885 Found on flickrcc.net

Les deux églises jumelles de la Piazza del Popolo à Rome. Alors, aller à gauche où aller à droite ?

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour,
J’ai été baptisée à l’église catholique, mais je n’ai pas reçu d’éducation religieuse ; on m’a laissé libre choix de croire ou de ne pas croire.
J’ai toujours cru en Jésus en tant que fils de Dieu et Dieu en même temps (Avant qu’Abraham fut, je suis).
Mais :
– je ne vénère ni les saints, ni Marie. Je ne sais pas si elle est l’immaculée conception, si Joseph a pu être son amant dans la vie. Pour moi elle est juste une femme, certes la mère de Jésus, mais je ne m’adresse jamais à elle dans mes prières.
– je ne pense pas qu’il faille un prêtre pour être mis en relation avec Dieu, et je trouve même que les pasteurs sont meilleurs orateurs.
– Pourtant je pense aussi que l’Eglise catholique est un socle solide qui permet d’avoir une parole unique pour dire ce qui est acceptable ou pas, et ainsi éviter les dérives sectaires et divisions multiples que l’on voit chez les églises évangéliques.
– je ne considère pas le Pape comme autorité émanant de Dieu. Un pouvoir politique, pourquoi pas, mais rien de plus.
Je suis perdue, j’ai peur de trahir ma foi si je ne vais plus à l’église catholique (que j’aime beaucoup) pour prier, mais en même temps je vois bien que j’ai une vision qui se rapproche plus du protestantisme. Que dois-je faire ? Pourriez vous m’aider s’il vous plait?
Merci.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Bravo pour votre élan de foi, manifestement sincère et vrai.

Je suis persuadé que non seulement vous avez le droit de penser ainsi, et que l’essentiel est dans la confiance en Dieu et dans la sincérité. C’est comme cela avec un ami. C’est la même chose pour la vie en général et c’est tout particulièrement important pour la foi car c’est ce qui permet à Dieu de travailler avec nous, pour nous, et en nous. Notre confiance et cette notre sincérité font qu’il pourra travailler pour nous plus à son aise.

Bien des chrétiens protestants sont d’accord avec vous sur la question des saints, du pape, de la prêtrise, de l’immaculé conception… Nous sommes nombreux à partager votre questionnement sur les relations entre Marie et Joseph. Vous avez raison de vous méfier des dérives sectaires, ou des églises qui très directives sur ce que les fidèles doivent penser et faire (l’étiquette « église protestante » n’est la propriété de personne, et ne garantit rien, il faut y regarder de plus près). Normalement, dans les églises appelées « presbytériennes » dans les pays anglo-saxons et appelées « réformées » dans d’autres pays, il ne devrait pas y avoir ces problèmes car l’accent est mis sur la liberté d’interprétation personnelle et le respect de la personne.

Je suis d’accord avec vous sur le rôle important de l’église catholique le monde.  Je suis plus réservé, personnellement, à considérer comme positif l’idée qu’une parole unique dise ce qui est acceptable ou pas. La vie humaine est infiniment riche et complexe. Et certaines règles morales assénées brutalement peuvent faire un mal fou auprès des personnes individuelles, prises dans une situation personnelle complexe. Par exemple en ce qui concerne le divorce, il est clair que le divorce n’est pas bon. Mais parfois le divorce est néanmoins la solution la moins pire, il y a même des situations vraiment dramatiques physiquement ou moralement ou le divorce est une condition de survie. La foi est alors une chance inestimable, le message de Rome a donc raison de dire que le divorce est mauvais, qu’il y a un problème. Mais ce message me semble être en même temps trop brutal. Il faut tenir compte des personnes individuelles, de leur souffrance, comprendre que tous les divorces ne sont pas une façon de zapper son conjoint, il faut plutôt accompagner, encourager à prendre en compte cet échec pour se reconstruire et peut-être construire enfin un vrai couple. Il faut annoncer le pardon de Dieu afin que la personne déjà frappée par cette épreuve ne sen sente pas en plus rejetée par Dieu, et empêchée par Dieu de construire, enfin, un vrai couple et une vraie famille…

Ce qui unit les croyants dans la foi chrétienne est donc, selon notre façon de voir l’église, plus une personne, Jésus-Christ qu’un dogme et une morale assénée par une institution. Ce qui nous unit est ainsi une démarche de confiance dans la personne que Jésus-Christ appelle son Père et notre Père, confiance exigeante, car faisant de nous une personne digne de penser et de croire. C’est pourquoi le culte protestant est normalement plus théologique, et les fidèles ne sont pas obligés d’être d’accord avec tout ce que dit le pasteur.

Alors êtes vous protestante ? catholique ? Vous êtes certainement chrétienne. Ensuite faut-il vraiment choisir une étiquette ?

  • Vous pouvez rester catholique et aller de temps en temps au culte protestant si cela enrichit votre foi et votre réflexion, ou au groupe biblique, ou profiter des prédications et autres enregistrements qui sont sur ce site.
  • Vous pouvez aussi choisir d’être protestante, c’est vrai que votre façon de voir ferait que vous y seriez bien, et aller prier de temps en temps aussi à la messe, et accompagner vos proches s’ils s’y sentent plus à l’aise.

De toute façon, comme le dit l’apôtre Paul, « Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation, il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. Et à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ. » (Ephésiens 4:4-7).

La question de la chapelle dans laquelle on va pour se ressourcer est donc à mon avis à prendre de façon pragmatique, en toute tranquillité, en vue de ce qui nous fera le mieux avancer avec Dieu. Mais je trouve que vous avez raison de chercher une paroisse où aller à votre rythme, en plus d’une pratique personnelle qui reste l’essentiel.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Titi lombardo dit :

    Bonjour
    Vous croyiez que le protestants ont seulement de visions… absolument pas.mais si tu catholique va à ce qui est supérieur à toi qui ont des visions sincères explique les ton plan divin .
    Je ne recommande pas d’aller chercher des églises protestantes par ce que tous nous suivions Jésus Christ de Nazareth comme on dit dans l’Ephésien ….il y a un seul Dieu,un foi,un seul baptême … frère l’amour de Dieu est pour toutes..et ne se mêle de rien… Dieu ne demande pas de faire ou chercher cotholisme ou protestantisme…Il demande seulement la pratique de son amour. Et son commandement.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *