Je ne comprends pas la nature du Saint-Esprit : est-il une personnalité indépendante ou la puissance de Dieu ?

décor en forme de colombe sur une poutre - Photo by Tamara Menzi on Unsplash

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour cher Pasteur, j’ai besoin de votre aide car je ne comprends pas la nature du Saint-Esprit.
Car je ne crois pas en la trinité qui est pour moi est une hérésie qui d’ailleurs ne repose sur aucune des écritures qui a été créé par le concile de Nicée en l’an 325 de notre par l’empereur Constantin car pour ma part je ne crois qu’en un seul et unique Dieu et je n’ai qu’un seul Seigneur et Maître son fils Jesus-Christ mais je ne comprends pas la nature du Saint-Esprit je n’arrive pas à comprendre sa nature si il a une personnalité indépendante comme Dieu et Jesus
Pouvez-vous m’aider à comprendre la nature du Saint-Esprit ?
Le Saint Esprit : personne ou force ?
De vos connaissances théologique comment voyez-vous le Saint-Esprit ? comme une personnalité indépendante comme Dieu et Jesus ou comme une force et une puissance agissante de la volonté et de l’esprit de Dieu ?

Merci par avance de m’aider à comprendre le Saint-Esprit ?

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Le terme d’hérésie est péjoratif, il fait référence à l’idée qu’il y aurait une pensée unique qui devrait s’imposer à tous, une pensée qui serait donc transcendante c’est-à-dire rendant compte parfaitement d’une vérité qui dépasse par définition même tout langage et toute pensée.

Mais vous êtes tout à fait en droit de ne pas adopter personnellement la doctrine de la trinité. La preuve, c’est que les 10 premières générations de chrétiens n’ont jamais entendu parler de ce concept, et qu’il a fallu encore bien des générations avant que cette doctrine devienne majoritaire parmi les chrétiens, et il y en a toujours eu pour ne pas l’adopter.

En ce qui concerne le Saint Esprit, il s’agit d’une image, celle du souffle ou du vent léger, pour parler de l’action de Dieu en ce monde. On le sent mais on ne le voit pas, on l’inspire et il nous donne la vie. Il est offert à tous gratuitement comme l’atmosphère terrestre. Les anciens pensaient qu’il était immatériel et pourtant il agit sur la matière. Il est mouvement et pourtant on ne sait où il naît et où il aboutit… Bref, c’est une belle façon d’exprimer notre expérience de Dieu en ce monde.

Ce n’est donc pas un autre Dieu, mais exprime Dieu dans un certain sens.

Amitiés fraternelles

Marc

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *