Comment Dieu n’a pas pu empêcher des croyants de devenir des pédophiles ?

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. André dit :

    Entre le rejet et l’écoute, je me suis souvent posé la question de savoir comment une personne qui prend conscience d’avoir ce genre de penchant pourrait trouver une oreille attentive et une main secourable avant de passer a l’acte. Parce que prier c’est sans doute bien, mais je pense qu’un soutient bien plus tangible doit être nécessaire, ne serait-ce que déjà pour pouvoir simplement en parler. Idée saugrenue sans doute mais je pense qu’il devrait y avoir un numéro vert pour les auteurs de ce genre de faits, et ils sont nombreux. 4 affaires de viols sur mineurs aux assises de vannes rien que pour cette session…

  2. Christelle dit :

    C’est en projet :

    https://www.ouest-france.fr/faits-divers/pedophilie/prevention-vers-un-numero-d-appel-pour-les-pedophiles-6032750

    Sans doute utile pour certains, cependant, pour suivre psychologiquement des personnes sous injonction de soins, je m’avoue sceptique… Mais tout est bon à prendre bien sûr.

  3. Marc Pernot Marc Pernot dit :

    Vous avez raison. Il faut que cela vienne de la personne, sinon, ce n’est pas facile du tout.

    J’ai en tête deux criminels sexuels qui ont fait la démarche eux-mêmes d’aller consulter un psychiatre pour s’en sortir. Malheureusement c’était après des premières victimes, mais c’est déjà ça.

    Je me souvenais aussi qu’il y a quelques années, en Allemagne, les services publics avaient fait une campagne publicitaire pour appeler les personne ayant des penchants de criminel sexuel d’aller consulter sans attendre de passer à l’acte. C’est intéressant que l’article que vous citez en parle.

    C’est pourquoi je me suis senti encouragé à parler de cela, dans l’espérance qu’une personen concernée fasse cette démarche. Sait-on jamais. Pour que des personnes soient épargnées d’être victime et lui de pouvoir vivre sans basculer dans cette horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *