Je suis un peu perdu depuis un bon moment, je voudrais que DIEU puisse me venir en aide

Par : pasteur Marc Pernot

Illustration : une main sort de l'eau comme appelant à l'aide - Photo by nikko macaspac on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour
Je suis un peu perdu depuis un bon moment, je voudrais que DIEU puisse me venir en aide
Grand merci

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Bon courage !
Et bravo de penser à Dieu comme une aide possible. Depuis les origines de l’humanité, nous avons remarqué qu’il est effectivement un grand secours.Il est une source de résurrection et de vie. Aucune situation n’est désespérée pour lui.

Ce que je vous suggère, c’est effectivement de le prier. Il me semble qu’il est mieux de ne pas dire à Dieu quelle action vous attendez de lui, mais juste lui confier ce qui vous préoccupe. Comme cela Dieu pourra vous aider à vous ouvrir à ce qu’il pourra faire de mieux, et que vous-mêmes soyez ainsi un partenaire dans ce projet.

De toute façon, Dieu n’est jamais source de souffrance, il est toujours avec ce lui qui souffre, avant même qu’il le lui demande. Et Dieu fait au mieux dans ce qu’il est possible de faire. Et s’il ne peut retirer l’obstacle, il nous aide à le contourner. C’est ainsi que je comprends ces merveilleux Psaumes 23 et 121. En particulier ce dernier qui est un Psaume pour remonter la pente, un psaume de confiance en Dieu comme en train de poursuivre son œuvre de création, et nous aidant à contourner les mauvaises choses qui sont sur notre route.

Dieu vous bénit ainsi

Psaume 121
Cantique des montées

Je lève mes yeux vers les montagnes…
D’où me viendra le secours ?
Le secours me vient de l’Eternel,
Qui fait les cieux et la terre.
Il ne permettra pas que ton pied chancelle;
Celui qui te garde ne sommeille pas.
Voici, il ne sommeille ni ne dort,
Celui qui garde Israël (qui garde son peuple).
L’Eternel est celui qui te garde,
L’Eternel est ton ombre à ta main droite.
Pendant le jour le soleil ne te frappera pas,
Ni la lune pendant la nuit.
L’Eternel te garde de tout mal,
Il garde ton âme;
L’Eternel garde ton départ et ton arrivée,
Dès maintenant et pour toujours.

Voir ici quelques Psaumes à prier. Et éventuellement d’autres textes (ces prières n’ont rien de magique), juste pour nous aider à entrer en prière, et ne pas se sentir seul dans l’appel au secours de Dieu

pasteur Marc Pernot, église protestante de Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. MARTIN dit :

    J’ai un problème dentaire important ajouté à d’autres (94 ans) j’attends le secours de Dieu et je l’en remercie. De tous cœur je le prie avec les défunts de ma famille dont ma femme qui a quitté ce monde.

    • Marc Pernot dit :

      Grand merci pour ce beau témoignage.
      Quand la Bible dit que l’amour est plus fort que la mort, qu’il la surmonte, c’est vrai.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

    • Marc Pernot dit :

      Ah ça, c’est pas drôle les problèmes dentaires!! D’abord ça fait mal, et en plus ça coûte hyper cher. Hélas. Surtout que ce n’est pas remboursé (en Suisse), je ne comprends pas pourquoi.
      Bon courage, Avec notre Dieu à nos côtés.
      Il vous bénit ainsi que les vôtres, en ce monde et pour l’éternité.

  2. Chantal dit :

    Merci mon dieu d’être à mes côtés je suis tjs très fatiguée , je ne fais presque plus rien de mes journées , je ne gardes pas mes petits enfants . Je ne sais pas ce que je dois faire de ma maison , ce que Damien et Steph me propose j’ai du mal à le comprendre

  3. Chantal dit :

    Merci d’avance seigneur , je te prie , accompagne moi , j’ai tellement besoin de toi

  4. Olivier dit :

    Bonjour Monsieur le Pasteur
    Depuis plusieurs semaines je redecouvre la littérature., contemporaine en particulier et j’y puise quelque chose d’indefinisable en particulier une analyse du monde, des sociétés et de moi et surtout un nouveau rapport à l’existence.
    En ce moment je lis l’étranger de Camus et ce livre résonne en moi incroyablement.
    Pourquoi je vous dit ça vous allez me demander ?
    et je vous avoue que depuis je ne lis ni médite les écritures. Je désire me consacrer à la littérature à fond.. Peut être suis-je excessif mais je le vis comme une histoire d’amour qui commence passionnément et j’en oublie, non pas l’essentiel, car l’essentiel c’est le Christ.
    Ma question est la suivante :comment faire fructifier la littérature sans pour autant délaisser les écritures et le Christ dont je m’aperçois que je le délaisse.
    Merci de votre réponse par avance.
    Olivier

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      On peut tout à fait lier les deux : de la littérature et la Bible. Et aussi le journal, des films, des romans, de l’art, de la science, de l’histoire, de la philosophie.
      Dans la littérature, et dan stout le reste, on n’est pas obligé d’être d’accord avec tout ce que l’on rencontre. Dans la Bible non plus, d’ailleurs. Il est donc bon de choisir ses principes fondateurs, ses valeurs principales, son inspiration, et ensuite s’ouvrir au monde. Et continue rà évoluer.
      Tout cela est possible par l’Esprit.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.