Ma femme m’a dit de demander plutôt à une assistante sexuelle si j’en éprouve le besoin.

un homme joyeux en fauteuil roulant prend un verre avec des amis - Photo by Elevate on UnsplashPar : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,
Je suis atteint d’une sclérose en plaque, à cause de cela depuis plus de 3 ans qu’il n’y a plus de relation intime avec mon épouse qui n’a plus envie de faire cela, je pense qu’il est toujours possible de le faire bien que différemment que par le passé, elle m’a simplement dit d’allez voir une assistante sexuelle pour cela, après beaucoup d’hésitation, j’ai rendez-vous lundi prochain avec une jeune dame pour cela, en tant que chrétien si j’ai pas de solution je vais vivre dans l’adutère, dès fois je préférais mourir.
Merci pour votre écoute.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Monsieur

D’abord, je voudrais vous dire mon respect pour votre courage dans votre chemin de vie. Bravo de chercher à vous interroger sur la dimension spirituelle pour choisir comment avancer.

Je ne suis pas persuadé que ce soit vraiment une bonne chose à faire pour vous, il me semble que la masturbation est une meilleure solution. Mais c’est à chaque personne de chercher ce qui lui semble le mieux dans son contexte particulier. En tout cas, c’est infiniment mieux que d’ennuyer votre femme avec du sexe si elle n’en a pas envie. Ça, cela serait vraiment une faute grave. Mais je vois dans le grand respect que vous montrez vis à vis de votre épouse, même ennuyé par sa réponse, il me semble qu’il n’y a pas de rancune ou de colère contre elle à cause de cela.

Ensuite, je trouve que le terme d' »adultère » est ici exagéré. Vous ne trompez pas la confiance de votre femme, vous ne forcez pas l’assistante sexuelle qui est, je suppose, rémunérée pour son service.

C’est vrai que votre maladie est bien cruelle. Avec de difficiles périodes, probablement. J’espère qu’à part la question (secondaire à mon avis) du sexe entre vous, vous avez une vraie relation avec votre femme ? J’espère que vous avez d’autres personnes aussi, avec des attachements et des échanges profonds, de la famille, des amis ? Il serait normal qu’ils soient à vos côtés face à ces difficultés et ces souffrances. Et qu’il y a de vrais beaux moments de vie avec eux ?

Par ailleurs, j’espère que vous pouvez avoir des occasions de faire preuve d’inventivité par vos activités quelles qu’elles soient.

Tenez bon. L’humanité est un corps, et ce corps s’épanouit quand chaque membre tient sa place à sa façon, comme il le peut. Votre courage d’être est un encouragement pour beaucoup, et je voudrais ici vous rendre hommage pour cela.

Dieu vous bénit et vous accompagne pour le meilleur possible.

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *