Est-ce que les protestants font le signe de croix ?

Jeune fille en forme de croix (illustration) Image: 'Levitation practice' by dawolf- 
 https://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/ http://www.flickr.com/photos/45961320@N07/30391114340

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Est-ce que les protestants font le signe de croix comme les catholiques ? Si Non pourquoi ? Si oui que signifie le signe de croix pour vous ? Pourtant le  » Notre Père  » est le même.

Merci de votre réponse.

Didier

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Monsieur

Il y a une grande variété de pratiques dans le protestantisme, différentes sensibilités, selon notre habitude de laisser la liberté à chacun. Certains protestants font le signe de croix (certains luthériens, certains anglicans). Mais dans les églises protestantes de sensibilité « réformée » les protestants ne font en général pas le signe de croix. Cela est dû au fait que nous ne voulons pas laisser trop de place aux gestes religieux, aux rites, afin de bien nous rappeler que l’essentiel est dans le cœur, dans ce qui ne se voit pas. L’idée est qu’il vaut mieux prier une seule fois Dieu dans sa chambre que de faire un millier de signes de croix. Dans la même idée, nous aimons les lieux de cultes sans tableaux et statues, nous aimons un culte plutôt recueilli, les prières ne sont pas chantonnées par le pasteur mais dites sur un ton normal… Il y a pas d’encens, pas de buis béni, pas d’onction d’huile, pas de baiser sur la Bible ou sur une icône…

C’est notre façon de chercher à nous avancer vers Dieu dans la foi du Christ. Mais si certaines personnes dans notre église ou dans d’autres églises sont aidées dans leur foi ou dans leur témoignage en faisant des signes de croix, je trouve cela formidable. Ces différences de pratiques ne sont donc pas fondamentalement une différence de théologie (nous avons tous pour base la personne de Jésus-Christ) mais il s’agit plus d’une différence de styles, de pratiques, de pédagogie.

Mais par ailleurs, oui, nous avons en commun l’essentiel de la foi chrétienne: le Dieu unique que nous découvrons en Christ, les mêmes Écritures (la Bible, avec en particulier les Évangiles), et donc (vous avez raison) la même prière du « Notre Père » (à des détails près)…) .

Sentez-vous donc très libre, dans la confiance en Dieu
Avec mes amitiés respectueuses

pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Juliette dit :

    L’autre jour je parlais avec un ami d’une église protestante devant laquelle nous passons souvent à Cannes, et on a dévié sur le sujet de la religion en elle même. Il m’a dit que les protestants avaient pour « habitude » de faire le signe de la croix en rentrant dans une église, mais dans le sens inverse des catholique, c’est-à-dire de haut en bas, puis de droite à gauche (contrairement à de haut en bas puis de gauche à droite). Je me suis renseignée, sans trouver de réponse à cette question.
    Puisque mon ami n’en est pas sûr non plus je viens vous le demander, est-ce vrai, ou est-ce que c’est simplement quelque chose de faux qu’on lui a dit?

    • Marc Pernot dit :

      Chez les protestants que je connais (étiquetés « réformés » ou « presbytériens »), le signe de croix n’est pas pratiqué. L’usage étant de faire preuve de sobriété et de discrétion dans notre religiosité, limitant les gestes, symboles, figures pour n’en garder que l’essentiel.

      Il parait que certains protestants luthériens pratiquent le signe de croix, mais je n’en ai été témoin moi-même qu’une seule fois, dans une paroisse plutôt style traditionnelle, à l’ouverture du culte, pendant la communion et à la sortie du culte (pas spécialement en entrant dans l’église). Cela dit, la liberté du protestant peut faire que certains pratiquent le signe de croix. On voit de tout. Je ne pense pas qu’il soit alors particulièrement codifié de faire le signe de croix dans un sens ou dans l’autre.

      La seule chose que j’ai entendu dans le protestantisme à ce propos, c’est une blagounette : le Conseil Presbytéral (formé des délégués élus par les paroissiens, et gouvernant la paroisse) convoque son pasteur et lui dit que, hum, des paroissiens l’ont vu à plusieurs reprises faire le signe de croix en sortant du presbytère, et que c’est choquant car cela ne se fait pas dans le protestantisme, surtout pour un pasteur, serait-il (oh horreur) en train de devenir un peu catholicisant ? Le pasteur, très gêné, dit que non, il ne fait bien sûr pas le signe de croix et ne l’a jamais fait. Le lendemain, sortant de chez lui, il se surprend en train de faire sa routine habituelle, portant sa main droite à son front en se demandant s’il n’a rien oublié avant de partir, vérifiant d’abord qu’il a bien fermé sa braguette, vérifiant ensuite qu’il a bien son portable dans la poche de poitrine gauche de sa veste, puis son portefeuille dans la poche droite, il s’élance alors vers on arrêt de bus. Ayant effectivement, sans l’avoir voulu, fait un magistral signe de croix.

      • Targie dit :

        Bonjour,
        Merci au pasteur pour ces réponses très complètes et pointe d’humour, oui Christ est Joie, sourire, rire !!!…. Alléluia, soyez bénis !!!

        • Marc Pernot dit :

          Bonsoir
          Grand merci pour ces encouragements.
          Effectivement, je trouve qu’il ne faut pas rater une occasion de se réjouir, surtout en théologie.
          Il n’y a peut être que de Dieu dont il ne serait pas génial de rigoler (pas plus que de rigoler d’une personne), mais rigoler avec Dieu en faisant de la théologie : oui.
          Cela permet de prendre un certain recul par rapport à ce que nous pensons aujourd’hui, même si nous avons mis notre cœur, notre foi, notre intelligence, notre travail à élaborer notre pensée, elle n’a pas tout à fait atteint le ciel non plus, et a toujours besoin d’être un peu réformée. Et notre confiance n’est donc pas dans nos croyances, mais en Dieu seul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *