De base, je ne suis pas croyante, mais j’essaye de comprendre et de m’intéresser à Dieu

jeune femme dans un café avec un regard intense - Thanks to Raj Rana for sharing their work on Unsplash.

Bravo pour ce courage d’avancer, de chercher, de ressentir.

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour pasteur,

Si je peux me permettre, j’aurais voulu une aide extérieure, je suis assez perdue dans ma vie depuis peu je me suis mise à lire la bible, de base je ne suis pas croyante j’ai été baptisée mais je ne croyais pas en dieu, je ne dis pas que maintenant j’y crois mais j’essaye de comprendre certaines choses et d’être moins en colère envers Dieu, si j’étais en colère envers lui c’est que j’ai perdu des personnes importantes dans ma vie et eu des moments de solitude, j’ai pensé que je ne mérite peut-être pas d’être sur cette terre et que sûrement dieu n’existait pas.

Mais en lisant la bible je commence à comprendre beaucoup de chose, j’ai toujours un point dans ma poitrine depuis que je lis la bible, je ne sais pas ce que ça signifie, je me dis que c’était peut-être un signe qui veut me montrer de me libérer de toute la souffrance que j’ai en moi, je ne sais pas trop comment réagir à ça mais j’essaye de comprendre et de m’intéresser à dieu et à ce qu’il a pu construire et donner.

A force je me suis dit que j’avais sûrement ma place sur terre et que j’essaye de me battre pour mes convictions sans suivre personne, sans m’occuper de ce que peuvent dire les autres même si ça fait mal.

  • J’aurais des questions qui me sont venues pendant ma lecture,
  • Qu’est-ce que Dieu veut que je comprenne/pense ?
  • Qu’est-ce que Dieu veut que je fasse ?
  • Dieu peut-il m’aider à me relever des malheurs que j’ai eu ?
  • Dieu pourrais m’accepter malgré les erreurs que j’ai pu commettre par le passé ?

Je sais pas si j’aurais des réponses mais j’espère que vous pourriez m’aider.

Je vous remercie d’avance si vous lisez ce mail et désolé du dérangement.

Cordialement.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Oui, vous avez votre place sur la terre, vous avez même votre place pour apporter quelque chose au monde, à des personnes, par votre personnalité.
Oui, vous avez droit à ce qu’un rayon de bonheur et de grâce vienne sur votre vie, vous avez droit à connaître un petit coin de paix dans votre cœur.
Au moins en germe, comme une petite pousse appelée à grandir, à porter du fruit.
Dieu vous bénit et vous accompagne.
Bravo, grand bravo pour cette recherche. Je sais combien cela demande du courage d’avancer dans sa propre existence, cela montre votre vitalité, voter bonne santé spirituelle et humaine.
Il est normal que tout changement provoque un certain trouble, un déséquilibre. C’est comme certaines douleurs que parfois l’adolescent peut ressentir lors de sa poussée de croissance. C’est normal.
Bravo pour votre humilité d’essayer de chercher Dieu, de le comprendre, et de vous réconcilier avec lui. C’est vraiment exactement cela l’essentiel. Le jour où l’on pense connaître Dieu, l’avoir trouvé, c’est que l’on s’est forgé une image bien rassurante mais morte comme un portrait robot.
Donc bravo de vous poser des questions et d’avoir le courage de les poser. Vous n’êtes absolument pas obligée d’être du même avis que moi, bien entendu. Et j’espère que ces réponses susciteront en vous l’envie de vous poser d’autres questions encore et encore, et de cheminer ainsi, pas à pas.
Qu’est-ce que Dieu veut que je comprenne/pense ?
C’est toujours délicat de parler à la place de Dieu, mais je dirais que Dieu voudrait d’abord que vous compreniez que vous êtes importante à ses yeux, et qu’il vous voudra du bien chaque jour, à chaque heure et quelque circonstance que ce soit. Que vous pouvez donc être devant lui sincère, simple et vraie, comme avec une amie.Qu’est-ce que Dieu veut que je fasse ?
Bravo de poser la question. C’est à voir effectivement avec Dieu. Il n’est pas très souvent directif dans ce domaine, il espère que vous trouverez votre place, votre stature, et que vous porterez votre fruit à votre saison. C’est dans un aller et retour avec Dieu qu’une vocation se construit, c’est face à une circonstance particulière que nous sentons que ce que nous ferons sera bien. Mais il n’y a rien d’obligé. Dieu n’oblige pas, il espère avec impatience de voir comment vous vous exprimerez.Dieu peut-il m’aider à me relever des malheurs que j’ai eu ?
Oui, j’en ai mil témoignages. Il peut même faire plus que cela, il peut transformer ces malheurs en qualité d’être, de bienveillance en vous. Cela ne justifie pas ces malheurs, Dieu a d’autres moyens pédagogiques que la torture pour nous aider à nous développer, mais puisque ces malheurs ont été malheureusement vécus, autant en faire quelque chose, avec Dieu ce miracle de transformation est possible. Peut-être pour mieux comprendre ceux qui souffrent, pour avoir un cœur de chair. Cela dit, le malheur laisse une certaine fragilité et un cœur de chair est sensible. Il convient donc que vous mesuriez vos forces, en aimant mais sans trop vous exposer. Dieu peut vous donner ce discernement, et fort de son amour, de votre connaissance grâce à lui de vos profondes qualités, de savoir vos limites sans pour autant vous en sentir diminuée.Dieu pourrais m’accepter malgré les erreurs que j’ai pu commises par le passée ?

Le propre de l’ami est d’accepter l’ami tel qu’il est, de l’aimer tel qu’il est, de pardonner, de comprendre. La spécialité de Dieu est, d’après l’Evangile : le pardon et la bienveillance, l’espérance fondée en vous et pour vous. Donc ce point ne souffre d’aucune hésitation ni besoin de subtilité, c’est juste oui.Je sais pas si j’aurais des réponses mais j’espère que vous pourriez m’aider.

Je ne sais pas si mes réponses vous ont aidées, mais j’espère sincèrement. Je pense que vous êtes très très bien partie sur le chemin de la foi, et donc sur le chemin de la vie avec ces dispositions.
Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

 

Réponse du visiteur :

Bonjour,

Je suis agréablement surprise par cette réponse ça m’aide beaucoup je me sens aidée et comprise ce que je n’ai pas l’habitude d’avoir, merci pour vos réponses à mes questions ça me rassure beaucoup.

J’ai écrit ceci en pensant à mes proches Disparus et en lisant la bible:

« Dieu a des facettes que je ne comprends pas, d’autres que je ne connais pas et pourtant je le choisis quand même malgré cela.
Face à la souffrance d’avoir perdu des proches, il y avait la grâce de les avoirs côtoyés.

Comprends, Dieu ne nous a pas promis une vie sans souffrance, mais il nous a dit en jean 16 verset 33: « il fallait que je vous dise aussi cela pour que vous trouviez la paix en moi. Dans le monde, vous aurez à souffrir bien des afflictions, mais courage! Moi, j’ai vaincu le monde ». Ça soulève aussi une question… où iras-tu après ? Parce que tu sais au fond de toi qu’il y a un après malgré le malaise que ça peut nous créer.
Personnellement après ce que j’ai expérimenté,
Je ne crois plus en dieu….JE SAIS QU’IL EXISTE. Et que sa perche tendue nous est atteignable ».

Depuis que je lis la bible, J’essayer de retranscrire ce que je ressens peu être un peu maladroitement mais j’essaye d’écrire des textes ça me fait du bien étant pompier de profession ça m’aide beaucoup à me libérer.

Merci encore pour votre réponse et vos encouragements qui me font du bien, si d’autre questions me viennent à l’esprit je pourrais vous envoyer un mail si ça vous dérange pas.

Encore merci
Cordialement

 

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *