Espérance

Par : pasteur Marc Pernot

En hébreu, le mot espérance désigne aussi la corde qui sert à attacher des choses ensemble. L’espérance c’est comme un lien qui nous accroche à quelque chose de solide, comme une corde accrochée à une ancre permet à un bateau de ne pas aller à la dérive. Notre espérance est dans le Dieu de Jésus-Christ. Nous ne voyons pas Dieu, mais nous sentons que ce lien est solide et sûr. Cette confiance que nous pouvons avoir en Dieu est basée sur la certitude de sa fidélité, qui garantit notre avenir1 .

L’apôtre Paul dit que trois choses seulement demeurent, l’espérance en fait partie avec la foi et l’amour 2 . Le salut peut tarder, l’espérance peut être enfouie, mais elle ne disparaît pas car nous savons que notre avenir est dans la bonne main de Dieu. En Christ, cette espérance n’est pas seulement une belle idée mais le salut de Dieu est une réalité concrète. Nous sommes bien reliés, au-delà du visible, à du solide.

1 C’est ainsi qu’Abraham espère (Romains 4:18)

2 1 Corinthiens 13.

 

Marc Pernot

Suite :

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.

Quelques courtes définitions de mots essentiels de la théologie

Quelques questions de théologie posées par des visiteurs et une réponse proposée
Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *