Enfant

Par : pasteur Marc Pernot

Dieu nous considère de toute façon comme son fils ou sa fille chéri, même une personne qui lui tourne le dos. L’idéal pour nous est d’être devant lui comme un de ses enfants, un tout petit enfant.

Jésus nous dit cette bien curieuse chose : « Je vous le dis, en vérité, une personne qui ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera pas. ». Ce n’est évidemment pas du chantage, ni une menace, car ce n’est pas le genre de Jésus et ce n’est pas par la peur que Dieu cherche à nous faire avancer. Au contraire, c’est en nous donnant confiance. Jésus nous dit que le Royaume de Dieu est tout proche, grand ouvert, et l’on peut y entrer immédiatement, c’est son message essentiel. Et dans cet enseignement, il nous montre la porte du Royaume, il nous donne la clé pour y entrer : il suffit de le recevoir comme un petit enfant.

Jésus nous propose d’être comme un enfant, même si l’on a 115 ans, ou plutôt d’avoir certaines qualités qu’ont les enfants (on n’est pas forcé d’imiter leurs défauts). Dans un petit enfant, ce qu’il y a de formidable c’est qu’il a soif d’apprendre, de progresser, de devenir grand. Un enfant sait aussi qu’il a besoin des parents (même s’il les trouve parfois gênants sous certains aspects). Quand on est comme un enfant avec Dieu, on est vraiment dans une bonne dynamique, on est alors en train de recevoir le Royaume de Dieu, nous dit Jésus, car entrer dans le Royaume, c’est cela : faire confiance à Dieu pour vivre et avancer.

 

Marc Pernot

Suite :

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.

Quelques courtes définitions de mots essentiels de la théologie

Quelques questions de théologie posées par des visiteurs et une réponse proposée

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *