Je veux une recette pour l’amour

Par : pasteur Marc Pernot

un joli plat dans une cocotte en terre - Photo by Louis Hansel on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour cher monsieur
Svp je veux un recette pour l’amour.
Merci beaucoup pour la compréhension.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Vous voulez une recette de l’amour ? Excellente question ! Belle recherche !

Tout dépend de ce que vous appelez « amour ».

En ce qui concerne ce que le Christ entend quand il nous appelle à aimer et quand il nous dit que Dieu nous aime : il s’agit d’amour au sens de la relation vraie de respect et de service, il y a un mot spécial dans le grec des évangiles pour cela : « agapè« .

Je pense que cela vient en commençant à aimer, comme on le peut, même un tout petit peu. Aimer Dieu, aimer les personnes qui nous entoure, s’aimer soi-même.

Pour cela, je pense que cela aide de relever dans sa conscience les fois où nous avons été (au moins un peu) aimé. De se le rappeler dans la prière, et de laisser Dieu nous construire de cet amour. Par exemple chaque jour, se réjouir dans la prière, rendre grâce à Dieu, pour l’amour dont il nous aime, et d’une trace d’amour d’une personne qui nous a un peu (ou beaucoup) aimé dans la journée, ne serait-ce que d’un merci ou d’un sourire.

Mais peut-être que c’est pour vivre l’amour des amoureux que vous cherchez une recette ? Je pense que la meilleure des façons de faire n’importe quoi en ce domaine est de le rechercher trop ardemment. On peut l’attendre avec espérance, avec disponibilité, il vaut mieux aussi être prêt à ce que cela ne se fasse pas. Nous ne sommes pas des machines. En tout cas, la meilleure préparation pour trouver et pour vivre un grand amour, est, je pense, d’appliquer ce que je vous ai dit plus haut sur la qualité-même de notre relation avec Dieu, avec les personnes autour de nous, et avec nous-même (l’agapè). Alors, même si l’occasion ne se présente pas de bâtir un couple, nous aurons de toute façon une vie belle, profonde, féconde, avec une belle dimension de bonheur et d’intensité.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Pascale dit :

    À mettre sur marmiton.org, cela ferait fureur (il y a même une photo!) 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *