Puissant – Tout-Puissant

Par : pasteur Marc Pernot

Le mot puissant est assez connu et clair en français courant, mais c’est la question de la puissance de Dieu qui est assez sensible, et qui connaît depuis le milieu du siècle dernier une évolution intéressante.

Dieu est puissant. Il est à l’origine d’un immense mouvement d’évolution dans l’univers, et des milliards d’hommes et de femmes témoignent de la puissance de Dieu dans leur vie. Mais est-ce que Dieu est  » tout puissant  » ou non ? Cette question est si fondamentale que des traducteurs de la Bible ont longtemps commis une erreur grave (ou peut-être un mensonge ?) en traduisant l’hébreu  » El shaddaï  » par « Dieu tout puissant ». C’est faux,  » El  » veut dire  » Dieu « , et l’on peut comprendre  » shaddaï  » comme on veut mais il n’y a pas le mot  » tout  » dans le texte original. L’imagination de ces traducteurs a influencé sur ce point leur façon de comprendre la Bible. Ils se sont laissés influencer aussi par le fait qu’à leur époque un roi était souvent un tyran qui avait les pleins pouvoirs, ils ont alors imaginé que Dieu était un peu comme cela. Peut-être se sont-ils également laissés influencer par la conception qu’avaient des grecs et des romains de leurs dieux (Jupiter et Zeus) ?

Mais, aujourd’hui bien des théologiens chrétiens évoluent dans leur conception de la puissance de Dieu pour la relativiser dans le temps présent. Beaucoup disent que sa puissance est celle de l’amour, une puissance d’accompagnement et de pardon. Les éditions récentes de la Bible ont enfin rectifié leur traduction d’El Shaddaï, ainsi qu’un autre fausse mention de la toute-puissance Dieu dans l’annonce faite à la vierge Marie1 . Il n’y a que quelques très rares textes qui attribuent à Dieu la toute-puissance, exactement dix2 , et ce sont tous des textes qui parlent de la fin des temps. Là dessus, tout le monde peut être d’accord, au terme des siècles, tout sera dans la main de Dieu. Mais dans le temps présent, non. La toute-puissance de Dieu dans le temps présent est un mythe ou un fantasme.

Il y a de nombreuses choses que Dieu ne peut pas faire : il ne peut pas faire le mal ni haïr un de ses enfants, il ne peut pas non plus forcer qui que ce soit à aimer (ça n’a pas de sens)… Mais on découvre en Jésus-Christ qu’avec  » Dieu, on peut s’attendre à tout « , il est patient, plein d’idées originales et d’enthousiasme pour faire avancer la vie, il crée avec douceur et patience, une infinie patience qui ne désespère jamais d’aucune personne. Il est infiniment puissant, évidemment, et il nous invite à participer à sa puissance d’amour.

Ce point est fondamental dans notre compréhension de Dieu et du monde, en particulier dans l’existence du mal sur terre (voir cet article). Dieu agit contre la mal car il est bon et puissant, mais il reste du mal car il n’est pas tout puissant.

Voir l’article sur l’existence du mal et de la souffrance

1 Luc 1:49

2 2 Corinthiens 6:18, Apocalypse 1:8, 4:8, 11:17, 15:3, 16:7,14, 19:6,15, 21:22

 

Marc Pernot

Suite :

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.

Quelques courtes définitions de mots essentiels de la théologie

Quelques questions de théologie posées par des visiteurs et une réponse proposée
Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Dominique Bourud dit :

    Celui qui demeure sous l’abri du Tres-Haut
    Repose à l’ombre du Shaddaï

    Je suis comblée. Merci infiniment pasteur Marc
    Que Dieu te garde et te bénisse cher frère
    Dominique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *