Dieu est-il capable de pardonner une personne qui a assassiné pour protéger des enfants ?

un homme sur un rocher sur lequel des vagues se brisent - Photo by Aziz Acharki on UnsplashPar : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonsoir Monsieur Pernot,

Ma compagne et moi regardons ce soir un film inspirée d’une histoire vraie et qui parle d’un sujet bien difficile qu’est le traffic d’enfant. Dans ce film, une personne assassine les trafiquants, nous avons commencé avec mon amie à se demander comment Dieu pardonnerait cet acte ? Bien entendu le meurtre et la vengeance ne sont pas des solutions, mais en même temps nous ne pouvons que comprendre la personne qui se venge quand une personne capable de viols et trafics sur des enfants est tuée.

Qu’elle serait la part de pardon de Dieu ? Serait-il capable de pardonner et d’envoyer une personne au paradis, même si cette dernière ne se repenti
pas car elle considère qu’elle a empêcher des gens de souffrir ? Est-il capable de pardonner une personne qui a assassiné pour protéger des enfants ?

Cordialement

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Bravo à vous deux de vous poser des questions, en particulier théologiques et spirituelles, et de profiter de mil occasions pour cela, et surtout de le faire ensemble, en couple. C’est tout à fait excellent.

  • Pour le couple, certainement. Rien n’impose de tomber d’accord sur tout, mais le fait même de pouvoir discuter ensemble de sujets qui concernent profondément l’humain, cela permet de s’exprimer et de s’écouter, de voir comment l’autre « fonctionne », ce qui est important pour lui, pour elle.
  • En ce qui concerne la théologie, la foi, l’éthique, il est bon, à mon avis d’ouvrir des occasions variées de réfléchir et d’avancer. C’est ce qui fait alors la richesse de notre réflexion.

Le pardon de Dieu est un des points essentiels. A bien des points de vue :

  • D’un point de vue spirituel, c’est essentiel car quand nous sommes en faute de quelque chose, nous avons alors grand besoin de son aide. La certitude du pardon de Dieu nous permet de nous ouvrir à lui sans crainte, dans ces circonstances, sachant pouvoir compter sur un Dieu qui ne condamne pas le pécheur, quand bien même il a en horreur le péché. C’est ce que montre l’attitude de Jésus en bien des rencontres avec des personnes « de mauvaise vie »
  • Du point de vue de notre évolution, ce pardon de Dieu est essentiel, pour de nous soigner, pour nous faire avancer, pour nous aider à réparer ce qui serait possible des dégâts éventuels, pour nous pardonner, et pour avancer, avoir un nouveau départ.
  • Ce pardon de Dieu est inspirant pour nous. C’est ce dont Jésus parle quand il nous invite à l’amour de notre ennemi, même si ce n’est pas à appliquer aveuglément (par exemple avec un conjoint violent), aucun couple, aucune amitié, aucune collaboration entre collègues n’est possible sans cette volonté d’aller de l’avant en cherchant à ce que la personne qui a été méchante puisse être plus en forme et avance.
  • Ce pardon de Dieu nous dit que toute personne est digne de vivre et d’exister, d’aller mieux. Des actes peuvent être monstrueux, inhumains, cela demande d’être géré,

Donc oui, évidemment, Dieu n’abandonne pas, jamais, aucun de ses enfants à la mort. C’est ce que dit par exemple la parabole que raconte Jésus où le berger (Dieu) va chercher et retrouve même la plus perdue des brebis perdues.

Par définition, la grâce de Dieu ne dépend même pas du fait que nous ayons de la repentance ou non. Jésus n’a jamais dit cela (par exemple dans la parabole de la brebis perdue, il n’est pas dit que la brebis participe en quoi que ce soit au fait d’être retrouvée, ni ramenée – le berger doit même la porter). La femme adultère est relevée et pardonnée, le soldat romain qui crucifiait Jésus sont pardonnés sans qu’ils disent une parole de repentance. Dieu pardonne et soigne chaque personne non pas à cause de circonstances atténuantes ou de vraie repentance, mais parce qu’il aime son enfant. J’ai rencontré à plusieurs reprises des personnes qui avaient commis des horreurs (j’ai été aumônier des prisons), je peux témoigner que ces personnes sont de vraies personnes. Qu’il y a souvent un truc qui ne tourne pas rond, c’est vrai, mais qu’il y a toujours quelque chose d’humain qui reste. En tout cas selon mon expérience. Même si la personne se bouche les yeux (ou nie) ce qu’elle a fait (ce qui arrive souvent, et ce qui est assez inquiétant).

Car, c’est vrai que la repentance, et un travail sur soi en s’ouvrant à cet aide que Dieu espère apporter : cela est extrêmement positif dans le parcours de vie, dans la guérison d’une personne, dans sa genèse.

Vous avez raison de penser aux personnes qui ont vécu des choses tragiques dans leur vie. et j’ai rencontré à plusieurs reprise des personnes qui ont été amenées à tuer dans le cadre de l’armée. Par exemple j’ai prié avec un homme qui était hanté par le regard d’un soldat ennemi qu’il avait tué presque à bout portant quand son bataillon avait été pris en embuscade. J’ai aussi rencontré plusieurs personnes dans des situations semblables. C’est très difficile à vivre, et à se pardonner. Là aussi, l’aide de Dieu, sa miséricorde sont d’un grand secours, même s’il faut du temps pour avancer tout. C’ets pourquoi il est essentiel d’annoncer largement l’amour et le pardon de Dieu. D’aider toute personne à se réconcilier d’abord avec Dieu et savoir qu’avec lui, il existe des chemins pour avancer.

Enfin, je dois dire que je pense que notre avenir dans la vie future ne consiste pas en une sélection des personnes les plus performances et l’élimination des autres. Dieu ne jette personne à la poubelle. Nous avons du bon et du mauvais en chacun de vous, à des degrés divers, l’amour de Dieu garde non seulement le meilleur de chaque personne, il garde tout ce qui pourrait devenir meilleur. Son amour est non seulement bienveillant, il est espérant, il est soignant. Vous qui aimez, cela ne vous est pas étranger. Des parents connaissent aussi cette façon d’être. Des professeurs aussi. Et les médecins aux urgences des hôpitaux, ne demandent pas ce qu’a fait la personne de sa vie pour tenter de la soulager. Dieu est comme cela, en surrabondance

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *