Réincarnation ? Je suis troublée par des témoignages de personnes qui ont des souvenirs précis de vie antérieure.

Par : pasteur Marc Pernot

réflexion de la nature dans des fragments de miroirs - Photo by Kelly Sikkema on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,

Chrétienne, je crois en la résurrection ; je ne crois pas en la réincarnation qui n’est absolument pas compatible ni avec l’idée que Dieu a crée chaque être unique, ce qui fait aussi la beauté de l’ existence ; mais je suis troublée de lire parfois par hasard, certains articles de témoignages de personnes qui ont des souvenirs très précis de vie antérieure avec des détails extrêmements troublants, franchement déroutants . Alors, je ne sais pas quoi en penser, sans y croire, comment comprendre cela ?

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Je suis du même avis que vous, je ne pense pas que nous vivions de multiples vies sur terre. Mais bon, chacun croit ce qu’il veut, tant que cela ne fait pas du mal aux autres. Cela se respecte.

Mais même si cela était, il me semble que c’est une idée plutôt nocive dans notre vie, car elle ne valorise pas tellement la journée qui s’ouvre devant moi, ni même la valeur de la personne individuelle (ma personne et la personne qui existe à côté de moi). La personne en tant qu’individu prend alors une importance toute relative. L’Evangile, au contraire, valorise chaque personne comme une merveille unique et irremplaçable aux yeux de Dieu, et chaque journée comme un don extraordinaire. D’un autre côté, avec cette pensée de la réincarnation, la finalité est que l’individu disparaisse dans un tout. L’insistance est mise sur la globalité, le tout, l’universalité, ce qui a son importance aussi, certes. La foi chrétienne tient aux deux : à l’importance de l’individu comme membre d’un corps : à la fois l’ndividu et le tout ensemble, avec chacun sa place, avec de la communication et de la solidarité.

C’est d’ailleurs pour cela, je pense que l’Evangile ne parle que peu de la vie future, et que la Bible hébraïque (la première partie de notre Bible) n’en parle presque pas. L’Evangile nous invite plutôt à faire confiance pour la suite de cette vie, et à nous occuper de vivre vraiment le temps présent en ce monde de la plus belle des façons possibles, à travers de belles relations avec Dieu et avec les autres personnes. De belles relations avec soi-même, aussi, nous rendant compte que nous sommes une merveille (même si nous ne sommes pas dans une forme resplendissante). Ensuite, pour la vie future, nous verrons bien, faisons confiance.

Je n’ai pas grand chose à dire des « souvenirs » qu’ont ces personnes de vies antérieures. Ils sont certainement réels, ce qui ne veut pas dire que ce soit arrivé comme cela historiquement, factuellement. Mais que cette image mentale est bien réelle et effectivement prégnante. Le cerveau humain est assez prodigieux et complexe, les souvenirs ne sont pas comme des fiches dans un classeur, la mémoire est formée de multiples connexions assez surprenantes, à la fois très précises, parfois, et très parcellaires. C’est pourquoi nous pouvons avoir parfois des impressions de « déjà vu » sur la base de quelques éléments du passé et du présent qui correspondent. En tout cas, Je ne suis pas certain que ce genre de « souvenirs » soient enviables, et encore un peu moins certain qu’il soit bon de cultiver cela. Si cela m’arrivais à moi, je pense que chercherais plutôt à en sourire, à me détourner tranquillement vers l’espérance de pouvoir bâtir de belles choses pour le jour qui vient. Mais encore une fois : chacun son truc.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Gérard dit :

    J abonde en votre sens Biduline, sur les courants magnétiques. Et comme vous dîtes la science évolue et ce que nous ne comprenons pas aujourd’hui nous en comprendrons une autre partie dans quelques décennies.
    Sur les courants magnétiques, la question avait été évoquée concernant la disparition des bateaux ou des avions dans le triangle des Bermudes.
    On peut parler de la réalisation des crop circles dont on
    n arrive pas à imaginer comment cela se fait. Et donc même sur les humains , dans quelques temps on en saura plus.
    Gérard

  2. Thérèse dit :

    Bonjour, je me pose aussi des questions sur tous ces mystères autour du monde énergétique, dans l’astral, (voyages astraux, sorties hors du corps, rencontre de ses guides, de sa famille d’âmes, mission de vie, vies antérieures, ouverture de ses chakras etc)…
    Je suis chrétienne (ancienne catholique) je n’appartiens pas a un courant en particulier (le temps que je trouve une église qui me correspond). Je n’ai jamais autant renforcé et fortifié ma Foi, ouvert ma Bible et prié que ces derniers mois…. et pourtant il y a un mois je suis tombé malade, enfaite je suis surtout tombé dans la peur qui a prit le dessus et qui m’a dominé au point que mon corps en est tombé malade.. (peur pour mon salut personnel, peur de l’avenir, peur de la piqure a la mode, peur de l’enfer et des démons, peur pour mes proches, peur de la fin du monde…). J’étais au plus mal, je me posais 1000 questions ; pourquoi moi après tous ces enrichissements personnel et spirituels de ces derniers mois ? Satan essaye t-il d’ébranler ma Foi? Est ce un test ? Essayant d’améliorer ma vie en tant que personne, j’ai demandé pardon et j’ai accordé le pardon, je me suis apaisée dans mes propos et dans mes pensées… et pourtant cela m’arrive maintenant ??
    J’ai tenu bon et j’ai prié tous les jours, j’ai écouté des louanges et des adorations quasi quotidiennement… mais rien à faire. La peur était bel et bien installé dans mon coeur.
    Il y a une semaine, j’ai fait un soin énergétique avec un thérapeute holistique qui m’a fait énormément fait de bien et qui a chassé la peur et les inquiétudes qui me hantaient…j’ai repris confiance en moi et en la vie (je parle de la vie quotidienne de tous les jours dans notre société actuelle..). Pendant ce soin mon corps a « vibré » et j’ai ouvert 3 chakras… je connaissais ces pratiques mais de loin. Là je les ai expérimentés sans savoir au départ que mon corps allait faire cela. Pendant le soin je me demandais : est-ce péché? est-ce de la sorcellerie? que doit penser Dieu? (j’avais mes médailles autour du cou et j’avais fait une prière de protection avant le soin). La thérapeute m’a dit qu’il n’y avait aucun soucis d’avoir la Foi en Christ pour pratiquer ce type de soin. Seulement voilà… ma maman me dit qu’il ne faut pas trop expérimenter dans ces pratiques, j’ai demandé à deux autres personnes chrétiennes qui tiennent des blogs sur Jésus et sur la Bible leurs avis, et les deux personnes m’ont confirmés que c’était de la magie occulte… Je ne sais plus quoi penser et je cherche des réponses. D’un coté je n’ai pas eu l’impression de faire le mal ou de pécher… et ce soin m’a réellement soulagé (sans pour autant perdre ma foi en Jesus notre sauveur). Alors ma question est la suivante : est il péché de pratiquer l’ouverture de ses chakras par la méditation guidée? Est-il péché de faire des sorties hors du corps ? Par avance merci de m’éclairer, je ne veux pas faire d’actes contraire a la Parole, même si dans mon coeur je n’ai pas eu le sentiment de faire qqch de mal. Je comprends bien que Jesus peut tout guérir et que je dois avoir une totale confiance et garder la Foi… Merci, Béni soit Dieu !

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Ce n’est pas un « péché » au sens où ce serait contre Dieu puisque vous aimez Dieu.
      La question est que c’est dangereux.

      • D’abord, il y a énormément de manipulation, de suggestion dans ces domaines de pratiques plus ou moins spirituelles. Et personnellement, je ne me confierais pas même pour ce genre de manipulation à un pasteur de mon église.
      • Ensuite, cette théorie d’ouverture de chakras, etc. est du Bouddhisme, alors pourquoi pas, mais il faut que ce soit en conscience que vous faites de choix de mélanger votre recherche chrétienne avec du Bouddhisme ce qui est en réalité assez différent sur bien des point, en particulier l’importance de l’individu personnel, du temps, du désir, qui sont des bénédictions pour nous.

      Mais surtout sentez vous libre, libre par la confiance en Dieu, de faire ce que vous trouverez juste et bon de faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *