Pourquoi considérer Jésus comme fils « unique », alors qu’il a d’autres messagers ?

Bellini Christ bénissant - Musée du Louvre, wikicommons

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonsoir Marc,

La notion de Jésus, fils « unique » de Dieu me pose problème.
Pourquoi considérer Jésus comme fils « unique », alors que d’autres messagers ou prophètes sont connus ?
A ma connaissance, seul l’évangile selon Jean (3:16) évoque ce terme.
Pourrais-tu m’éclairer à ce sujet ?
Je te remercie et te souhaite une excellente semaine.
Que Dieu te protège.
Fraternellement

Réponse d’un pasteur :

Bonjour & amitiés

Je dirais que Jésus est le fils unique… en son genre. Nous sommes tous uniques en notre genre, vas-tu me dire, certes, mais quand même, la vocation de Jésus est très très particulière, aussi importante que l’impulsion première qui initie la genèse de l’univers (nous dit l’Evangile selon Jean). C’est le propre même de cette vocation qui consiste à être le messie, le Christ annoncé par certains prophètes.

Cette vocation du Christ est effectivement de libérer le souffle prophétique de chaque personne, ce qui fait qu’effectivement, nous devenons fils et filles de Dieu par ce souffle, de sorte que Jésus est également appelé le fils premier né d’un très grand nombre de frères (et sœurs). Et donc pas si unique que cela, vu d’une autre façon.

Tu peux peut-être aller survole cette prédication que j’ai donnée sur cette vocation de christ(s).

Amitiés fraternelles

pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *