Pourquoi les humains sont si méchants ? C’est Dieu qui endurcit notre cœur comme pour Pharaon ?

Par : pasteur Marc Pernot

un œil éclairé par une raie de lumière, le visage dans l'ombre - Photo by Larm Rmah on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour cher Pasteur.
J’aimerais savoir pourquoi les humains sont si méchants? Est ce que Dieu n’est pas l’auteur de ces choses? Car il disait à Moïse que j’endurcirai le coeur de Pharaon. Merci pour votre aide.

Réponse d’un pasteur :

Cher Monsieur,

Les humains sont méchants, en effet. Un peu ou beaucoup, pas toujours mais parfois. Oui.

À notre naissance nous sommes un petit être pas fini, et qui ne pense qu’à lui-même, à être nourri et à se sentir bien. On ne peut pas lui en vouloir de cet égocentrisme, c’est normal, car tout vivant de base est ainsi, juste préoccupé par faire vivre sa vie.

Seulement, c’est vrai que l’on peut espérer mieux de l’humain. C’est en particulier ce à quoi nous appelle le Christ, et aussi l’appel de Dieu en nous. Un appel à grandir, être aimant, bienfaisant, créateur. Avec l’aide et la bénédiction de Dieu. Donc non, il n’est pas l’auteur de notre méchanceté, il fait tous ses efforts pour nous tirer du chaos et de l’égoïsme pour nous dréer à son image : que nosu soyons à notre façon personnelle, à notre mesure, source de création, de bonheur et de vie.

Bien sûr, nous sommes tous entre les deux : Parfois un être égocentrique et nocif, parfois une personne bonne et bienfaisante. Tout le monde est comme cela, bien sûr à des degrés divers, et tous appelés à progresser, et pour cela réfléchir, prier, espérer l’aide de Dieu.

Dieu pardonne, accompagne appelle. Notre côté égocentrique se rebelle, essaye de se présenter comme normal à nos yeux, comme juste et bon, comme étant notre vraie nature, alors même que ce côté opprime ce qui est pleinement vivant et créateur en nous, notre personnalité profonde, créée à l’image de Dieu. Comment faire ? Je pense que c’est de cela que parle cette histoire de pharaon qui cherche à maintenir les hébreux en esclavage, un esclavage qui les empêche d’être eux-mêmes et que malgré tout ils supporte, le trouvant confortable. Dieu intervient, il appelle Moïse (cela évoque notre côté de foi et d’intelligence, de lucidité, de décision). Et il durcit le pharaon pour qu’il se révèle sous son vrai visage, dur, cruel, oppressif.

Dans ce sens, nous sommes à la fois le pharaon et les hébreux. Cette interprétation est classique, l’apôtre Paul en parle d’ailleurs (1Corinthiens 10:1-2), pour supprimer en nous ce qui est de l’ordre du péché et sauver en nous l’enfant de Dieu.

Bien sûr que Dieu ne veut pas qu’un personne soit endurcie, ni noyée. Mais il cherche à nous libérer de notre propre méchanceté. C’est de l’amour, de la bénédiction, c’est du salut.

C’est comme un appel pour nous à ouvrir les yeux, et à choisir la vie, et à se laisser libérer, nourrir, guider, instruire par Dieu. Et nous mettre en route vers la vie.

Dieu vous bénit et vous accompagne

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *