Quels sont les dons spirituels aujourd’hui ? Paul parle de dons de prophétie, sagesse, discernement…

une bible bien utilisée - Photo by Sixteen Miles Out on UnsplashPar : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour pasteur,

Je m’excuse pour mes questions, et je vous remercie pour toutes vos réponses.
Je voudrais savoir quels sont les dons spirituels, et comment s’expriment-ils aujourd’hui ? Paul en parle, celui de prophétie, sagesse, discernement des esprits, paroles de connaissances, de foi… etc

Cordialement

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

C’est moi qui vous remercie pour vos questions intéressantes et de me laisser les partager.

Quand il parle de cela, l’apôtre paul essaye de mettre un peu d’ordre dans une église où il y a des conflits, des batailles d’ego et des sensibilités diverses. C’est dans ce cadre qu’il répond aux Corinthiens avec ses lettres. En particulier la première, où il essaye de leur apprendre à collaborer dans leur église, à accepter une diversité de vocations, de sensibilités. Paul utilise l’image d’un corps constitué d’une diversité de membres, c’est une image très parlante, et il poursuit avec cette magnifique mise au point où il remet, si je puis dire, l’église au milieu du village en replaçant au centre l’amour-service de l’autre. C’est l’objet de ces chapitres 12 et 13 de cette 1ère lettre aux Corinthiens.

C’est dans ce cadre qu’il parle de « dons de la grâce » (charismes) de prophétie, enseignement, discernement, etc. C’est afin de mettre la paix dans cette église, il clarifie, classe, distingue afin que chacun puisse avoir sa place. Je pense que c’est une pédagogie, une stratégie de pacification par l’ordre, la justice, la clarification, et la hiérarchie des priorités, une place pour chacun. Des rôles définis dans cette église. Nous assistons à un tout début de structuration de la communauté chrétienne.

Dans la vie, le charisme d’une personne est totalement unique, comme sa personnalité, c’est un savant mélange de prophétie, de connaissance, d’envie de servir, de prière, etc. Chacun a à apprendre à articuler ces dons en soi. Par définition, ce qui vient de l’Esprit de Dieu ne peut se mettre en fiches avec des cases et des étiquettes. Les talents et la vocation de chacun sont de l’ordre de l’inouï, et aussi des circonstances. C’est ainsi que peut-être, demain, nous serons le héros d’une histoire extraordinaire, ou le héros de la vie quotidienne, participant à notre façon à faire avancer le monde par un geste, une parole, notre façon d’être avec les autres.

Par définition même de la notion, le métier de Christ est précisément de libérer chaque personne pour qu’elle soit en ligne directe avec Dieu, chaque personne étant ainsi prophétesse ou prophète par l’Esprit, comem annoncé dans la Bible hébraïque (par exemple Jérémie 31:31-35). Dire que Jésus est le Christ revient à dire cela : que tous et toutes sont appelés à vivre cette promesse (Actes 2:17). Ce don de prophétie est bien un « charisme », c’est à dire un don de Dieu fait à chacune et chacun. De sorte que personne ne devrait pouvoir se dire plus prophète qu’un autre. Nous sommes seulement prophète à notre façon, pour un endroit et des personnes qui nous est en quelque sorte confiés pour un temps ou un moment. De même pour les autres « charismes », avec un peu de sagesse, de discernement, d’émotion spirituelle, d’entraide, etc.

Seulement dans une communauté définie, il apparait à l’apôtre Paul qu’il est nécessaire, dans cette situation de conflit, de préciser qui est en charge de la communauté. Il peut ainsi désigner certaines personnes au gouvernement de l’église, à la définition de ses orientations, à l’enseignement théologique dans cette communauté. Cela ne veut pas dire que le fidèle de base ne soit plus appelé à être directement éclairé par Dieu (prophète ou prophétesse), ni appelé à réfléchir, à discerner, ou à avoir sa propre réflexion théologique. Heureusement.

Dieu vous bénit ainsi de riches dons, à cultiver. (Sans se laisser impressionner par les humains qui se déclarent prophètes, apôtres au dessus des autres).

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. G dit :

    Cela veut-il dire que des enseignements sur le don de discernement des esprits sont caduc par exemple, car ont nous explique comment savoir si on a ce don ou il a été dit « ceux qui on ce don sont souvent attaqué dans l’esprit par des pensées mauvaises », « Sans le don de discernement tout sera plus dur ».

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Oú avez vous lu ces phrases entre guillemets ?
      Le don de discernement est pour toute personne, car Dieu ne nous garde pas à l’état d’enfance (contrairement à certains chefs religieux)

      • G dit :

        Dans l’enseignement que mon église fait en ce moment. Le pasteur fait une série d’enseignement sur les dons par exemple il a fait la différence entre don de prophétie et ministère prophétique. Pour que vus compreniez c’est la vision des église charismatiques qu’ils soutiennent en gros, et je suis perdu par rapport à tout cela

        • Marc Pernot dit :

          Euhhh. Tant que ces théories ne vous mettent pas sous la tutelle d’une personne humaine, sensée mieux savoir que vous que que Dieu vous dit. C’est parfois comme ça que des personnes tentent de se mettre elles-même comme intermédiaire entre Dieu et la personne. Si c’était le cas, personnellement je ne resterais pas dans une église qui permette cela.
          Vous pouvez vous confier en Dieu directement pour éclairer votre discernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *