Est-il interdit d’avoir un bébé avant de me marier religieusement ?

Par : pasteur Marc Pernot

fillette souriant en regardant vers le haut (illustration) - Image: 'Sushi Making Party - 439' by Fotos_PDX  https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/10845359@N02/4524699115

Question d’un visiteur :

Est-il interdit d’avoir un bébé avant de me marier du point de vue religieux ? Merci pour votre réponse.

Merci

Réponse d’un pasteur :

Pour ce qui est des enfants, je crois sincèrement que c’est mieux d’avoir le projet d’en faire un quand on a bâti un couple stable entre des personnes qui ont la volonté  1) de s’unir pour leur vie entière dans le respect de l’autre et dans la fidélité et 2) qui ont toutes les deux le projet d’élever un ou des enfants (personne ne doit se sentir obligé d’avoir ce projet) . S’engager ainsi et demander à Dieu de bénir ce projet est vraiment une belle et bonne chose. C’est une façon de faire place à l’aide de Dieu dans ces projets magnifiques mais pas toujours faciles.

Mais bien souvent la Bible nous rappelle que Dieu regarde au cœur. Et c’est vrai, je pense. L’essentiel est bien la sincérité, l’intention, l’engagement  profond et sincère non seulement dit à l’autre mais aussi inscrit dans des actes, dans un comportement dans la vie de tous les jours, dans la façon d’écouter, de partager les tâches, de philosopher ensemble, de se soutenir.

Il vaut mieux avoir un vrai engagement profond sans contrat passé à la mairie et sans cérémonie religieuse que l’inverse (toutes les cérémonies et papiers bien faits mais avec un engagement superficiel, juste pour le plaisir de faire la fête).

Certes, le mieux est d’avoir les deux : un réel engagement personnel sincère de chacun,  qui s’inscrit dans une dimension sociale à la mairie, dans une dimension familiale et spirituelle à l’église.

Manifestement, c’est votre projet. Si tel est le cas, qu’est-ce qui peut empêchet de se marier ?

Ce serait dommage que ce soit simplement une question d’argent. Il faut choisir quelle est la priorité dans notre vie. On peut inviter ses amis pour une cérémonie de bénédiction de mariage et que la fête soit toute simple, en empruntant une salle de paroisse et en demandant aux invités d’apporter de quoi garnir le buffet (il y aura à peu près deux fois trop!), d’expérience, c’est très sympa, et c’est même magnifique du point de vue du témoignage sur ce qui est essentiel pour vous, et ceux qui vous aiment comprendrait très bien, et même vous auriez quelques économies avec les cadeaux pour financer l’arrivée du bébé et le voyage de noces en prime.

Peut-être que c’est une question administrative qui vous interdit de vous marier avant des années de procédures ? Par exemple si le divorce d’un des deux qui n’est pas encore prononcé… alors, oui, comment faire ? Il n’y a pas de choix et cela me semblerait dommage d’attendre des années pour des raisons qui ne dépendent pas de vous et qui bloquent.

Mais sinon, oui, je pense que c’est plutôt une bonne idée de se marier d’abord et d’avoir un enfant après. C’est pour vous que c’est mieux. Parce que Dieu, lui,  est bon et il vous veut de toute façon tout le bien possible, même si notre vie ne suit pas le chemin idéal, même s’il y a des situations particulières un peu compliquées… Je suis persuadé qu’il vous bénit vous deux et cet enfant, et que Dieu fera tout son possible pour vous accompagner vers le meilleur.

Bonne route et amitiés très fraternelles

pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *