Sentiment religieux

Par : pasteur Marc Pernot

La foi n’est pas seulement le sentiment religieux, mais elle n’est pas que de la théologie non plus. L’idéal serait que notre relation à Dieu concerne chacune des différentes dimensions de notre être. Or, l’émotion est une dimension importante et noble de notre existence. Celui qui ressent la présence de Dieu, son amour puissant, celui qui a un cœur qui brûle d’enthousiasme dans la prière, celui qui ressent l’appel du Père… celui-là vit quelque chose de très beau. 1

Il est possible que vous ne soyez pas ainsi. Cela peut venir un jour, ou bien progressivement. Nous ne sommes pas des robots. Certains sont grands et d’autres sont maigrichons sur le plan physique, c’est la même chose pour le sentiment religieux. Ce qui est bon, c’est de progresser, quel que soit le niveau où l’on est à un moment donné. Pour le domaine du sentiment religieux, comme pour la force physique, le fait de n’être pas très fort n’empêche pas de faire de l’exercice et de progresser, au contraire.

Il est bon pour tout le monde de prier et de penser à Dieu, c’est même très bon pour celui qui ne ressent pas très intensément de sentiments religieux.

1 Matthieu 19:26

 

Marc Pernot

Suite :

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.

Quelques courtes définitions de mots essentiels de la théologie

Quelques questions de théologie posées par des visiteurs et une réponse proposée

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *