Tout ce que vous demandez en priant avec confiance, Dieu l’accomplira ?

Par : pasteur Marc Pernot

Un père Noël arrivant en traîneau - Image par annca de Pixabay

Présenter Dieu comme si c’était le Père Noël n’est pas la Bonne Nouvelle (l’Évangile), c’est à mon avis une fausse nouvelle (fake news)

Question d’un visiteur :

Bonjour
J’ai une question : est-ce que l’Éternel Dieu accomplit les paroles de Jésus qui disent : priez et vous le verrez s’accomplir ?
Merci

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir Monsieur

Je suppose que vous faites référence à ce verset de l’Evangile selon Marc 11:24 où Jésus dit « Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

J’aimerais pouvoir vous dire que ce verset, lu tout simplement au pied de la lettre, marche effectivement. Mais ce n’est évidemment pas le cas. Si c’était le cas, l’homme serait au dessus de Dieu, à la fois dans ses décisions et dans son pouvoir. Ce qui est faux et ce qui serait hyper dangereux. Certains grand chefs religieux vous dirons que oui : Dieu exauce quand on le prie avec assez de foi. Ensuite, quand cela ne marche pas et qu’on les interroge, ils répondent que c’est parce que la personne qui a prié n’a pas assez bien prié ou n’avait pas assez confiance en Dieu et dans le succès de sa prière. C’est facile de dire cela, mais c’est très cruel, par exemple pour une personne qui aurait prié pour la guérison de son enfant : si son enfant meurt, non seulement la personne sera infiniment triste (évidemment) mais en plus la prédication de ce pasteur fait que la personne va se sentir coupable de la mort de son propre enfant en n’ayant pas eu assez la foi. C’est extrêmement cruel et fait beaucoup de dégâts sur les personnes. Cela fait perdre à bien des personnes la foi en Dieu, car quel Dieu, s’il pouvait sauver un enfant, ne le ferait pas parce que ses parents n’auraient pas assez prié ou pas assez bien prié ? Et ces personnes perdent la foi au moment où elles auraient le plus besoin de Dieu pour les aider à vivre et à avancer.

Dans ce verset que vous citez, la parole de Jésus est plus complexe dans le texte original que dans la traduction en français courant. Il est marqué littéralement : « tout ce que vous priez et demandez, ayez confiance que vous le recevez, et ce sera vôtre. »

Il n’y a donc pas marqué, en réalité, que Dieu accomplira tout ce qu’on lui demande avec assez de confiance. Il ne le peut pas toujours, et il ne le veut pas toujours (parfois nous demandons de mauvaises choses, et cela vaut vraiment mieux que Dieu ne le fasse pas) !

C’est vrai que Jésus insiste ici sur la prière et la confiance en Dieu. Même quand notre demande est maladroite (par exemple concentrée sur des choses matérielles), tout ce que nous présentons à Dieu comme prière ou demande sincère, cela vient du fond de notre cœur, de notre pensée, de notre espérance de vie et de bonheur. C’est ce que Dieu espère aussi, et c’est sur quoi il travaille. Cela dit, Dieu n’est pas un magicien, il est source d’évolution et de vie. Nous pouvons être certain que Dieu travaille depuis toujours, que Dieu est encore en train de travailler sur ce projet de paix, de bonheur et de vie pour nous et avec nous. Nous sommes donc en train de le recevoir (ce verbe n’est pas au passé (le « parfait » en grec, mais à un temps qui indique l’action continue de Dieu). Et en même temps, ce projet, cette espérance est « à nous », elle nous appartient en commun avec Dieu. Cela ne veut pas dire que Dieu exaucera chacun de nos caprices ou de nos besoins les plus légitimes. C’est plus profond que cela, c’est sur le plus long terme, l’exaucement est souvent plein de surprises. Mais en définitive, ce que Dieu fait pour nous est le meilleur possible.

Il vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Si vous voulez, vous pouvez voir aussi, dans le petit dictionnaire de théologie :

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. gemma fabiola dit :

    bonjour,
    contre l auteur peut etre, mais je vais me permettre de dire que ce verset est vrai et marche comme toutes les paroles de Jesus. il y a une donnee cle , c est que jamais nous ne prions notre propre volonte seule, mais nous prions la volonte de Dieu. Si vous avez prie pour un malade et que la personne meurt, la guerison parfaite etait sans doute celle de l ame et non le corps. en tout cas, l issue est tjrs la volonte de Dieu.

    • Marc Pernot dit :

      Dieu n’a pas besoin qu’on le prie pour prendre soin de l’âme de la personne (de son être vivant au delà de la mort). C’est de toute façon sa spécialité. Et il fait cela par amour, sans qu’on ait besoin de l’en persuader.
      Mais comme le dit l’article, je pense, notre prière est efficace et donne du fruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *