Je ne sais toujours pas bien qui est dieu, ni qui sont Adam et Ève

Par : pasteur Marc Pernot

rayon de soleil entre les nuages sur la mer d'islande - Photo by Davide Cantelli on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour cher pasteur
Toujours un grand MERCI pour votre site, toutes ces Questions et les réponses si intéressantes, merci de nous donner de votre temps.

Voilà je crois en DIEU depuis toujours et je travaille à mon instruction biblique depuis quelques temps, mais voilà je ne sais toujours pas qui est dieu, je le considère comme mon père céleste même mon père tout court (Je n en ai pas), mais qui est il? Un être humain qui vit dans le ciel, un esprit, une philosophie mais dans ce cas qui nous a créé.?
Et si DIEU nous a créé, sommes nous les descendants d Adam et Eve ? Et pourquoi ces deux noms dans la bible ? Alors si c’est le cas nous sommes tous frères et sœurs de sang ?
J’espère que mes questions ne sont pas trop naïves et simplettes…

Merci de votre patience

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Au contraire, bravo pour ce questionnement essentiel. Et merci de le partager.

Par définition, Dieu est d’un autre ordre que nous. Pour donner une image, la différence de dimension entre Dieu et nous est aussi considérable qu’entre un artisan ébéniste et la chaise qu’il a fabriquée. Dieu est source, une source transcendante. On peut dire qu’il nous a fabriqué, mais c’est un petit peu une façon de parler puisqu’il ne nous a pas directement tissé avec ses petites mains habiles.

Donc, nous ne connaîtrons jamais Dieu d’une façon absolue, bien entendu. Ni même comme nous connaissons un ami, un parent. Et pourtant nous pouvons connaître quelque chose de Dieu. L’humain a une certaine expérience de relation avec Dieu. L’observation de la nature, la réflexion sur ce qui nous semble être source de vie et que qualité de vie apporte aussi des éléments. Mais tout cela apporte une certaine connaissance, limitée, partielle, sur une réalité qui nous dépasse infiniment.

Néanmoins, il me semble essentiel de s’adresser à Dieu comme à une personne amie en qui nous avons une totale confiance. Comme une personne qui a pour nous un intérêt, une espérance, qui aime être en relation avec nous, qui a un projet pour le monde. C’est essentiel pour pouvoir le prier, s’adresser à lui et simplement être avec lui, cherchant à percevoir ce qu’il pense.

C’est vrai que Dieu est aussi une philosophie et une éthique pour nous, personne humaine. D’ailleurs, se placer face à cette magnifique philosophie de vie qu’incarne Jésus de Nazareth est une excellent choix, base d’exercices spirituels féconds pour nous.

C’est vrai que Dieu est aussi ce qui en nous est source de conscience plus éveillée et plus hardie.

Seulement l’image qu’a souvent choisie Jésus pour parler de Dieu est celle d’un Père : c’est bien intéressant. Surtout peut-être aujourd’hui où l’idée que l’on se fait d’un père idéal est assez sympa, alors que dans certaines cultures, le père serait peut-être bien moins sympathique. Toute image à ses limites, c’est pourquoi il est bon d’avoir notre propre conception de Dieu, afin de se repérer un peu et de nous aider à prier. En même temps il est bon de se rappeler que Dieu en lui-même est toujours au delà ce toute image et même de toute pensée. Evidemment. C’est ce que fait jésus dans sa prière : il appelle Dieu « Notre Père » et il ajoute « qui est aux cieux » : il est proche et nous lui ressemblons comme un enfant ressemble à son père, et il est infiniment supérieur à ce que nous sommes comme le ciel diffère de la terre.

En ce qui concerne Adam et Ève ils n’ont pas existé en tant que personne historiques. Ou plutôt si, ils existent en tant que personnes historiques en chaque individu vivant au monde. Ils parlent de chacun de nous. Ce n’est pas propre à l’interprétation contemporaine de dire cela, Jésus aussi parle d’Adam et Ève comme parlant de nous-mêmes. Adam est en hébreu un nom commun pour dire simplement l’humain, et Ève est un nom commun pour dire la vie. Chacun de nous est Adam et Ève, un humain vivant, et le serpent aussi de la Genèse est une dimension de nous-même. Adam et Ève parlent de nous, du projet de Dieu, de l’espérance de Dieu pour chacun de nous et pour l’humanité, ce récit parle de noter grandeur, de notre bénédiction et de notre faiblesse ordinaire.

Cette histoire de la Genèse, vous avez raison, nous dit que nous sommes tous frères et sœurs, ce qui n’est pas un mince message.

Bravo de lire la Bible, chaque personnage parle d’une facette de l’humain, et donc de nous-même. Cela permet de relire notre existence et notre espérance.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.