22 novembre 2023

Des ampoules sont suspendues en l
Bible

Que veut dire « il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus » ?

Par : pasteur Marc Pernot

Des ampoules sont suspendues en l'air, avec seulement une alimentée - Image par Arek Socha de https://pixabay.com/fr/photos/ampoules-id%C3%A9es-inspiration-1875384/

Question posée :

Bonjour,

Que veut dire « il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus » ?

S’agit-il du « salut » (mais qu’est-ce que le salut ?), ou simplement de l’appel à travailler dans le domaine spirituel (pasteur, etc.) ?

Merci

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Qui sont les « élus » dans le Nouveau testament ?

Les « élus de Dieu » : c’est ainsi que l’apôtre Paul appelle ses paroissiens (Colossiens 3:12). C’est pour dire sa conviction que tous sont choisis et aimés par Dieu.

Cela rejoint cette affirmation essentielle : « Dieu veut que tous les êtres humains soient sauvés » (1 Timothée 2:4) : cela signifie que chaque personne sans exception est élue par Dieu.

Et cela rejoint aussi ce que dit Jean dans le prologue de son évangile : « Cette lumière (la Parole de Dieu) était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout humain. » (Jean 1:9). TOUT humain.

Il faut dire que c’est évident quand on regarde comme Jésus se comportait vis à vis des personnes croisées sur son chemin. Mais cela va mieux en l’écrivant noir sur blanc dans les Ecritures, parce que, hélas, il existe parfois des individus prétendant que telle ou telle catégorie de personnes serait hors du plan de Dieu à cause de ce qu’elles sont (et non pas à cause de leurs choix), par exemple : les personnes d’une autre ethnie, les personnes homosexuelles, les personnes handicapées…

et a priori, si Dieu est Dieu, quand il décide de sauver une personne c’est qu’il y a arrivera, à la longue.

« Beaucoup d’appelés et peu d’élus » ?

Si Dieu a élu toute personne, que signifie cette conclusion par Jésus d’une parabole, disant « Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. » (Matthieu 22:14).

Comme toujours dans la Bible et encore plus dans les évangiles, quand il est question de deux termes, nous sommes à la fois un peu les deux à divers degrés : justes et de pécheurs, de sauvés et de perdus, d’élus et de non élus…
Par conséquent pour le « il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus », cela concerne divers dimensions de l’être humain :

  • son être profond, sa personnalité est aimée et donc choisie par Dieu ainsi que sa foi, son espérance et son amour, comme le dit Paul.
  • et nos travers, colères, blessures, égoïsme, mesquineries, … ne sont pas « élues », pas retenues par Dieu c’est le fait de sa bienveillance.

Sauvé et non sauvé

Et donc : chaque fois que Dieu peut jeter hors de notre être ce qui nous tire vers le bas, c’est une bénédiction. C’est un bon soin pour cet enfant bien aimé, cet « élu » que nous sommes.

C’est en ce sens et seulement en ce sens que j’entendrais éventuellement parler de « prédestination » (désolé monsieur Calvin), notre être est prédestiné àla vie et à la vie éternelle par Dieu, et une part de notre être est temporaire, prédestinée à passer. Et l’un comme l’autre est une bénédiction.

Pour une lecture de cette parabole, voir peut-être : https://jecherchedieu.ch/temoignages/beaucoup-sont-appeles-peu-sont-choisis-parabole-des-invites-aux-noces-matthieu-22-esaie-25/

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

2 Commentaires

  1. François dit :

    Mais non, Dieu en lui-même ne choisit pas : il donne à chacun une chance égale, d’heure en heure, de jour en jour… Car Dieu réside, non dans les Cieux, ni dans n’importe quelle église ou temple que ce soit ; non, beaucoup plus simple : Dieu réside en notre coeur à chacun d’entre nous. C’est ainsi. Alors si nous admettons cette vérité première, laissons Dieu prendre soin de nos vies, en vivant comme il nous l’a demandé. « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu. » et « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Ce n’est pas si difficile…

  2. Michel dit :

    Concernant la « prédestination »: ne s’agit-il pas simplement de lois spirituelles ?
    Je m’explique: une loi physique dit que si je lâche un objet que je tiens dans ma main, cet objet tombera vers le centre de la terre.
    La « prédestination » serait simplement une manière de nommer les lois spirituelles: nous récoltons ce que nous semons, nous sommes « prédestinés » à vivre les conséquences de nos actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *