Les raisons de croire en la vie éternelle ?

photo en noir et blanc d'un cimetière avec des tombes mal entretenues - Photo by Wendy Scofield on Unsplash

C’est l’amour qui est plus fort que la mort.

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour cher Pasteur
En dehors des écritures qu est ce qui peut nous faire croire en une vie éternelle ?.
C’est la question que je me pose. J ai fait multiples recherches sur certains sites internet que je crois fiables, raisonnés.
Il y a bien les expériences aux frontières de la mort. Je connais certains proches l ayant expérimenté, mais ça ne dit pas qu il y aura un au delà éternel.
J ai rencontré des personnes qui surveillent leur conduite car ils m’ont dit  » ça comptera pour la vie éternelle, pour gagner mon paradis.  »
Et autre question , pourquoi la prochaine vie serait éternelle, puisque désormais un certain nombre de théologiens, de sages, remettent en question le fondement même sérieux du passage Adam, Eve, le serpent et la pomme, en disant que c’est une métaphore, une sorte d image, pour nous amener à penser que c’est nous mêmes les fautifs , ce qui a engendré une vie terrestre.
Alors, pourquoi ne pas croire ce passage et ne pas croire la vie éternelle , pour certains penseurs. Et aussi pourquoi ne pas croire son contraire.
Et aussi pourquoi se poser toutes ces questions ?. Si l on se réfugie en la croyance de croire en la vie éternelle , et que ça nous amène à adopter un bon comportement envers les autres , à mieux aimer, évidemment oui.
C’est vrai aussi, je l ai entendu bien des fois des gens dire  » on a une seule vie « . En connaissant certains, je pense qu’ils voulaient dire de profiter de la vie sans trop faire preuve de bonne moralité.
Pour ma part, je ne réfute pas la possibilité d’une vie éternelle et ce n’est pas à cause de cette existence possible , ce n’est pas que cela qui m amène avant tout à faire plaisir à Dieu au quotidien. Je crois en Dieu avant tout au quotidien, bien que comme tout le monde je ne le vois pas.
Merci pour votre réponse enrichissante comme à votre habitude.
Que Dieu vous bénisse.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Je ne suis pas persuadé que la question de savoir s’il y a, ou non de vie après la mort de notre corps soit si importante que cela.

La Bible Hébraïque choisit d’ignorer la question, alors que les peuples environnants en étaient obsédés, comme les égyptiens.

Dans l’Evangile, Jésus se contente de dire qu’il y a une vie future mais ne s’appesantit pas sur la question, dit seulement que le meilleur de la personne reste vivant au delà de la mort.
Cela aussi nous renvoie vers la vie présente, afin de nous encourager à la vivre en qualité.

Vivre en cherchant à se favoriser une bonne vie future est encore vivre dans l’égocentrisme : chercher son petit salut à soi. Ce n’est à mon avis pas une belle façon de vivre. Cela n’amène donc pas à mieux aimer l’autre. Au contraire, cela pourrit tout, à mon avis.

Ce qui est certain c’est effectivement, l’amour est plus fort que la mort : nous pouvons continuer à aimer une personne dont le corps est mort.

Donc, je suis bien du même avis que vous, l’essentiel est Dieu dans notre quotidien, et de privilégier, avec lui, grâce à lui, la qualité des relations avec ceux qui nous entourent. Et avec Dieu. Il vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Le Mecreant dit :

    Théodore Monod disait: « Je ne sais pas, mais j’espère »
    Pour ma part, bien qu’aucunement obsédé par la vie éternelle, ni même de savoir si j’irais en enfer ou au paradis, j’ai réfléchis a la question et suis arrivé à la conclusion que si il y a une vie après la mort, elle est d’un autre ordre que la vie terrestre et totalement inconcevable en termes humains.
    Si on veut rester dans le monde de l’humain je crois que nous sommes éternels dans la trace que nous laissons sur cette terre, auprès de nos proches mais aussi plus globalement par ce que nous avons réalisé que ce soit petit ou grand au cours de notre vie.
    Enfin je crois aussi que « Dieu sonde les coeurs et les reins » Il connait donc les vraies raisons et les motivations de nos actes qu’ils soient bons ou mauvais.
    Ayant pleine confiance en sa justice et son amour, je n’ai donc aucune inquiétude d’être mal jugé.
    Quand a ce que sera ce jugement, on verra le temps venu.
    Que votre confiance en Dieu vous donne la paix.

  2. Christelle dit :

    C’est très difficile, selon mon expérience, de se dire chrétien tout en expliquant que l’on ne croit pas une seconde qu’il y ait une vie après la mort, ni corporelle ni même sous la forme d’une âme immortelle détachée du corps. Beaucoup de gens restent semble-t-il persuadés que la religion n’est là que pour apaiser cette angoisse de la finitude.

    • Marc Pernot dit :

      Je doute que les personnes qui disent cela aient jamais lu la Bible, ils ne l’ont peut-être jamais ouverte. Ensuite, c’est sans doute un peu la faute de chrétiens dont la recherche avide de vie future est la marotte.
      Personnellement, il me semble sage de laisser pour le moins la question ouverte, et de faire confiance. Comme le propose en fait la Bible (globalement).

  3. Gérard Trautmann dit :

    Ce questionnement est un point fondamental de la pensée et de la condition humaine . Albert Camus dans ses réflexions sur l’absurde voit une contradiction définitive entre l’aspect immortel du monde et de l’univers et la condition humaine qui a toujours eu un début et une fin . Est ce que le royaume de Dieu existe ?Blaise Pascal nous place devant ce dilemme . Si le royaume de Dieu existe et que tu y crois , tu auras tout gagné . Si tu n’y crois pas et qu’il n’existe pas , cela ne changera rien pour toi, mais s’il existe et que tu n’y crois pas ´ tu auras tout perdu . Personne ne peut répondre avec une certitude absolue à cette question .Finalement ne faut-il pas croire que nous sommes déjà ici bas dans le royaume de Dieu qui commence chaque matin à notre réveil ? Remercier Dieu chaque matin de notre présence renouvelée ici bas . Et comme disait un interlocuteur , dans toute cette journée débutante, mettre notre action sous le régime de l’amour et en conformité avec ce que nous demande la Bible .

    • Marc Pernot dit :

      Merci Gérard,
      Le pari de Pascal est une idée intéressante (il est mathématicien), seulement cela me semble basé sur l'(idée que pour gagner la vie future il faudrait sacrifier la vie présente, comme quand on joue à la roulette et que l’on sacrifie le prix de sa mise. Je ne pense pas que ce soit exact. Ce que propose Jésus c’est de valoriser, d’embellir la vie présente. S’il y a une vie future (ce que je suppose), c’est alors du supplément : après une belle vie présente, une vie future où le meilleur de ce qui vit en nous reste vivant.

  4. Pascale dit :

    La notion d’une vie au-delà de la mort me parait inconcevable, mais d’autres choses me paraissent aussi inconcevables : qu’on puisse exterminer des milliers de personnes sur le simple fait qu’elles soient juives, qu’on envoie un engin sur une comète, qu’on accepte de mourir sur une croix par amour de l’humanité, que la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde donne un être capable de jouer une étude de Chopin, … Malgré tout cela, sans en faire une marotte, j’ai l’espérance que la mort du corps ne solde pas la vie avec Dieu, et je pense que cette espérance peut parfois atténuer certaines souffrances car ce n’est pas toujours facile de se réveiller le matin et de remercier Dieu pour la journée qui vient.

    • Marc Pernot dit :

      Excellent. C’est aussi ce qu’a écrit Saint-Augustin (dans le De catechizandis rudibus, je crois), que l’existence de la vie future serait un bien petit miracle à côté de celui de l’existence de la vie présente.

  5. Gérard dit :

    Merci Cher Pasteur pour votre réponse toujours aussi riche, et merci aussi aux autres intervenants pour ce thème évoqué.
    Je crois qu effectivement avant d’aborder ce que sera la vie éternelle ou pas éternelle, vivons pleinement cette vie actuelle , pour favoriser et entretenir cette beauté de notre Créateur, beauté du règne végétal, animal , humain. Car c’est quand même bien fantastique toute cette richesse de différences.
    Ensuite prendre le plaisir de construire notre vie dans l amour, rechercher à être bien soi même pour mieux aimer et servir les autres.
    Dans mon enfance j ai été très touché justement par cette beauté de création que j’ai précédemment parlé. Je suis croyant. Mon avis personnel , et pour l instant j’y crois fermement , c’est que je ne peux pas concevoir que le Créateur nous laisse qu une seule vie à vivre, à cause de cette magnificence de la vie. Et comment peut on s imaginer que tous les êtres à qui nous avons donné de l’amour gratuitement , nous ne les retrouvions plus. En quelque sorte comment s imaginer que notre vie soit une histoire sans lendemain.
    J ai dit que j ai des proches qui ont fait l expérience NDE ( aux frontières de la mort ), et ces personnes se sont retrouvés dans un espace dans une paix qui n est pas descriptible. Mon propre papa l a vécu, entre autres. D autres ont vécu une lumière qui n existe pas sur Terre.
    Par ailleurs, bien des passages de la Bible évoque la parole de Jésus nous parlant de l après vie. Si Jésus a parlé ainsi, c’est probablement que nous vivrons après une suite de notre vie qui sera conséquente du bienfait , de l’amour qu on aura semé ici bas. Et Jésus a parlé en ce sens aussi pour faire honneur à son Père.
    Pour moi Dieu le Père est un perfectionniste , entre autres. Tout simplement pour avoir étudié la biologie, tout est articulé avec sagesse , avec bon sens pour la croissance du règne végétal.
    Voilà pourquoi je crois en la vie après cette vie que j’aurai vécue.
    Que le Seigneur vous accompagne tous.
    Gérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *