Pourquoi Dieu a-t-il créé un univers aussi vaste, si nous y sommes seuls ?

Illustration : la planète Jupiter -  Image: 'Jupiters Red Spot and Europa'  by Judy Schmidt 
 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/54209675@N00/42573521995

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour à vous pasteur,

Tout d’abord, j’apprécie la tolérance ainsi que l’ouverture d’esprit des Eglises Protestantes, j’ai pu vous rendre visite une fois, ainsi que de vous serrer la main à la sortie du culte, mais vu le nombre de personnes que vous croisez, vous ne vous souvenez peut-être pas. Je suis moi même chrétien d’une église évangélique, je suis cependant assez œcuménique, car je considère que tout chrétien est un « frère en Christ », quelle que soit la dénomination de son église.

Voici une question que je me suis souvent posé : « Pourquoi Dieu a-t-il créé un univers aussi vaste? » Nous sommes les habitants de la planète Terre, qui est une relative petite planète dans notre système Solaire. Notre Soleil n’est qu’une étoile parmis les centaines de milliards dans notre voie Lactée! Et encore le Soleil n’est pas une grosse étoile, loin de là. Enfin, notre galaxie est elle même une parmi des centaines de milliards d’autres…

Je ne veux pas affirmer que nous sommes les seuls dans l’Univers, mais la Bible ne nous parle pas de peuples « extra-terrestres », sauf erreur de ma part. Donc pourquoi Dieu n’aurait donné la vie et se serait révélé seulement sur 0,00000…1 % de sa création?

En vous remerciant à l’avance.
Fraternellement.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour monsieur

Et merci pour vos encouragements, c’est effectivement très encourageant pour mon ministère.

Je suis bien d’accord avec vous, l’univers est immense. On ne peut même pas vraiment avoir idée de ce que signifie une telle dimension. Cela donne le vertige. Mais cela émerveille aussi, et je trouve que cela nous donne aussi une idée de l’incroyable honneur que nous avons d’être aimé par Dieu. Individuellement. Alors que nous sentons bien qu’objectivement nous ne sommes pas grand chose dans cette immensité. Et pourtant, le créateur me connaît, me reconnaît et m’aime.

C’est vrai que scientifiquement, il est plausible que la vie existe ailleurs aussi, peut-être sous d’autres formes. Dieu, le même Dieu, serait aussi le dieu de ces êtres là, je pense qu’il ouvrerait aussi là-bas et chercherait à s’y révéler. Mais compte tenu de l’immensité de l’univers et de la fragilité de la vie, même s’il existait des êtres quelque part, vue les dimensions : les contacts seraient impossibles entre nous et les éventuels autres vivants ailleurs que sur terre. Donc, qu’importe ? En ce qui nous concerne, ce qui compte c’est Dieu et cette part de création qui nous entoure, en particulier nos frères et sœurs en humanité, et aussi les animaux, et la planète, et les générations futures.

Dieu a créé un univers immense et s’y révèle partout. Mais Dieu n’a pas seulement créé un univers immense, il continue à le créer et à s’y révéler. L’univers continue à s’étendre, des progrès dans l’évolution sont encore à espérer, en particulier sur notre planète, et tout particulièrement dans l’humanité. L’évolution (ou genèse) physique est très progressive, elle est encore en cours partout. L’évolution morale et spirituelle est elle aussi en cours et est bien plus rapide que l’évolution physique et Dieu y travaille aussi, Dieu y travaille particulièrement. Cette évolution spirituelle peut être très rapide dans une personne individuelle, en quelques heures, quelques mois ou quelques années des progrès immenses peuvent être faits. Mais la difficulté, là encore, est la brièveté de la vie humaine individuelle, chaque génération doit revivre l’évolution de son espèce en accéléré, entre sa conception et sa mort, chaque génération doit comme repartir de zéro, et sur le plan moral et spirituel elle est appelée à saisir en vitesse ce qu’elle peut des générations qui l’ont précédées. C’est pourquoi l’évolution morale et spirituelle peut être rapide pour un individu mais reste lente pour l’humanité. Dieu s’y révèle, mais l’humanité oublie beaucoup. Mais il y travaille et nous y travaillons aussi, grâce à lui, et ensemble.

Amitiés

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *