Le mot Archange apparait au singulier dans la bible, peut-être y a-t-il un seul Archange?

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
Puisque le mot Archange apparait deux fois au singulier dans la bible, n’est-il pas possible qu’il y a un seul Archange?
Merci

ange, photographié dans une église de MuranoRéponse d’un pasteur :

Bonsoir

Vous avez raison, le mot « ἀρχάγγελος » (archaggelos en grec) n’apparaît que deux fois dans la Bible (1Thessaloniciens 4:16 et Jude 9), et il n’y a pas d’équivalent dans la Bible Hébraïque, ce genre de langage est apparu dans les quelques siècles avant Jésus-Christ, sous influence des mythologie babyloniennes, je pense.
Ensuite, l’imagination des poètes étant sans limites, bien des archanges ont été imaginés, leurs noms, des hiérarchies célestes… chacun pense comme il veut, seulement, comme vous le dites, ce n’est pas biblique. La Bible se concentre surtout sur notre façon d’être et de vivre ici en ce monde, d’une belle et fidèle façon, alors que dans d’autres cultures ont quantité de récits fantastiques de ce qui se passerait dans d’autres mondes célestes ou sous-terrains peuplés de créatures fantastiques.

Seulement, le mot même « archange » est à mon avis une façon de parler, c’est une « traduction » trompeuse. Car en hébreu pour la Bible Hébraïque, ou en grec pour le Nouveau Testament, un « ange » est littéralement un « messager », il s’agit d’une fonction, pas d’une nature. Tout ce qui porte un message est un messager ou une messagère. Or, Dieu nous apporte sa parole de bien des façons, par l’Esprit en nous, par une autre personne, par des signes. Autant de « messagers » possibles en notre faveur.

Qu’est-ce qu’un super-messager (« archange » dans nos traductions) ? Soit Dieu lui-même, soit un messager ordinaire portant un message spécial.

En tout cas, dans la lettre de Jude, il est dit qu’un archange s’appelle « Michel », c’est à dire Mi-ka-El en hébreu ce qui signifie « Qui est comme Dieu ? », et c’est bien cette voix en nous qui nous appelle à reconnaître la transcendance de Dieu, qu’il est l’Unique, c’est cette voix qui est le message le plus essentiel, car c’est lui qui est à la racine même de la foi, de l’espérance.

En tout cas c’est à accueillir dans son existence ordinaire. Sans attendre une sorte de bête à plumes. Se placer à l’écoute de Dieu dans votre existence par la réflexion, par la prière, par l’éveil de votre conscience, par l’écoute des autres ? Puis aimer Dieu. C’est ce que propose Jésus :

Écoute, le Seigneur, notre Dieu, c’est l’unique Seigneur,
Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ton intelligence, et de toute ta force.
Et tu aimeras ton prochain comme toi-même.
(Marc 12:29-31).

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *