Et si une entité parallèle à Dieu était à l’origine du mal ? une force opposée.

Par : pasteur Marc Pernot

Enluminure du 11e siècle - satan [BnF, Latin 8878, 11th c.]

Le dualisme est-il une hypothèse logique ?

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,

la question du mal suscite beaucoup de questions et d’incompréhension face à l’amour de Dieu…

Et si une entité parallèle à Dieu était à l’origine du mal ? une force opposée en fait.

Des civilisations ont émis cette hypothèse mais la théologie actuelle ne semble pas accréditer cette idée.

Pourtant, ne serait-elle pas une réponse assez cohérente pour expliquer ce qui nous dépasse , qu’est-ce qui pourrait s’opposer à cette conception ?

Merci à vous.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

C’est exact que bien des personnes aiment la symétrie. Cela peut-être joli esthétiquement (pas toujours), seulement, je ne pense pas que ce soit le cas pour bien des réalités essentielles, si l’on y regarde de près.
Par exemple on peut penser que la lumière et les ténèbres sont symétriques, en réalité non car s’il  a des photons ou des ondes électromagnétiques du côté de la lumière il n’existe pas de particules d’obscurité, les ténèbres sont une absence de lumière. De même pour le froid et le chaud, ils ne sont pas symétriques, le chaud est un mouvement des particules de matière plus ou moins énergétique et rapide, le froid n’est qu’un mouvement moindre, ou une absence de mouvement.
En ce qui concerne l’existence du mal non plus, cela ne me semble pas symétrique. C’est d’ailleurs ce que dit la science, qu’il n’y a pas de symétrie en ce qui concerne l’ordre et le désordre. C’est ce que l’on appelle le principe d’entropie ou 2nd principe de la thermo dynamique. Spontanément, un système isolé va dans le sens d’un désordre croissant. Le désordre n’a pas besoin d’avoir une cause il peut aussi en avoir une), alors que pour qu’il y ait une organisation en un système plus complexe il faut qu’il y ait eu un apport d’information par l’extérieur.
Il me semble que l’existence du bien et du mal dans le monde est ainsi. Le chaos (le désordre) n’a pas besoin de cause, il est naturel. Par contre la vie est un miracle absolu. Pour moi, il est donc plus raisonnable de penser l’existence d’une source de création de vie. Par contre je ne vois pas l’utilité de penser une source transcendante de destruction. Certes, l’humain étant créateur, il a la possibilité de choisir délibérément ou non d’être source de destruction, d’éparpillement, de chaos. Mais eu niveau plus large, je pense que cela n’existe pas. En effet, quand il y a de la destruction, des catastrophes, un tsunami.. cela frappe au hasard sur la personne plus généreuse comme sur l’égoïste, sur celui qui prie comme sur celui que ne connaît pas Dieu. Cela ne répond à aucune logique.
En ce qui concerne l’existence du mal, voir, si vous le désirez, cet article : https://jecherchedieu.ch/dictionnaire-de-theologie/mal-existence-du-mal-de-la-souffrance/
Et en ce qui concerne le diable, satan : https://jecherchedieu.ch/dictionnaire-de-theologie/diable-satan/
Bravo de vous poser des questions, de réfléchir, chercher avec intelligence.
Dieu vous bénit et vous accompagne

.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *