Paix

Par : pasteur Marc Pernot

Bien des pages de la Bible témoignent du fait que Dieu donne la paix. Pour apprécier la pleine profondeur de cela il faut saisir le sens bien plus concret du mot “ paix ” en hébreu qu’en français. Pour nous, c’est une notion relationnelle (la paix avec les autres) et existentielle (la paix intérieure). Ce sens existe aussi en hébreu, mais l’hébreu shalom (שָׁלוֹם ) recouvre également le sens d’achever la construction d’une maison (1 Rois 9:25) ou le remboursement d’une dette (Exode 21:34), et le fait d’être en bonne santé (Genèse 37:14).

Cette belle phrase de Jésus est alors plus compréhensible : Heureux les artisans de paix, ils seront appelés enfants de Dieu (Matthieu 5:9). La paix se fabrique comme un maçon construit une maison ou comme une mère aide son enfant à grandir et à être en pleine forme.

Dieu donne la paix comme cela, en poursuivant son œuvre de création, ce qui est bien dans sa nature. Il ne donne pas la paix comme on donne une orange. D’ailleurs la paix n’est pas quelque chose que l’on aurait, que l’on possèderait, mais c’est quelque chose que l’on est, la paix est une qualité d’être comme la santé ou comme le fait d’être achevée pour une maison. La paix c’est aussi une qualité de relation, et cela est indissociable d’une certaine qualité d’être.

Si Dieu a décidé de nous donner la Paix, comment se fait-il qu’elle nous échappe si souvent ? Nous avons tous tellement de mal à être en paix avec nous-mêmes, tant de mal à faire la paix avec les autres. Nous avons même bien du mal à nous réconcilier avec notre Dieu, ce qui est bien étrange après la vie et le message de Jésus-Christ. Alors pourquoi tant de peine à recevoir la paix que nous offre celui que Gédéon appelle Yahwé-Shalom (Juges 6:24) ?

C’est que Dieu donne la paix comme il crée l’univers : par un processus d’évolution. C’est pour cela que la paix qu’il nous donne est toujours relative. Cette paix est déjà réellement présente en nous (sinon la vie serait invivable), la paix et le pardon existent réellement en ce monde, nous les vivons même quotidiennement, sinon il n’y aurait plus personne sur la terre depuis longtemps. La paix est donc bien là, mais elle est aussi à attendre, à espérer, à construire encore.

Toute vraie création, toute évolution prend du temps. Même pour Dieu, et surtout quand il s’agit pour lui de créer l’homme. Car alors, il n’a pas à travailler avec un matériau inerte comme quand il crée les galaxies, mais il doit alors travailler avec une « matière première » vivante qu’il choisit de respecter infiniment : la personne humaine.

Le mot de paix dans la Bible évoque l’aboutissement d’un travail de création. Dieu travaille à l’achèvement de création de l’univers, il travaille donc à la paix, il la fabrique comme un artisan : avec un merveilleux savoir-faire, avec patience, et avec l’amour du travail bien fait. L’humanité est aussi en cours de création, il y a déjà quelque chose en elle qui annonce l’humanité qu’espère Dieu, elle n’est donc pas vraiment dénuée de paix, mais elle est encore en manque de paix. Chacun de nous est aussi en cours de création, nous sommes déjà humain, mais pas encore parfaitement humain au sens où le Christ, lui est l’être homme achevé, l’homme-Paix. C’est lui qui nous donne la paix, nous dit l’Évangile selon Jean avec cette promesse de Jésus Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix (Jean 14:27, 20:19-26). Ce don de la paix est intimement lié au don de l’Esprit-Saint, l’Esprit créateur de Dieu (Genèse 1:2). Cela confirme qu’il s’agit bien d’un acte de Dieu qui poursuit notre création et qui fait de nous des créateurs. En Christ, Dieu nous pacifie toujours plus, et il nous rend capables d’être fabricants de paix. Un peu plus.

C’est vraiment une bonne nouvelle qui nous permet d’espérer en l’avenir, un avenir de Paix pour le monde et pour chacun.

 

Marc Pernot

Suite :

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.

Quelques courtes définitions de mots essentiels de la théologie

Quelques questions de théologie posées par des visiteurs et une réponse proposée
Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *