Notre pasteur a dit que si nous vivons avec l’aide social, Dieu ne nous aidera pas car nous devons travailler.

sacs de nourriture préparés pour une distribution - Photo by Nico Smit on Unsplash

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur
J’ai entendu notre Pasteur nous dire hier que si nous vivons avec l’aide social, Dieu ne nous aidera pas car nous devons travailler. Cette aide, pour moi, n’est pas choisie mais subie. Est ce que Dieu va m’abandonner si je n’ai pas d’emploi ? J’en suis malade de penser ça, IL est ma seule Espérance !
J’attends votre réponse avec impatience . Merci beaucoup

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Franchement, c’est insupportable à entendre ! C’est une parole abominable qui vous a été dites par ce pasteur. Je suis profondément désolé.

Jésus n’a jamais, jamais critiqué une personne d’avoir besoin d’aide. Au contraire, Jésus avait une bourse d’argent pour venir au secours des pauvres. Malheureusement, nous dit l’Evangile, Judas qui était aussi voleur, puisait dans cette caisse pour s’enrichir personnellement (Voir Jean 12:6)

Donc non seulement Jésus ne peut pas être contre le fait de recevoir de l’aide sociale, mais Jésus était lui-même source d’aide sociale, il l’organise avec ses proches disciples, sans doute avec de l’argent que des personnes généreuses lui donnaient pour ce service des pauvres, et pour que lui-même, Jésus, puisse manger.

Comment peut-on penser une seconde que Dieu vous abandonnerait parce que vous avez des difficultés ? D’abord, Dieu n’abandonne aucun de ses enfants. C’est la définition même de la grâce de Dieu. Il abandonne encore moins la personne qui a des difficultés. Dieu vous soutient de sa force, il vous fait sentir que votre dignité ne se mesure absolument pas à votre richesse, ni à votre performance. Il vous éclaire pour trouver comment vous débrouiller au mieux pour faire face. C’est vrai que les besoins physiques, sociaux, psychologiques, sanitaires… existent, et qu’ils présentent parfois un grand degré d’urgence. Comme le dit Jésus en citant la Bible :  « l’humain ne vit pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu », cela signifie que l’humain vit de pain aussi, de pain chaque jour. Et de Parole de Dieu aussi, c’est vrai.

Donc, oui, j’ai honte que vous ayez entendu une parole abominable comme cela, j’ai encore plus honte que ce soit dans une église chrétienne et de la part d’un pasteur que vous ayez subi cela. Désolé.

Vous avez la chance d’être dans un des pays du monde qui aident le mieux les personnes sans ressources, c’est une chance et cela peut être pour vous une occasion de louange à Dieu. Entre cette aide et votre force qui vient de l’amour de Dieu, si vous en avez la possibilité (ce n’est pas toujours facile, je le sais), vous pourrez avancer dans la recherche de travail (si la santé vous le permet), peut-être aussi vous investir vous-même dans de la solidarité en faveur de personnes elles-même dans le besoin, dans la solitude, dans les difficultés. Car vous, je le sais, ne mépriserez pas (comme ce pasteur) la personne qui a besoin d’aide.

Sincèrement, ce que je vous conseillerais, c’est de quitter immédiatement cette épouvantable église. Et de ne pas céder à celles et ceux qui vous appelleraient pour que vous ne vous libériez pas de cette emprise nocive, et peut-être que vous continuiez à verser de l’argent car ce genre d’églises vont parfois jusqu’à rendre les dons obligatoires…

N’ayez aucune crainte. Dieu vous bénit et vous accompagne sur votre chemin, et vous réserve de belles surprises.

par : pasteur Marc Pernot

 

Réponse du visiteur :

Merci mille fois pour votre réponse, je me sentais tellement coupable d’être dans cette situation. Encore merci , que Dieu vous bénisse…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *