Quand j’aurai des enfants, comment leur expliquer que Dieu existe ? Ma copine athée n’y croit pas à cause de l’existence du mal.

Par : pasteur Marc Pernot

un enfant lisant la Bible contre un arbre - Photo by Aaron Burden on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour Pasteur,

Je me pose des questions pour plus tard Quand j’aurai des enfants, comment leur expliquer que Dieu existe ? Le fait que des enfants est le cancer, qu’il y ai la guerre dans le monde, le mal en général ?

Ma copine qui est athée me disait ça ne te plairait pas car ce sont toutes ces raisons que j’expliquerai aux enfants pourquoi je ne crois pas en Dieu.

Et par rapport à notre discussion je sais que j’aurai du mal à expliquer aux enfants ou à des personnes qui ne croient pas.

Merci pour votre compréhension.

Cordialement

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Bravo de penser à cela.

Cette question de l’existence du mal et de la souffrance injuste est très classique et il y a bien des réponses possibles.

  • La question est : si Dieu était bon et tout puissant, alors il n’y aurait pas de mal sur terre. C’est vrai.
  • La réponse est simple : Cela montre que Dieu n’est pas tout puissant, car si l’on écoute l’Évangile du Christ : Dieu est bon et source de vie. Dieu serait alors « seulement » puissant et source d’évolution en ce monde. La création serait en cours.

Voir, si vous le désiriez, cet article : https://jecherchedieu.ch/dictionnaire-de-theologie/mal-existence-du-mal-de-la-souffrance/

C’est tout à fait le droit de votre copine athée de dire à vos futurs enfants qu’elle ne pense pas que Dieu existe, et votre droit à vous de dire que vous pensez que Dieu existe et que la foi est importante pour vous.

Par contre il serait tout à fait dommageable, à mon avis, qu’elle ou que vous disiez que la position de l’autre ne tient pas, est débile, ou mauvaise. Il est possible d’expliquer simplement qu’il existe différentes façons de se positionner face à la question de Dieu, en y croyant ou non, qu’il y a différentes façons de s’intéresser à Dieu. Sentant en vous que la foi peut vraiment aider à vivre, apprenant à discuter de questions théologique et de textes bibliques (par exemple au catéchisme), ils auront appris à débattre et pourront choisir en connaissance de cause. Et grâce à vous deux, chrétien et athée s’aimant et donc se respectant, ils ont bien des chances d’avoir l’esprit ouvert, et d’être vacciné ainsi contre l’intégrisme (athée ou religieux).

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *