Comment on peut chercher le Royaume de cieux et la justice de Dieu !!? Et les clés de ce Royaume ?

Par : pasteur Marc Pernot

Joli château au coucher de soleil avec des motons dans une prairie au premier plan - Image par My pictures are CC0. When doing composings: de Pixabay

C’est vrai, ça : comment trouver ce chemin alors que même Google (c’est pour dire) répond : « Impossible de trouver « royaume de Dieu » dans Google Maps »

Question d’un visiteur :

S’il vous plait :

1/ Comment on peut chercher le Royaume de cieux et la justice de Dieu!!?

2/ Est-ce que vous pouvez m’expliquer ce verset : « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. » (Matthieu 16:19)

Que Dieu vous bénisse

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Et bravo pour votre démarche. Je suis persuadé qu’elle vous apportera beaucoup, à vous et à ceux qui vous entourent.

Jésus dit « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu » (Matthieu 6:33).

Il me semble utile de préciser d’abord que le « royaume » n’est pas un lieu, comme laisserait penser cette traduction en français. Ce mot peut désigner à la fois le royaume et le règne :
  • dans le sens de Royaume, il s’agirait d’en faire partie. D’en être citoyen. Pas besoin de demander la naturalisation pour cela, Dieu nous a déjà adopté avant même que nous le lui demandions, il nous reconnais comme faisant partie des siens. Jean précise même dans le prologue de son évangile que même ceux qui ne le reconnaissent pas font partie « des siens » (Jean 1:11), avant d’expliquer que ce serait pas mal de recevoir la Parole/lumière créatrice de Dieu. C’est plutôt là qu’est la question à ce propos,  c’est à dire de considérer que Dieu est son roi. Et cela est très concret dans son existence. Ce n’est pas juste un rite, ou une appartenance à telle ou telle église. C’est dans le quotidien de sa journée, c’est dans son agenda. Comme on ne peut pas être « amoureux non pratiquant », on ne peut pas être citoyen du Royaume de Dieu sans penser à Dieu, sans prendre le temps de l’écouter, sans lui raconter ce que l’on a sur le cœur ?
  • dans le sens de Règne, cela veut dire l’action de Dieu en nous et dans ce monde. Comment « chercher le règne de Dieu » ? Comme nous ferions pour bénéficier de l’aide d’un médecin, d’un ami, d’un professeur, d’un coach, ou de notre merveilleuse maman. Par exemple. C’est par la confiance et le dialogue. C’est en espérant ces gestes de Dieu pour nous, comme Marie qui dit à l’ange « Je suis la servante du Seigneur qu’il me soit fait selon sa Parole ». C’est aussi en s’associant à lui pour « que son règne vienne », en écoutant sa voix et en disant comme Samuel « Parle, Éternel, ton serviteur écoute ».
Chercher la « justice de Dieu », c’est chercher à voir les choses selon son point de vue, point de vue d’en haut,  comme critère de ce qui est juste et bon. C’est d’ailleurs pour cela que ce que Dieu nous donne est souvent comparé à de la lumière, pour nous permettre de voir clair en vérité la valeur juste des choses et des personnes, en profondeur. Et de pouvoir ainsi tracer notre chemin et qu’il puisse être le plus juste possible. Chercher la justice de Dieu c’est ainsi une façon de voir, c’est aussi un appel à agir, je pense, à entre dans son équipe en vue de faire avancer le bien. Cela aussi se demande dans la prière, comme nous l’apprend Jésus dans son « Notre Père », pour que nous le mettions aussi en pratique. Ou que nous essayons.
Dans ce même évangile selon Matthieu, Jésus commence son enseignement par cette promesse de bonheur « heureux les pauvres en Esprit, le Royaume des cieux est à eux » (Mt 5:3).
Il y a là un résumé de tout l’évangile du Christ.
Comment faire pour avoir maintenant son Royaume ?
  • C’est d’être comme un pauvre, un mendiant qui voudrait avoir plus d’Esprit (l’Esprit de Dieu). A qui peut-il en mendier ? A Dieu seul.
  • Mais en même temps, un pauvre en Esprit : c’est un pauvre mais pas complètement démuni, cela nous annonce que, tel que nous sommes, nous avons déjà un pu d’Esprit Saint. Et souvent nous ne le savions pas assez. Nous pouvons donc partir de ce début d’Esprit Saint qui est en nous (un embryon de capacité à aimer, à espérer, à chercher Dieu) pour demander à Dieu qu’il insuffle plus d’Esprit en nous.
  • Le résultat est d’avoir le Royaume, au présent, maintenant. Avoir le Royaume, comme il le dit ailleurs, est au dedans de nous, et au milieu de nous : c’est son souffle, son Esprit : c’est Dieu actif pour vivifier notre être et nos relations, pour les rendre vivifiants.
Jésus dit « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. » (Matthieu 16:19)
Il le répète ensuite pour les disciples assemblés « Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. » (Matthieu 18:18).
Je pense que cela montre qu’il y a un véritable enjeu dans la façon dont nous nous comportons ici, très concrètement, avec ceux qui nous entourent.
Mais comment ?
  • Ce n’est pas que tout d’un coup Dieu devrait suivre notre avis sur qui il doit aimer ou haïr, sauver ou abandonner. Ce n’est pas possible car il aime chacun de ses enfants, et fait tout ce qu’il peut pour le bénir. Bien sûr.
  • Mais : quand nous annonçons le pardon de Dieu, quand nous disons à une personne que Dieu lui veut du bien : c’est la vérité, nous sommes alors la bouche du Christ et c’est lui qui délie ce frère de son sentiment de culpabilité et de sa faiblesse.
  • Et si nous nous taisons, si personne ne vient dire à une personne esseulée que Dieu le comprend et l’aime, lui pardonne et que Dieu lui veut par dessus tout son bonheur et sa vie, qu’il espère voire rayonner d’une belle façon sa personnalité dans le monde. Si personne le dit à une personne esseulée, si personne même ne s’intéresse à cette personne, ne l’appelle par son nom et lui manifeste un peu de tendresse et de respect. Que deviendra cette personne ? Comme le dit l’apôtre Paul « Comment invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés? » (Romains 10:14).
  • Et pire, quand des « bons croyants », annoncent un certain Dieu et vivent tout le contraire, ou si des personnes disent à une personne que Dieu ne les respecte pas, ne les aime pas, ne leur pardonneront jamais… s’ils présentent un Dieu méchant, terrible et impitoyable (mais juste) juge : alors les auditeurs risquent fort de se détourner de Dieu, et de son règne bienfaisant. Hélas. Par exemple c’est ce que l’on voit quand certains, au nom de Dieu, disent que l’homosexualité est un péché, la personne qui sent qu’elle cela fait partie de ce qu’elle est peut se sentir niée, rejetée par Dieu. La parole de jugement d’une personne va faire que cette personne se retrouvera hors de la foi, peut-être même hors de la vie, et cela malgré l’amour de Dieu infini pour son enfant.
Par l’Esprit, nous pourrons au contraire délier tout ce qui nous coupe les personnes de Dieu. Comme le dit Paul « Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même en n’imputant point aux humains leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu! » (2 Corinthiens 5:19-20).
Dieu vous bénit ainsi

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Titi lombardo dit :

    Le royaume de ciel est parmi nous…selon moi je sais que le royaume de ciel est l’acte sincères de Dieu avec son sincères amour sans murmure dans vos cœurs.Jesus nous a dit mysteriéusement sans puisse entendre directement tous ce qu’il vient de parler.
    Merci

  2. Guy dit :

    C’est très bien expliqué, merci pour cette révélation !

  3. Ezechiel dit :

    Toutefois, n’est-il pas écrit que si on n’avise pas des erreurs pour ne pas parler de péchés ou d’égarement à quelqu’un que Dieu nous l’imputera? Est-ce que l’homosexualité est accepté par La Parole ?

    • Marc Pernot dit :

      Ce n’est pas une bonne façon de lire la Bible.
      Si l’on regarde ce que Christ nous révèle de l’amour de Dieu, cela ne correspond absolument pas à cette image d’un Dieu épouvantable qui vous a été suggérée par je ne sais qui.

      • Si vous êtes homosexuel, soyez vous même, plaçant votre confiance dans cet amour de Dieu.
      • Si vous n’êtes pas homosexuel, libérez vous de votre attitude de jugement sur les autres, cela vous fera le plus grand bien. En c’est une attitude qui sera plus fidèle à l’Evangile. Jésus déconseille formellement de ne pas juger son frère

      Le Christ a dit « Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil à toi. » (Matthieu 7:5).

      • Adoni dit :

        J’ai une question.

        Le seigneur JESUS nous a dit de nous aimer les un les autres c’est à dire même les personnes qui se sont détournés de Dieu on doit les aimer ? Ou plutôt nous détourner ce ces gens ?

        • Marc Pernot dit :

          Il faut chercher sa vocation personnelle, par l’intelligence et par la prière éclairant votre conscience.

          1. Il est possible que telle personne vous soit confiée personnellement pour que vous l’aidiez
          2. Il est possible que telle personne aurait une mauvaise influence sur vous, ou que vous ne soyez pas une personne bien placée pour l’aider et qu’il faille vous détourner de cette personne

          En tout cas, le fait qu’une personne ne soit pas croyante ou pas pratiquante n’est pas un critère. D’abord parce que nous n’avons pas à juger (Dieu seul connaît les cœurs, et les apparences humaines sont souvent trompeuses).

          Jésus est venu pour tout le monde, et en particulier par les pécheurs. Heureusement, parce que nous le sommes tous plu sou moins. Les personnes les plus malfaisantes ne sont pas toujours celles qui semblent s’être « écartées de Dieu », il y a des personnes très très visiblement engagées dans l’église qui sont malfaisantes aussi.

    • Did dit :

      Bonne question…

  4. Edoh dit :

    Grand Merci Frère Marc.

  5. Richard dit :

    J’ai été nourrit par tous vos commentaires soyer tous bénis

  6. Binjamin dit :

    L’amour de Dieu est merveilleux. Il nous a tout donné, avec un petit effort et la perceverance dans la lecture biblique, la prière nous consoliderons d’avantage ce lien gracieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *