« A-t-on encore besoin de salut ? »

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Pierre-André dit :

    La notion de salut ainsi présentée suppose-t-elle forcément d’évacuer la notion de jugement divin ?

  2. Marc Pernot Marc Pernot dit :

    A mon avis, oui et non.

    • Oui si l’on entend le jugement divin comme une sélection de telle ou telle personne qui serait préférée par Dieu, ou telle ou telle personne plus performante du point de vue de la foi, des croyances, de la religion ou de la morale. Car “Dieu ne fait pas de favoritisme” (Romains 2:11), “Il veut que tous les humains soient sauvés” (1 Timothée 2:4), et donc la grâce est pour chacune et chacun, faisons confiance à Dieu, s’il veut sauver quelqu’un, il y arrivera.
    • Non, le jugement de Dieu n’est pourtant pas rien, ni inutile. C’est au contraire un excellent service, un salutaire service, un acte de soin de la part de Dieu : il consiste à aider la personne en développant le meilleur en elle, lui permettant de s’épanouir, et réduisant, soignant, éliminant ce qui la fait souffrir et la tire vers le bas.

    C’est ainsi que le jugement de Dieu traverse chaque personne. Voir par exemple https://jecherchedieu.ch/dictionnaire-de-theologie/jugement/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *