J’aime une fille et elle m’aime. Mais Dieu lui dit par rapport à nous « Arrêtez et Sachez ». Pourquoi Dieu ne nous donne pas son feu vert ?

Par : pasteur Marc Pernot

couple marchant côte à côte sous des cerisiers en fleurs - Image par morn in japan de Pixabay

Quand la foi devrait permettre d’approfondir et de libérer.

Question d’un visiteur :

Bonjour
onjour
J’ai commencé mon cheminement il y a trois mois.

Je suis amoureux d’une fille, une fille de Dieu. Elle s’appelle Lucie. Elle est célibataire, moi aussi.

Quand on a commencé à se parler, j’étais dans une relation toxique avec une fille. Je ne pouvais m’en sortir car une fois on s’est séparé et elle était abattue. Pour la remettre sur pied, je suis retourné avec elle.
Depuis que j’ai commencé à être proche de Lucie, je savais que j’étais amoureux. Elle aussi l’était. Mais Dieu lui disait toujours par rapport à nous « Arrêtez et Sachez ». Du coup elle et moi ne pouvaient se mettre en couple. Pour ma part, j’ai compris que je devais quitter cette relation toxique, être vraiment libre pour l’accueillir. Avec la grâce de Dieu, j’ai pu quitter cette relation. Malgré ça, ça ne débloque pas avec Lucie. Elle m’aime. Je l’aime. Je prie tous les jours pour qu’elle soit le fruit de mes prières. On s’est embrassé mais juste après elle s’est sentie mal de pas avoir écouté les conseils de dieu qui disait Arrêtez et Sachez. Elle sort d’une relation toxique.

On est deux à ne pas comprendre pourquoi Dieu ne nous donne pas son feu vert. Mais on garde confiance. Sauriez vous me guider frère ?

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Bravo pour votre recherche de Dieu, pour votre écoute de Dieu.
Mais je pense que vous confondez un peu Dieu à un tyran. Son projet est de vous libérer, pas de vous transformer en marionnette dans sa main.

  • Quand on a le sentiment que Dieu nous a dit quelque chose, il est bon de se demander, d’abord, si cela vient de Dieu. Car une quantité de voix s’expriment en nous et rien ne ressemble plus à la voix de Dieu que ces autres voix.
  • Ensuite, les mots « Arrêtez et Sachez que Je Suis Dieu ! » sont un extrait du Psaume 46 souvent utilisé par des prédicateurs pour inviter à être dans la soumission vis à vis de Dieu (ces prédicateurs espèrent parfois ainsi appeler les fidèles à être bien soumis à leurs prêches et aux commandements de l’église, de bien donner des sous). En Christ, nous sommes plutôt dans la confiance vis à vis de Dieu, ce qui est tout autre chose que dans la soumission. Avec Christ nous sommes dans l’amour d’un Dieu qui nous a aimé en premier, nous n’avons rien à craindre.
  • Cependant, en lui même, ce commandement « Arrêtez et Sachez » peut être entendu de bien des façons. A la suite de l’Evangile où le Christ nous donne la Paix dans la confiance en Dieu, je prendrais ces paroles comme un appel à être en paix intérieur (la confiance en Dieu aide beaucoup à cela), et un appel à « savoir ». A savoir premièrement que Dieu nous libère par son amour. UN appel à « savoir » aussi, dans le sens d’un appel à chercher à regarder par nous-même avec les yeux du cœur et de la foi, à regarder par nous-même et à discerner par nous-même, avec l’aide de Dieu qui nous aide à voir clair sur la réalité. Dieu ne nous transforme pas en marionnette, il nous donne des yeux pour voir, un cœur pour aimer, une tête pour réfléchir, un courage pour se décider nous-même.

Vous sortez tous les deux d’une relation difficile. Il faut le temps de la cicatrisation, de la guérison, temps pour se construire. Il faut laisser ce temps. « Arrêtez un moment » c’est peut-être cela.

Vous avez bien senti que vous l’aimez et qu’elle vous aime. Il est bon de prendre un temps pour bien discerner si effectivement c’est de l’amour et pas seulement du désir, pas seulement pour être en couple. Pour cela, il est bon de faire des choses ensemble, pas seulement d’être ensemble. Par exemple vous pouvez rendre service dans une association humanitaire, ou aider des grands mères dans le besoin à arranger leur maison, ou à se nourrir, ou à ne pas être trop seules, vous pouvez aider des jeunes qui n’ont pas de moyen à avancer dans leurs études… Non seulement cela ferait du bien autour de vous, mais en plus quand on fait des choses ensemble on voit comment réagit l’autre et comment on réagit à sa façon de réagir, même dans les difficultés. C’est précieux. « Sachez », c’est peut-être aussi cela.

Si cela se confirme que vous vous aimez, bien sûr que non seulement Dieu ne se mettra pas d’obstacles à votre amour mais qu’il bénira votre cheminement ensemble.

Dieu est bénédiction.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *