Le Péché Originel, était-il un péché de Concupiscence ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Paul Glagla dit :

    Saint Augustin a distingué 3 sortes de concupiscences, appelées aussi libido: la libido sentiendi qui est le dérèglement des sens, comme luxure, gourmandise, la libido dominandi qui est notamment l’orgueil ou l’égoisme, et la libido sciendi qui est le désir de connaissance.
    Si péché originel il y a, c’est celui de la libido sciendi, en l’occurrence le désir de connaître le bien et le mal, ce que certains considèrent comme le désir d’égaler Dieu. Ce qui est assez nouveau et intéressant avec la notion de concupiscence/libido chez Augustin, c’est qu’il n’y a plus vraiment besoin de tentateur externe (vieille notion judaïque), mais que, de façon très moderne la libido ou concupiscence est un élément intérieur à chacun de nous. Aucune des libidos n’est d’ailleurs condamnable si elle reste mesurée, c’est seulement son excès qui empêche de chercher le vrai bonheur qui est en Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *