Si le paradis existe : on retrouve les siens, même les méchants : merci du cadeau !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Magali dit :

    Bonsoir,
    Je viens de perdre mon papa comment me remettre ? Ne plus pouvoir lui parler, le serrer dans mes bras ?

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour, et toute notre compassion pour ce deuil cruel.
      Oui, on ne peut vraiment pas dire que la mort n’est rien. Car on ne peut pas dire non plus que notre dimension corporelle n’est rien. Donc, oui, la relation par la présence, par le toucher, l’écoute, la vue, le visage qui porte les émotions… tout cela est une splendeur.
      Néanmoins l’essentiel n’est pas touché, car ce ne sont que des médias, l’amour est au delà, l’amour est plus profond, et l’amour ne meurt jamais comme le dit l’apôtre Paul. Et ce n’est pas de la théologie abstraite, c’est de la métaphysique expérimentale. Voter relation à votre père va se poursuivre autrement, et pas moins authentiquement. Il continuera à participer à vous faire avancer, à vous élever dans la foi, l’espérance et l’amour.
      Et comme vous le gardez dans votre amour pour lui, Dieu le garde pour l’éternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *