En quoi est est utile la théologie de la protestation dans la question du mal?

Illustration : un immense pied menaçant d'écraser une petite personne dans un beau paysage - Image parStefan Keller de Pixabay

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
En quoi est est utile la théologie de la protestation dans la question du mal?
Merci

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Par exemple, s’il y a eu un tremblement de terre et qu’un morceau de rocher est tombé de la montagne sur la jambe d’en enfant : quelle sera l’attitude juste du croyant ?

  • si l’on est dans une théologie de la toute puissance de Dieu, la foi impose de dire : Amen et que ta volonté soit faite, Seigneur !
  • si l’on pense que Dieu est purement amour et source de vie, la foi nous appelle à s’indigner et lutter avec ardeur contre la souffrance où qu’elle soit, et donc délivrer l’enfant de ce rocher, le porter et le soigner. Et en faisant cela avec la conviction que Dieu n’est jamais du côté de la souffrance, mais avec nous contre la souffrance et la mort.

Alors, le « que ta volonté soit faite » que nous propose Jésus n’est pas une soumission à un despote, mais c’est une espérance, c’est une confiance et une consécration de travailler pour que la vie, partout, l’emporte sur la mort.

Amlors, notre prière à Dieu peut se faire en sachant que nous n’avons jamais rien à craindre de Dieu, et au contraire tout à espérer. Cela donne un cœur ouvert et confiant, et non soumis et résigné devant des menaces de souffrances présentes ou éternelles. Et cela aide Dieu à nous faire du bien, et cela fait du bien, et cela nous aide à faire un peu de bien.

Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *