Pourquoi Dieu a-t-il créé les anges, pour ensuite créer les humains ? Ça ne suffisait pas ?

Michelangelo - Isaïe, détail de la fresque de la chapelle Sixtine - wikicommons

Combien voyez-vous d’ange(s) sur cette fresque de Miche-Ange ?
J’en vois deux : 1) le petit personnage qui figure la Parole de Dieu soufflée à Isaïe par l’Esprit, 2) Isaïe lui-même, messager de la Parole.

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
Une amie me demande: pourquoi Dieu a-t-il créé les anges, pour ensuite créer les humains? Les anges, ce n’était pas suffisant?
Personnellement, je ne sais pas quoi penser au sujet des anges…

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Bravo de discuter de foi, de théologie avec vos amis. C’est très enrichissant pour tout le monde, quand c’est fait avec bienveillance et ouverture.

Le mot « ange » ne figure pas ainsi dans la Bible, c’est en hébreu comme en grec tout simplement le mot pour dire « facteur » ou « messager ». Ce n’est donc pas une catégorie d’êtres mais une fonction, celle de communiquer entre Dieu et nous.

En gardant le mot grec « angelos » sans le traduire par le mot français équivalent, le traducteur du texte induit par conséquent le lecteur en erreur. Libre à chacun de croire en des créatures plus ou moins invisibles et fantastiques, anges, démons, diable, djins et farfadets. En tout cas, il me semble plus intéressant de chercher à écouter Dieu, dans le silence de la prière, et à lui parler en confiance. Ensuite, il peut y avoir parfois une personne qui porte une parole de Dieu pour nous ou qui nous fait du bien. Elle est alors pour nous un ange. Parfois nous le sommes aussi, sans oser nous prétendre « messager » de Dieu, bien entendu car ce serait de la folie arrogante.

Ensuite, pour que Dieu ait besoin de messager il faut qu’il existe déjà une personne humaine à qui il désire s’adresser ainsi. Il est donc logique que le messager arrive après l’humain.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

 

Si vous voulez, vous pouvez voir aussi, dans le petit dictionnaire de théologie :

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Julie dit :

    Bonjour Monsieur Pernot, que penser des possessions, de la sorcellerie ? Des choses se passent spirituellement, alors ne seraient-ce pas l’œuvre d’esprits autres que des humains, d’une autre « dimension » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *