Dieu est souverain et il peut ne pas honorer une demande. Ou, à force d’insister il fini toujours par nous servir ?

Par : pasteur Marc Pernot

une corde d'assurance en montagne - Photo by Brook Anderson on Unsplash

La prière, une confiance en une promesse donnée. Dieu nous tient et nous tiendra.

Question d’un visiteur :

Bonjour cher Pasteur
Concernant une demande à Dieu, j’ai vu sur différents sites qu il y a lieu de persévérer dans la prière. Qu il ne faut pas cesser de prier, dans une foi fervente, de continuer à formuler la même demande jusqu’à ce que notre demande soit honorée.
Je comprends cela, mais quand même, ça m interpelle pour plusieurs raisons.
D une part, il est dit que le Seigneur connaît nos demandes avant même qu on lui demande.
Deuxièmement, insister dans la prière peut faire penser qu’il faut persévérer notre demande , car à force de demander, sans doute que le bon Dieu va en avoir marre et qu il va finir par nous servir.
Troisièmement, je peux comprendre qu en tant que chrétien l on demande, mais ce que je constate, c’est qu il faut attendre et que Dieu est souverain et qu il peut ne pas honorer une demande. Sur d autres sites, il est dit que Dieu honore toutes les demandes. Je constate que chacun y va de son interprétation.
Qu en est il au juste ?
Merci pour votre réponse et que Dieu vous bénisse.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir
Il est toujours bon de prier, de toute façon, même si nous prions de travers (si je puis dire), Dieu en fera effectivement son affaire.
Ensuite, il vaut mieux affiner notre relation à Dieu, c’est meilleur pour nous et notre cheminement. Purifier notre relation à Dieu de ce qu’il pourrait rester de superstitieux, d’idolâtre, d’égoïste.
C’est dans ce sens que je dirais que ce n’est pas une idée géniale idée de donner à Dieu des ordres, de penser le faire fléchir. Nous avons évidemment le droit d’avoir nos goûts et nos projets, et nous pouvons lui en faire part. Mais quant à ce que lui fait et fera, il vaut un million de fois mieux que ce soit lui qui décide, ne pensez vous pas ?

C’est pourquoi il est bon plutôt s’ouvrir à ses promesses, et de chercher, comme, le propose Jésus (Matthieu 6:33) : son Royaume (l’action de Dieu en nous), et sa justice (son action qui nous rend juste, nous grandisse et nous purifie de ce qui est souffrant en nous).

Par contre, confondre Dieu avec le père noël n’est pas une idée géniale, surtout si on pense que Dieu est un père noël à moitié sourd, ou assez indifférent à nos souffrances. Car c’est cela que voudrait dire l’idée d’un Dieu qui attendrait d’être suffisamment prié (en qualité de foi et en quantité de prières), pour finir par donner à manger à un pauvre ou à soigner un enfant mourant.

Pourtant, ce n’est pas complètement sans fondement biblique que des personnes sont favorable à insister pour obliger Dieu à nous rendre le service demandé. Cela ressemble à la « parabole de l’ami importun » que raconte Jésus, où une personne casse les pieds d’un ami jusqu’à ce qu’il fasse ce qu’il demande.
Cependant quelle est la conclusion donnée par Jésus à sa parabole ?

« Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. » (Luc 11:13).

Cela signifie, à mon avis, deux choses :

  1. Dieu est bon, pas méchant, ni indifférent.
  2. Ce que nous pouvons demander à Dieu, c’est son Esprit, son souffle qui nous donne la vie.

Effectivement, cela, nous pouvons le demander et le redemander, encore et encore, jusqu’à ce que nous l’ayons reçu ! La question pas de convaincre Dieu de nous accorder ses dons précieux, puisqu’il ne demande pas mieux. En demandant à Dieu son Esprit, nous exauçons même la prière de Dieu, nous le remplissons de joie (Lu 15:7). Seulement, notre prière est alors une ouverture à son Esprit, cette prière est comme d’inspirer ce souffle qu’il a déjà placé devant nous avant même que nous commencions à prier. Cette prière persévérante, continue est comme une marche en montagne, pas après pas, elle est comme le soin et la patience de l’agriculteur pour préparer la terre, dans l’espérance de la germination d’une graine.

Donc, je ne sais pas si l’on peut dire que Dieu est souverain au sens où il tirerait les ficelles du destin. Je ne pense pas que cela se passe comme cela. Il agit avec puissance, à sa façon, toujours dans le bon sens, aussi vite et aussi bien qu’il est possible. Mais il demeure encore bien des catastrophes et des maladies qui sont plus le fracas du chaos contre sa création. Il agit avec puissance, mais sa souveraineté sur nos cœurs, nos esprits et nos vies est bien relative, c’est pourquoi il est bon d’espérer qu’effectivement sa volonté soit de plus en plus faite sur la terre (comem le dit Jésus dans sa prière du « Notre Père »), ce qui est loin d’être encre le cas.

Dieu vous bénit et vous accompagne.
Bonne prière à vous, dans la confiance en lui.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Gérard dit :

    Merci Cher Pasteur pour votre réponse.
    Je vous ai lu sur d autres réponses indiquant que la prière est avant tout une relation avec Dieu, et c’est ce que je crois. Demander le Saint Esprit me paraît aussi juste pour nous aider au quotidien pour cheminer, prendre des décisions.
    J ai eu aussi l occasion de prier Dieu pour les besoins d un proche. Et ce genre de prière a fonctionné, car je crois qu elle est décentrée de l’Ego, et pour l intérêt de l’autre. Ce que j’avais demandé et donc ce qui a été exaucé n est pas le fruit du hasard, certainement pas.
    Maintenant quand on lit certains versets, il est dit demandez ce que vous voudrez. Je sais bien qu’il ne faut pas être naïf. Mais bien des personnes, qui sont extrêmement éprouvées, au plus mal, qu est-ce qu elles font donc ces personnes ?. Elles se mettent à prier puisqu elles estiment que toutes les solutions ont été exploitées. C’est bien normal. Puisqu elles ont entendu et aussi lu dans la Bible que Dieu est un Père et d un amour immense. Ça me paraît donc des plus logiques que ces personnes prient , mais bien sûr, qu elle est la nature de la demande ?,
    Je pense aussi que le monde spirituel ne se mesure pas avec notre système terrestre.
    Je vous rejoins complètement quand vous dîtes que la prière est une ouverture à son Esprit.
    Que Dieu vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *