Des reportages me troublent, ils parlent de “failles” dans la Bible, qu’elle est tirée de légendes.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Fayama dit :

    Salu à vous Pasteur MARC. Je voulais vous poser une question sur la foi en Afrique.
    Chez nous en Afrique, la pauvreté est une pschose qui mine toutes les activité et même la croyence parfois. Moi personnelement je suis troublé de voir aujourdhui que les pasteurs, les prêtres,… qui sont sencé êtres pris en charge par leur comunauté se retrouvent financièrement riche que 90% des fidèles. Ils roulent dans des vehicules pourtant certains fidèles pedalent des velos d’autres marchent. Est ce que vous pensez que dans cette situation les pasteur pouront dans le temps à venir convaincre les fidèles ?

  2. Marc Pernot Marc Pernot dit :

    Bonjour. Je vais vous répondre directement, et publierai peut-être la réponse dans une nouvelle question, car le sujet est assez différent de celle abordée dans cet article.

  3. Marc Pernot Marc Pernot dit :

    Bonjour

    Je comprends tout à fait votre question.

    En ce qui concerne l’Afrique, il m’est difficile de me prononcer mieux que vous même qui connaissez bien, alors que je n’y suis jamais allé ! Donc peut-être que ces éléments de réponse sont un petit peu à côté de votre réalité, je ne sais pas…

    • J’ai été longtemps pasteur en France, où le salaire du pasteur est si petit que ma femme et moi-même avions de la peine à manger et à nous vêtir comme il se doit. Apparemment, les paroissiens ne s’en inquiétaient pas, ils partaient en vacances, roulaient en voiture, rentraient chez eux après le culte sans se demander si nous avions pu acheter de la viande ou du poisson.
    • Maintenant, je suis pasteur en Suisse, où le pasteur a un salaire très correct, correspondant, je pense, au salaire médian de la population. Et les paroissiens sont plus généreux, invitant à leur table, prêtant à l’occasion leur voiture, leur maison de vacance, donnant des draps dont ils n’ont plus besoin…
    • Le fait d’avoir divisé son salaire par 5 pour être à leur service n’inspire donc pas tellement plus de respect aux paroissiens que d’avoir un bon salaire. Je ne sais pas ce que donne quand le pasteur gagne beaucoup plus que 90% des paroissiens, ni la mentalité des gens en Afrique vis à vis de leur pasteur et vis à vis de l’argent. Effectivement, cela me semble beaucoup, mais peut-être que le pasteur utilise ce qu’il a en plus pour aider des personnes qui sont en difficultés matérielles? La générosité ne se montre pas forcément.

    Ce qui me choquerait le plus c’est quand dans une église, les dons sont d’une certaine façon obligatoires. En particulier quand l’église dit aux paroissiens qu’ils devraient payer la dîme de leurs revenus. Jamais, absolument jamais Jésus n’a demandé aux personnes de payer, ni donné une indication de ce que les fidèles devraient donner. Ce serait contraire à la base même de l’évangile : la grâce de Dieu, et la liberté que nous donne la grâce. C’est plutôt la pression à donner qui me semblerait choquant, un abus de pouvoir du pasteur et des responsables de l’église. Et c’est cela qui peut appauvrir encore les pauvres, ceux qui ont déjà du mal pour le minimum vital et que l’on va en plus priver de 10% de leurs revenus. Voir https://jecherchedieu.ch/question/jesus-disait-de-donner-avec-joie-est-ce-necessairement-de-largent-doit-on-donner-la-dime/

    Une question qui me vient à l’esprit est de savoir :

    • Est-ce que cet argent important qu’a le pasteur vient des caisses de l’église ? A mon avis, il y a là un problème des responsables de l’église, car l’argent donné à l’église doit aussi servir à des projets afin d’améliorer le service rendu par l’église à tous. Il doit y avoir un équilibre. Et si cette église est si riche que cela, elle pourrait faire preuve de solidarité avec une église plus pauvre ?
    • Est-ce que c’est le pasteur qui exige un haut salaire ? Cela effectivement serait un problème, il vaut mieux avoir un pasteur dont la priorité est plus spirituelle. Il est normal qu’il pense à sa vie matérielle, à sa présentation correcte (vêtements), et à son service (transports, livres, ordinateur, téléphone). Mais le luxe est autre chose. Ce serait choquant qu’un pasteur l’exige.
    • Mais si le pasteur n’a pas pris de l’argent aux pauvres de la paroisse (en faisant pression pour qu’ils donnent à l’église), si ce n’est pas l’église qui est appauvrie par l’énorme salaire du pasteur, mais s’il a reçu des cadeaux de personnes riches et qu’il n’a pas donné d’avantages en retour à ces personnes, s’il n’a pas appelé les dons ou fait croire que des miracles de Dieu arrivaient par son entremise… alors, je ne vois pas de problèmes. Ou plutôt le problème que je vois alors est la jalousie des personnes. Il n’est jamais bon d’être jaloux de la chance des autres. Ce regard qui inspire la jalousie envers le plus riche que soi : ce même regard a tendance à mépriser celui qui est plus pauvre que soi. Il est meilleur de penser aux plus pauvres que soi pour voir dans notre cœur et dans notre pensée il n’y aurait pas un peu de solidarité ? Ce regard rend plus heureux et est plus utile.

    En espérant que ces quelques remarques vous auront aidé,

    Dieu vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *