Dieu ne serait-il pas tout puissant ? Mais alors…

street art : un super héros peint sur un mur - Photo by Марьян Блан | @marjanblan on Unsplash

Dieu tout puissant : un héros digne d’une fiction. Ce qui n’a rien de péjoratif, sauf quand on se met à y croire.

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Dieu, ne serait-il pas tout puissant?

Cet été, on discutait en petit groupe d’un texte biblique, d’une guérison, dont la morale était en résumé que, par une confiance, une foi inébranlable et une prière assidue on arrive à guérir un malade apparemment inguérissable. Une dame, femme de pasteur, croyante, nous racontait que dans sa paroisse, il y avait plusieurs cas de malades désespérés pour lesquels les proches et la communauté avaient prié instamment en mettant toute leur confiance en Dieu. Les malades sont morts malgré cela. Pourquoi? Une réponse donnée était que Dieu n’est pas tout puissant, donc il ne pouvait pas sauver ces personnes.

D’ailleurs j’avait déjà entendu cet argument au sujet du mal contre lequel Dieu ne semble pas agir. Et je crois vous l’avez dit aussi lors de votre conférence du 12 septembre. Mais comment? Dieu, créateur du ciel et de la terre, qui est à l’origine de tout, au-delà de toute dimension de temps, d’espace et de causalité, ne peut pas intervenir pour sauver un enfant atteint d’une maladie incurable?

Il est dit chez Matthieu qu’aucun moineau ne tombe à terre sans la volonté de Dieu. On peut dire qu’un moineau ne tombe pas puisqu’il sait voler. Mais cette phrase me semble vouloir dire que rien ne se produit en dehors de la volonté, du projet de Dieu. Alors pourquoi dans certaines situations et catastrophes, n’intervient-Il pas? Ces malheurs ne sont pas des punitions divines, Jésus le dit lui-même.Alors est-ce pour qu’on apprenne nous-même à combattre ces maux? Mais Dieu, notre Père comme Jésus nous l’enseigne, est Amour infini pour tout un chacun jusqu’à la dernière brebis perdue.Laisserait-Il périr des enfants, des hommes et des femmes pour un futur monde meilleures?

Je n’accuse nullement Dieu des maux de ce monde, mais parfois Il en semble absent. Pourtant, tout au long de ma vie, j’ai senti Son aide, Sa main protectrice sur moi et ma famille, et je L’en remercie chaque jour.

Je vous remercie d’avance pour une réponse ou quelques éclaircissements.
Avec mes meilleures salutations.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

C’est bien entendu une question essentielle. Extrêmement importante sur notre foi, notre relation à Dieu et notre attitude face à la vie.

A mon avis, Dieu est infiniment puissant, c’est ce que l’on expérimente dans notre propre vie, vous avez raison. Et c’est ce que l’on peut déduire de ce qu’il y a de beau dans ce monde, et tout particulièrement l’évolution positive.
Mais infiniment puissant ne veut pas dire tout puissant. C’est très différent. Par exemple en mathématique, on sait qu’il y a une infinité de notre entiers, et pourtant, entre deux nombre entiers il y a encore une infinité de nombres relatifs (des fractions de nombre entiers) et encore infiniment plus de nombres en plus de ceux-ci.

Donc quand les gens ont peur quand il est dit que Dieu n’est pas tout puissant, et répondent : mais alors Dieu ne serait pas puissant ? C’est une question mal posée. Si : Dieu est puissant, infiniment puissant en nous et dans l’univers, mais pas TOUT puissant.
Effectivement c’est essentiel sur le plan théologique et spirituel. Cela tue littéralement des personnes de leur dire que Dieu est tout puissant, par exemple un e famille qui perd un enfant malgré les ferventes prières des parents et de leurs amis : cette théorie du Dieu tout puissant veut dire que Dieu aurait pu sauver la fille et qu’il ne l’a pas fait, donc cette maladie et ses conséquences dramatiques sont dans le plan et la volonté de Dieu. Mais qui a envie de faire confiance à un bourreau d’enfants, un tyran pareil ? Certains biaisent alors en disant que Dieu est tout puissant mais que par amour il laisse la liberté à la personne humaine qui parfois ne se saisit pas du don de Dieu, ou le refuse. C’est encore pire car alors, non seulement Dieu a laissé la maladie torturer l’enfant innocent pour la faute des parents (ce qui est dégueulasse), mais en plus ce message dit aux parents que leur enfant est mort par leur faute, puisque c’est leur manque de foi qui est responsable du fait que leur enfant n’a pas été sauvé. Ce pieux discours est extrêmement cruel, ajoutant une culpabilité infinie à des parents déjà infiniment affligés par la mort de leur enfant. Enfin, cette théorie du Dieu tout puissant encourage le croyant à ne pas se soigner, car si la guérison de mon cancer ou de ma rage de dent sont dans la main tout puissante de Dieu, je devrais dire avec foi que ma maladie est dans la volonté de Dieu, et dire à Dieu « que ta volonté soit faite », et ne pas faire soigner mon cancer ,i creuser ma carie dentaire, souffrir ce mal comme venant de la main de Dieu ! Cette théorie est à mon avis tout le contraire de la volonté de Dieu.

Dieu est infiniment puissant, il est la source de cette évolution incroyable qui fait que de la matière brute a pu s’organiser en des êtres capables d’aimer, de penser, de créer des choses jamais vues ni entendues.
Cette création est encore en cours. Il y a des merveilles et il y a encore des choses qui ne vont pas, par exemple le cancer d’un enfant, ou un tsunami qui noie des personnes et des animaux qui n’y sont pour rien.
Et Dieu embauche pour travailler avec lui à cette poursuite de la création du monde. Cela invite à l’action, à la recherche, à l’intelligence et à la compassion. Si Dieu était tout puissant, il n’a qu’a faire pleuvoir du pain sur la table de la famille pauvre qui crève de faim, mais il n’a pas d’autres mains que les nôtres pour mettre du pain sur leur table, en réalité. Et c’est donc un défi pour nous d’aider cette famille sans l’aliéner, ce qui n’est pas simple.

Donc oui, évidemment, l’ouverture à Dieu, à sa puissance de création, toujours absolument bonne et jamais source de malheur, l’ouverture aussi à ce qu’il met en nous pour prendre des forces et du bon cœur, pour que sa volonté soit un petit peu plus faite sur la terre, comme Jésus nous invite à le prier. Faire que sa volonté de vie, de santé, d’épanouissement et de paix se réalise un petit peu plus en nous et grâce à nous.

Pour aller plus loin, vous pouvez chercher, si vous le désirez, les articles suivants :

En ce qui concerne les moineaux qui tombent dont parle Jésus dans l’Evangile selon Matthieu (10:29) , dans le texte original, il n’y a pas marqué que les moineaux ne tombent pas sans la volonté de notre Père qui est dans les cieux. Cette traduction est horrible à double titre :

  • horrible car alors Dieu serait bien cruel pour ces innocentes petites bêtes,
  • et horrible car cette « traduction » ment délibérément au lecteur, cherchant à le tromper : le mot « volonté » a été ajouté par le traducteur, changeant complètement le sens !
Littéralement il est écrit « pas un seul d’entre eux ne tombera sur la terre sans votre Père » : compte tenu de ce que l’on voit en Christ comme compassion pour les petits, cela signifie : que pas un seul moineau ne tombe à terre sans que notre Père ne pleure, sans qu’il se souvienne de cet oiseau là en particulier, qui est tombé, soit de faim, soit tombé du nid, soit frappé par un chasseur, soit de vieillesse. Car Dieu est proche de chacune de ses créatures, même d’un moineau, même d’un cheveu sur notre tête (alors que leur chute est souvent normale).
C’est ainsi que Jésus parle de la grâce de Dieu, il aime et garde dans son attention chaque chose de ce monde immense et complexe. A combien plus forte raison prendra-t-il soin de nous qui sommes son enfant bien aimé !

Dieu vous bénit et vous accompagne

par : pasteur Marc Pernot

Réponse du visiteur :

Cher Monsieur Pernot,
merci infiniment de votre réponse qui me donne beaucoup à réfléchir, mais aussi m’aide à admettre avec humilité que l’infini ou bien le « tout » dépasse tout simplement mon imagination et je pense, tout simplement l’intelligence humaine. Et surtout merci pour l’explication de cette phrase concernant les moineaux .Quelle lumière, quelle confiance en l’Amour de Dieu elle inspire .Merci

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Laetitia dit :

    Des années durant on m a dit tout le mal que tu as subi dieu n’a pas voulu mais a permis!!! Tout comme job il a laissé le diable te faire du mal pour que sa gloire apparaisse en rebondissant. ..Quelle tristesse car je voyais dieu tenir le diable en laisse et le lâcher pour que j’ai mal mais pas mourir, mais j’ai appris que la mort n’était pas que physique . Je suis morte sur beaucoup de points..
    Puis après une profonde réflexion , dieu n’y est pour rien car il serait un assassin et surtout le voisin n’a rien subi alors que moi oui, m aimerait il moins ou peu, alors il serait cruel..Je ne suis pas parfaite ,j’ai des enfants et jamais je ferais du bien à l’un pas à l’autre puisque je les aime. .
    La méchanceté est là oui mais dieu n’a jamais laissé ni permis à quiconque de me faire du mal…Je ne sais toujours pas vraiment à quoi il sert ou plutôt je pense qu’il m’aide à avancer et je puise en moi des forces pour le faire.
    Merci à vous car vous ne parlez comme aucun de ces chrétiens rencontrés, .
    Pouvez vous s’il vous plaît me conseillez une bonne version de la bible?
    Soyez béni,

    • Marc Pernot dit :

      Grand grand merci pour les encouragements.

      Je suis bien d’accord avec votre interprétation et votre indignation pour ces théologies où Dieu est une sorte de tyran épouvantable, bien bien moins bon qu’un ami fidèle.

      Pour ce qui est d’une Bible, à mon avis, il faut éviter les éditions genre « français courant » qui s’éloignent délibérément du texte. Il faut éviter aussi les éditions avec des commentaires (ça ruine votre propre interprétation libre, votre propre écoute de ce que Dieu a à vous dire à vous, à travers votre interprétation du passage lu).

      Ce qui me semble être les meilleures éditons de la Bible sont :

      • NBS, il y a une « édition d’étude » qui a des notes avec des informations intéressantes (ce ne sont pas des commentaires mais des informations historiques, sur la langue, etc.), il y a aussi des éditions NBS qui sont moins chères et plus transportables q
      • TOB, est excellente aussi; Il y a aussi des éditions transportables avec peu de notes, et une édition avec plein de notes, elles entrent un petit peu plus dans le commentaire.
      • Sinon, il y a l’édition « La Colombe » qui est agréable aussi.

      Bonne lecture de la Bible. Vous trouverez ici quelques conseils, si vous le désirez : https://jecherchedieu.ch/reflechir-avec-la-bible/#lire

  2. Laetitia dit :

    Merci à vous. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *