J’ai eu des relations sexuelles, j’ai peur que Dieu ne me le pardonne jamais…

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Pierre dit :

    Je suis pierre 19 ans, j’ai rencontré une fille que j’aime mais pour moi c’est l’amour véritable parce que je l’aime beaucoup et je me suis déjà engagé auprès de Dieu,de sa famille et pour tous vous dire j’aimais beaucoup Dj et au fur a mesure je l’ai laissé derrière moi elle était plus spirituelle que moi mais on a occupé nos désirs sexuels ,on est déjà entré plusieurs fois en relation sexuelle et je veux votre avis sur cela est-ce que Dieu ne pourrait pas nous pardonner de ce qu’on a fait pour recommencer notre relation sur une autre voie,Nous deux elle veut qu’on reste ami pour ne pas arriver dans certaines choses.Pour tout vous Dire je l’aime et elle aussi mais on veut être sûr que pourra nous pardonner sans nous séparer mais plutôt pour nous laisse l’autre choix qui est de recommencer mais avec son accord
    Est-ce qu’il peut nous pardonner ?
    Est-ce que a cause du sexe qui s’est passé en dehors qu’on peut toujours rester ensemble ?
    Est ce que nous pouvons surmonter cette situation ?

  2. Arvadite dit :

    Bonjour, Je m’appelle Arvadite et j’ai 20. Aujourd’hui après-midi je venais de commettre un péché grave et je me sens loin de Dieu,avec ma petite amie nous avions fait le rapport sexuel parce qu’on était poussé par nos sentiments. En réalité, je suis un serviteur de Dieu,j’ai besoin de demander pardon mais j’ai peur. Qu’est-ce que je peux faire?
    Aidez-moi les hommes de Dieu

    • Marc Pernot dit :

      Tant mieux, au moins si vous avez des sentiments, et que vous désirez fonder un vrai couple, une famille. Que c’est du sérieux et pas seulement poussés par vos hormones.

      Pour recevoir le pardon de Dieu, c’est facile, car il vous aime, et il ne garde pas rancune. La question est plutôt de lui demander qu’il vous aide à avoir plus de force pour arriver à faire ce que vous pensez être juste, et de ne pas faire ce que vous pensez être mauvais. C’est plutôt cela le problème : non pas que vous ayez offensé Dieu (il peut surmonter cela), mais le fait que vous n’arriviez pas à vous contrôler. Que vous ayez un idéal, une conscience, des choix de vie… et que vous fassiez l’inverse. Ce n’est pas très facile de bâtir sa vie comme cela.

      Donc la question n’est pas celle d’avoir l’amnistie, ou le pardon de Dieu. Mais plutôt de grandir. Et précisément, Dieu peut aider. Cet échec est aussi une occasion de travailler sur vous même, avec l’aide de l’Esprit, avec la sagesse pour mieux construire votre propre idéal de vie, et vous connaître vous-même. Cela se fait dans la prière, courte mais sincère et confiante, avant de commencer sa journée et en fin de journée.

      En Christ Dieu vous dit : tes péchés sont pardonnés, ta foi t’a sauvé, avance dans la paix.

  3. Anastasie Yobouet dit :

    Salut je m’appelle Ana, j’a fais l’amour avec mon prophète parce qu’il m’a promis de me partager sa gloire. Je suis malade et une étudiante, donc pour ça j’ai accepté. À chaque fois qu’on se vois à l’église il me dis de me laissé fait que Dieu a un projet pour moi. Svp aidez moi j’ai peur.

    • Marc Pernot dit :

      Quelle horreur !
      Chère Ana, dans bien des pays, un tribunal jugerait gravement le comportement de cet homme et vous reconnaîtrait le statut de victime d’abus sexuels.
      Le dieu principal de votre “prophète” est manifestement son pénis, qu’il place au dessus de tout autre dieu, son second dieu qu’il s’attache à servir est son pouvoir personnel et le plaisir qu’il trouve à l’imposer sur d’autres personnes.
      Un conseil : fuyez cette entreprise qui s’est déguisée en “église” pour mieux abuser les gens, sauvez vos proches si vous en avez aussi qui sont entrés dans cette secte dangereuse. Vérifiez que ce “prophète” ne vous a pas transmis des maladies. Et retrouvez une saine pratique de votre religion dans une église qui recherche la justice et non l’oppression, où le pasteur ne se prend pas pour un prophète, mais travaille humblement au service des paroissiens pour les mettre en relation directe avec notre Dieu à tous, devant qui nous sommes tous et toutes égaux.
      Dieu vous bénit et vous accompagne.

  4. Masseba dit :

    Bonsoir, j’ai 18 ans je me suis convertie sincèrement dans le christianisme il y’a de cela 5 mois j’avais fais la repentance et au bout du 6eme mois je n’ai plus connu d’homme mais hélas ces derniers semaines j’ai connu un garçon et il ya eu cette connexion entre nous pas possible je lui ais expliquer le fait que j’étais chretienne pour lui sa ne l’a pas déranger mais ce qui lui as déranger était le faite de pas avoir de rapports sexuel moi j’étais frustré ou a un moment on a dû rompre mais on s’est encore remis ensemble et on a eu à avoir des rapports sexuel en faisant cela moi je pensais que en faisant une prière avant de se remettre ensemble et avoir des rapports Dieu accepteras cela mais j’ai vu aucun signe de mon Dieu alors j’ai été très malheureuse et frustré ces derniers temps je sais pas comment faire je l’ai emmené dans mon eglise et ce dimanche la j’ai pris la décision de plus refaire cette erreur je l’aime beaucoup et lui aussi maintenant on a encore eu un derniers rapports lui qui me l’a dit en disant que ce seras notre dernier avant le mariage on ne referas plus et là il dit qu’on doit faire la prière de repentance bien évidemment que je me sent maintenant mal et éloignée de Dieu est ce que en faisant cette prière de repentance tous les deux il nous pardonnera??? Et accepteras la relation sans rapports et avec des projets futur??

    Merci de votre compréhension
    J’aimerais avoir une réponse car suis confuse et honte même d’aller maintenant au enseignement de mon eglise

    Aidez moi svp

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour
      Bravo pour votre couple, pour la façon dont vous parlez ensemble, cherchez chacun à accompagner l’autre. C’est assez bon signe.

      Il y a une chose en tout cas où il est très facile de vous répondre : Dieu est amour et pardon, il vous regarde avec compréhension, bienveillance. Jésus nous montre que même si vous étiez les soldats romains venant de le crucifier en continuant à se moquer de lui, il vous pardonnerait et prierait le Père pour vous. Donc là dessus, soyez tout à fait rassurés. Je sais qu’il existe des églises chrétiennes très très moralistes, avec un Dieu terrible juge et tout et tout. Cela leur appartient. A mon avis le Christ n’agissait pas ainsi avec les pécheurs, donc Dieu aussi aime, accompagne, entoure, bénit.

      Seconde chose très claire (en conséquence) : si vous décidez de ne pas coucher ensemble avant le mariage, il ne faut en tout cas pas que ce soit par la crainte de Dieu, de son jugement, de sa colère. Il n’est pas comme ça. Ses ennemis qu’il cherche à éliminer est le mal qui est en chacune et chacun. Il ne garde pas rancune contre personne (voir 1 Corinthiens 13:4-7, cet amour qui ne meurt jamais dont parle Paul : c’est Dieu lui-même).

      Pour le reste, c’est plus délicat à savoir car cela dépend de vous deux.

      Si vous décidez de ne pas coucher ensemble avant le mariage pour prendre le temps d’abord de vous découvrir mutuellement c’est une excellente idée. Il y a tant à découvrir comme dimensions fondamentales pour faire un vrai couple : d’abord arriver à avoir assez confiance pour se parler, prendre le temps d’entendre ce que l’autre a besoin de dire même s’il n’arrive pas à l’exprimer, apprendre sa façon de fonctionner, ce qui est important et ce qui l’est moins (faire les choses dans les règles ? innover ? Prendre du temps ? ou la qualité de l’instant ?…) le besoin de solitude ou au contraire d’être scotchés ? Ce dont il rêve, ses failles et ses forces, etc. Même la façon ensuite de coucher ensemble gagnera à d’abord avoir un peu avancé dans cette connaissance mutuelle. Car l’autre est une personne dont le mode d’emploi n’est pas marqué sur le front, lui-même ou nous-même ne connaissons pas toujours très bien notre propre mode d’emploi. Ce n’est pas en quelques semaines.

      Ensuite, si vous commencez à bien vous comprendre (vous-même, l’autre, et votre couple). Si vous pensez que vous voulez construire ensemble un vrai couple, que vous ayez envie de coucher avec l’autre et que l’autre aussi en a envie, et que d’un commun accord vous le fassiez même sans être mariés officiellement, cela ne me semblerait pas forcément une mauvaise idée. Mais je ne peux pas le dire car cela dépend vraiment de chaque cas particulier.

      En tout cas, Dieu vous bénit et vous accompagne.

  5. dorcas dit :

    bonjout je suis dorcas et j’ai 20ans; j’ai reçu une éducation chrétienne et à l’âge de 13ans et demi je me suis faite baptisée d’eau parce que j’étais très engagée dans la marche chrétienne; jusqu’à mes 18ans j’avais une intimité avec Dieu et j’étais prise pour modèle auprès des ados. A l’âge de 19ans je suis tombée amoureuse d’un garçon et nous nous sommes mis en couple; je lui ai dit que j’étais chrétienne et en tant que telle je vais pratiquer des relations sexuelles après le mariage. il l’accepta au début mais après quelques semaines il me mettait la pression en me menaçant de rompre; pour ne pas le perdre je laissais qu’on s’embrasse; au final il a rompu en me faisant comprendre qu’il veut une petite amie avec qui il sera satisfait. son rejet m’a dévasté; je n’étudiait plus (je suis étudiante, en master). c’était comme être rejetée à nouveau (mon père nous avait abandonné mes frères et moi et je n’ai jamais réussi à surmonter ce chagrin). après cela je n’étais plus constante dans la prière et je me suis entourée de mauvaises personnes; récemment j’ai eu un premier rapport et je sais que je n’aurai pas dû mais je l’ai fait et je e regrette tellement. je me dis que je ne eux être pardonnée par Dieu et je ne fais que m’enfoncer dans d’autres choses malsaines et je voudrais tellement m’en sortir. quand j’étais plus petite j’avais reçu une vision dans laquelle je me voyais en train de traverser des moments étranges et je me rend compte que je suis en train de les vivre actuellement. plus je veux me relever et plus je m’enfonce encore plus. je suis en couple aujourd’hui et j’ai peur qu’il me quitte si je lui dis que je veux pratquer la chasteté.je souhaiterais votre aide

    • Marc Pernot dit :

      Il ne faut certainement pas se forcer à avoir des relations sexuelles si vous n’en n’avez pas envie, quelle horreur. Ni avant le mariage, ni après, d’ailleurs.

      Si ce monsieur ne peut attendre, ou même s’il met la pression pour avoir des relations sexuelles tout en voyant bien que vous n’avez pas (trop) envie : c’est qu’il aime plus son sexe que vous, et bien, s’il vous quitte c’est vraiment un bon débarras ! Mieux vaut s’en rendre compte avant le mariage qu’après. Car ce monsieur se précipiterait alors pour vous tromper, et un couple avec lui ne serait pas basé sur le respect et l’amour mutuels, ne serait pas basé sur la recherche du bonheur de l’autre. Mais un attelage bancale avec un homme qui se prend pour un roi, avec tout le monde au service de son sexe, de son plaisir ? Mais mieux vaut être seul(e) que marié avec une personne comme cela.

      Vous valez bien mieux que ça.

  6. mariana dit :

    Bonjour, j’ai 21 on m’as toujours éduqué dans l’amour et la crainte de Dieu et j’ai toujours fait l’effort de respecter ses enseignements,mais il y’a 3 mois j’ai rencontré un garçon à l’Université on s’est tout de suite bien entendu et je pensais l’aimer et malgré que je lui avais dit que j’étais vierge et que je voulais attendre le mariage,il a insisté et on a coucher ensemble,le pire c’est que j’ai découvert qu’il ne m’aime pas et qu’on ne partage pas les mêmes valeurs et depuis ce jour je suis tourmenté j’ai peur que Dieu ne me pardonne jamais vu que je n’arrive pas à me pardonner moi même.sutout que j’avais été averti de ne pas le faire hors mariage on ne l’a fait qu’une fois mais je suis dévasté et j’ai peur que cette erreur me suive toute ma vie et que je ne trouve jamais le bonheur à cause de ça.je vous en prie aider moi et merci d’avance pour votre réponse.

    • Marc Pernot dit :

      Vous avez certainement eu un comportement de gamine, c’est vrai.
      Mais comment est-ce que Dieu vous en voudrait ? Il est amour et donc il est pardon. Il ne vous veut que du bien et cela ne changera pas.
      C’est bien entendu ce que Jésus montre à l’occasion de la rencontre avec une femme adultère, il la protège, il la remet sur pieds, et il la bénit en disant “Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.” (Jean 8:11).
      Bravo d’avoir eu conscience d’avoir fait une faute.
      Mais en fait, c’est très très facile : si un garçon insiste pour coucher, c’est qu’il ne respecte pas la fille, c’est à dire qu’il ne l’aime certainement pas. Car le respect de l’autre est la base même de l’humanité.
      Si un garçon vous respecte, c’est déjà cela, c’est à dire qu’il a un comportement un petit peu digne, qu’il a un minimum de valeurs morales. Alors, il est possible de vous demander si vous vous aimez, ce qui est encore autre chose, de plus sélectif encore.
      Mais s’il n’y a pas de respect, manifesté par une insistance après un premier refus, la décision est facile à prendre, il faut ne rien à avoir à faire avec cette personne.
      En tout cas, ne vous inquiétez pas là dessus : Dieu vous bénit et vous accompagne

  7. Michael Nikiema dit :

    Wahou, content de vous découvrir moi c’est Michael,depuis mon enfance j’ai décidé avec mon Dieu que je vais pas toucher une femme,mais malheureusement j’ai découvrir une mauvaise idée le masturbation qui m’a conduit à avoir les envies sexuel et des immoralité sexuel. Le mauvais la copine de mon ami ma poussé à coucher avec elle,on commis à ce donné des bisous jusqu’à embrassé, actuellement je me retrouve malheureux, je suis heureux chaque jour. Dans ce point Dieu peut il me pardonner?

    • Marc Pernot dit :

      La question n’est pas que Dieu pardonne. Le propre de Dieu est de pardonner, d’aimer.
      La question est de ne pas vivre en faisant n’importe quoi, sinon on est mal parti. Et Dieu peut vous aider à être un peu plus adulte, maître de vous même et non entrainé par le désir de l’instant.
      Dieu espère vous aider à vous conduire correctement. On n’embrasse pas la copine d’un ami, ce n’est pas respecter l’amitié. Et je ne pense pas qu’une fille capable de faire cela soit intéressante. On ne construit pas un vrai couple en faisant cela, et on ne se construit pas soi-même non plus, car ce n’est pas une relation saine avec une autre personne humaine de la traiter comme si elle était un jouet.

  8. Paloma2604 dit :

    Bonjour je m’appelle paloma jai 17 et demis sa fera bientôt 3 ans que je suis àvec mon copain il y’a 10 mois de cela je suis retourner à l’église avec mon père qui lui c’est fait baptisé depuis j’y vais avec lui mais cette semaine j’ai commencer à douter parceque sa fait 3 ans que chui avec mon copain et que j’ai des rapports sexuel mais cette semaine comme je dit je sais pas pourquoi mais le fait de savoir que j’ai des rapports sexuel avant le mariage me met mal à l’aise en vers dieu mais mon copain lui il me comprend i m’écoute il m’aide à me sentir mieux il comprend ce que je veut dire mais moi je sais que je n’y arriverais pas de rester sans rapport avant le mariage j’ai peur qu’il ce lasse qui part et me laisse toute seul toute en sachant qu’on c’est dit qu’on va bientôt ce marier mais faut que je me baptise avant et aussii que lui il est pas de mon eglise il est catholique mais il n’est pas trop à fond dans religion voilà j’aimerais au moin que vous m’aiclairez que vous m’aidiez je me sens tellement triste

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour Paloma

      Je ne sais pas si c’est bien raisonnable de se marier à 18 ans. Peut-être, mais c’est quand même jeune. Je ne sais pas quel âge à votre ami mais à cet âge là, la personne change souvent encore assez considérablement. Surtout les hommes sont encore souvent très très gamins à cet âge là (je parle en connaissance de cause). Les filles sont parfois plus adultes, j’ai l’impression. Mais bien entendu je ne vous connais pas et ce sont des généralités qui ne s’appliquent pas nécessairement à vous.

      La question n’est pas de fâcher Dieu en couchant avant le mariage. Dieu est amour, bienveillance, accompagnement, et bénédiction. La question est de ne pas vivre n’importe comment dans son existence, en suivant son seul désir, en suivant ses hormones. Il vaut mieux avoir une certaine idée de ce que l’on a envie d’être, de devenir, et de vivre et de l’appliquer avec l’aide de Dieu. Il est bon de construire plutôt que de se disperser dans le désir de l’instant. C’est cela que Dieu veut nous aider à être et à vivre afin de devenir un meilleur nous-même et de vivre une belle vie qui embellisse le monde. Dieu n’est pas un examinateur qui met des bons et des mauvais point. C’est un créateur qui cherche à nous créer et à créer. Quand nous faisons n’importe quoi, c’est à nous-même et à notre vie future que nous faisons du mal, cela peine Dieu mais cela ne le fâche pas.

      Heureusement que ce garçon ne vous met pas la pression pour coucher avec lui. C’est le signe que c’est un homme bien, qui vous respecte. Mais si vous, vous couchez avec lui pour le garder, c’est vous qui n’êtes pas correcte et qui n’avez pas une relation saine avec ce monsieur. Le sexe n’est pas une monnaie d’échange pour avoir quoi que ce soit ou qui que ce soit. Ce n’est pas une bonne base pour construire du solide.

      J’espère que votre église ne dit rien contre les catholiques ! Mais bien sûr que tous les chrétiens ont le même Dieu, le même Christ, le même Esprit-Saint. C’est bien l’essentiel. Pour ce qui est de la pratique de la religion, c’est secondaire, ce n’est qu’un entraînement pour la foi intérieure. La question n’est pas celle de l’église ou du nombre de cultes ou de messes, la question est celle de la prière personnelle, celle de la confiance placée en Dieu, ou non.

      En tout cas, que Dieu vous bénisse et vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *