« Dieu créateur de l’univers… » : Dieu nous donne son Amour et « le Coronavirus » ?

Par : pasteur Marc Pernot

fille de dos devant une belle nature levant les deux pouces en l'air - Image par Luisella Planeta Leoni de Pixabay

Voter « oui » our la beauté de la création et de son créateur ne veut pas dire tout accepter de la nature, mais créer et soigner avec le créateur.

Question d’un visiteur :

Bonjour, je ne connais pas beaucoup l’église protestante, je suis (ou j’étais ?) catholique mais la question du mal dans le monde me taraude.
Dans le credo nous récitons « Dieu créateur de l’univers, du monde visible et invisible…. » donc tout a été créé, le bien comme le mal… en raccourci Dieu nous révèle la puissance de l’Amour et en même temps il nous fait cohabiter avec « le Coronavirus « qui provoque la mort!

Excusez mon vocabulaire un peu simpliste ! Si vous avez le temps de me donner votre compréhension du mal? Moi, je veux bien prier pour tous ceux qui souffrent en ce moment mais je refuse de prier pour que Dieu nous guérisse des microbes.

Merci.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Madame

Certaines personnes pensent que Dieu a créé le bien comme le mal.
Cela ne me semble pas possible. Je suis bien d’accord avec vous.
Dieu est la source de la vie, s’il était également source de maladies, de catastrophes et de drames, alors, comme le dit Jésus « son royaume serait divisé contre lui-même et ne pourrait subsister« .
Donc, Dieu n’est source que de vie.
  • C’est d’ailleurs ce que nous pouvons voir en voyant Christ vivre en Jésus : il n’a jamais frappé une personne, jamais envoyé de maladie, ni envoyé la foudre pour punir les méchants. Au contraire, il a systématiquement, relevé, soigné, entouré, visité, parlé, et même ressuscité.
  • C’est ce que remarque Jean dans la première lettre : « La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a pas en lui de ténèbres. » (1 Jean 1:5).
La foi est par définition une confiance. Comment aurions-nous confiance dans un Dieu qui peut nous envoyer la maladie ou un tremblement de terre sur la tête ?
Au contraire, nous pouvons avoir confiance en Dieu car nous avons reçu de Christ cette bonne nouvelle que Dieu est Amour, et qu’il aime même le méchant (alors que Dieu n’aime pas du tout la méchanceté, bien sûr).
Donc, nous pouvons comprendre comme nous le voulons cette affirmation « Dieu créateur de l’univers, du monde visible et invisible », mais pas de dire que dieu aurait créé l’injustice, ou la maladie.
Remarquons que dans cette affirmation, Dieu est dit créateur, cela veut dire qu’il est encore et toujours, sans cesse en train de créer, de poursuivre l’œuvre de création dans l’univers, aussi bien dans le domaine du visible que dans le domaine spirituel. S’il crée sans cesse c’est qu’il y a encore du travail à faire. c’est vrai qu’il reste du malheur, du chaos, de l’injustice en ce monde. Par exemple : un cancer est typiquement du chaos qui détruit, ce n’est pas l’œuvre de Dieu. Dieu est la vie. C’est un reste de chaos. Cela appelle à un supplément de création pour que cela arrive de moins en moins et que l’on sache soigner, et que tous, même pauvres, puissent être soignés. Dieu y travaille et il embauche des chercheurs et des médecins, des mécènes, des gouvernants. Il appelle chacun pour une meilleure gestion du vivant, et de la planète. Pour cela Dieu travaille aussi dans le domaine invisible, spirituel, pour appeler,n stimuler, éduquer. Un immense boulot qui est en plein chantier.
Je suis encore bien d’accord avec vous : la question n’est donc pas de prier Dieu pour le convaincre de ne pas nous toucher par ce cruel et injuste virus. Dieu y travaille déjà au maximum. Mais oui, nous prions pour ceux qui souffrent, et comme nous le pouvons nous les aidons, nous les soutenons.
Dieu vous bénit et vous accompagne

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Si vous voulez, vous pouvez voir aussi, dans le petit dictionnaire de théologie :

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Christine dit :

    Bonjour, voilà une question me tourmente.
    Pensez-vous que nous traversons le premier moment de l’apocalypse au travers la pandémie ?
    Que pensez vous du vaccin ?

    Je crains de me faire vacciner de peur que ce soit la marque de la bête…
    Qu’en pensez vous ?

    Soyez bénis.

    • Marc Pernot dit :

      Bonjour

      C’est vrai qu’il existe des prophètes de malheur pour proférer de telles menaces de la fin des temps. C’est un moyen bien connu pour faire pression sur les personnes en accentuant leurs peurs, puis en l’utilisant comme un levier pour mieux les capturer. Hélas. Leur imposer plus facilement de croire le message de l’église, la parole du pasteur, de pratiquer plus intensément, et de surtout ne pas oublier de faire les versements obligatoires…

      Cela n’a pas de sens, à mon avis. Car il est impossible que Dieu ait envoyé une maladie tuant des personnes pour servir d’avertissement. De même que Jésus n’a jamais tué personne, ni blessé, ni frappé, Dieue st toujours du côté de la vie et de la santé, du pardon et de l’amour. Dieu est la source ultime de la vie, travaillant sans cesse en faveur de la vie. Comme le dit Jésus, si Dieu envoyait la maladie et la mort, « son Royaume serait divisé contre lui-même et dévasté, ne pouvant subsister. » (Matthieu 12:25). Le Christ n’a jamais tué, ni rendu malade, ni envoyé la foudre sur personne, au contraire, il a touché et purifié le lépreux, soigné, guéri, pardonné, relevé, ressuscité. Et cela manifeste la façon d’être de Dieu lui-même.

      Tout livre de la Bible est à lire et interpréter au présent, comme parlant de notre salut à nous, lecteur de la Bible, dans le présent. Le livre de l’apocalypse ne parle donc pas du futur, mais du présent de notre conversion, de l’œuvre de Dieu en nous. C’est en nous que ces combats ont lieu, entre la Parole, l’Esprit de Dieu et de mauvaises forces que sont nos faiblesses, notre méchanceté, nos blessures anciennes. Avec la promesse de triomphe en nous de l’enfant de Dieu. Vous n’avez donc rien à craindre.

      Personnellement, je me suis bien sûr fait vacciner, à la fois pour moi-même et pour la communauté humaine. Les vaccins ont d’une manière générale sauvé des millions de vies humaines depuis qu’ils existent. Les humains ont ainsi bien travaillé pour développer la vie, et cela va dans le sens de la volonté de Dieu.

      Attention quand même dans le choix de vos amis, de votre église (en faisant attention de ne pas tomber dans des groupes manipulant les gens).

      Dieu vous bénit et vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *