Si je n’ai pas pu convertir mes proches, je me souviendrai d’eux éternellement sans jamais les revoir ?

une femme heureuse parmi les siens - Photo by Ainara Oto on UnsplashPar : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
Si je n’ai pas pu convertir au Seigneur les êtres chers autour de moi comment serai-je heureuse au Ciel ?
Est-ce-que je me souviendrais d’eux éternellement sans jamais les revoir ?
Merci de votre réponse car ces questions me touchent beaucoup.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Madame

C’est l’amour qui est plus fort que la mort, comme le dit l’apôtre Paul (1 Corinthiens 13)..
Par conséquent, vous pouvez être tout à fait rassuré, vous serez avec ceux que vous aimez.

La vie éternelle n’est pas due à nos mérites mais à l’amour dont Dieu nous aime, il garde notre personnalité profonde dans ce qu’elle a de meilleur. Et accompagne aussi notre cheminement futur dans la vie. Dieu n’est pas un terrible examinateur qui laisserait à la mort un de ses enfants bien-aimé. Quel cruel parent ferait cela pour son enfant ? Au contraire, il le soigne et fait tout pour qu’il vive, se développe. C’est ce que fait Dieu pour nous tout au long de notre vie, présente et future. Comment cela se passe après la mort est difficile à imaginer. Il nous suffit de faire confiance à Dieu, et de vivre en conscience la vie présente de la plus belle des façons possibles, en faisant ce que nous pouvons, compte tenu des circonstances.

Bravo de témoigner de votre foi auprès de vos proches. Seulement, si l’on cherche à convertir avec trop d’insistance les gens, cela les énerve, ce qui donne une mauvaise image de la foi. Le mieux me semble être de vivre votre foi dans la confiance en Dieu, et que votre entourage vous voit vivre votre foi de façon heureuse, paisible, qu’ils voient que cela vous rend plus aimante et respectueuse, serviable pour les autres. C’est cela qui a bien des chances de leur donner envie de s’intéresser à la source de votre heureux développement.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *