Une cérémonie de mariage plutôt spirituelle, avec le minimum d’Évangile ?

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour

Je me permets de vous contacter car nous nous marions l’été prochain, et ma future femme et moi aimerions beaucoup faire une cérémonie en extérieur. Nous aimerions qu’elle soit davantage spirituelle que religieuse et pensons qu’une cérémonie protestante pourrait convenir à la fois au catholique non pratiquant que je suis et à mon amie athée. En effet nous sommes convaincus du caractère sacré du mariage mais ne souhaitons pas que les références à l’évangile soient trop longues par rapport à l’expression de nos convictions communes.

Nous aimerions donc avoir plus d’informations sur la cérémonie protestante.
Dans quelle mesure pouvons-nous personnaliser cette cérémonie ? Pouvez-vous présider ce type de cérémonie ou connaîtriez-vous des Pasteurs sur Paris qui accepteraient de le faire ?

Bien cordialement

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Dans notre église, nous aimons bien tenir compte des cas particuliers afin d’accompagner chacun, chacune, et chaque couple qui le désire. Et donc la cérémonie de mariage est adaptée pour tenir compte des sources d’inspiration des deux époux, c’est la moindre des choses.

Dans le principe, ce n’est pas impossible de trouver des pasteurs qui accepteront de bon cœur de vous accompagner dans ce projet. selon vos sources d’inspirations, en personnalisant la cérémonie dans le fond, dans la forme, dans le lieu, le jour.  Encore faut-il trouver ce ou cette pasteur.e. en fonction de la date et du trajet à faire, de vos possibilités à tous pour vous rencontrer et faire une belle préparation et cérémonie… C’est vrai que si vous ne vouliez pas du tout de lecture de la Bible dans votre cérémonie de mariage, cela aurait été un peu difficile de demander à un pasteur de faire une cérémonie athée, à moins qu’il/elle soit un ami ou un parent qui ait d’autres liens avec vous et fasse une cérémonie laïque par amitié.

Mais même si vous n’êtes pas de grands lecteurs de la Bible, bravo d’avoir cité quand même l’Evangile, cela pourrait aussi un autre texte de la Bible, qui comporte bien des genres littéraires, des poèmes, des récits, des réflexions… La Bible est un patrimoine fantastique avec peut-être L’Odyssée d’Homère et Platon ? S’y intéresser n’est pas réservé aux croyants, de même que l’on peut lire l’Odyssée sans croire en Zeus ni aux cyclopes.

Ce qui n’empêche pas de prendre d’autres textes, en particulier des textes qui seraient source d’inspiration pour votre fiancée.

Cette recherche des textes qui vous correspondent est effectivement le « travail » que nous faisons (pasteur.e et les deux mariés) ensemble lors de la préparation. C’est une recherche de ce qui fait sens dans vos vies à tous les deux, et en commun pour votre couple. C’est une question de valeurs, de projets, de ce qui rend pour vous la vie plus belle, plus créatrice, plus élevée, plus pleinement vivante. C’est là que votre cérémonie de mariage sera vraiment personnelle et vraie, et que l’ensemble préparation + cérémonie sera si important pour vous, et aussi pour vos proches. Cela sera d’abord vécu tous les deux, une belle occasion de débattre ensemble sur l’essentiel que l’on ne prend pas assez le temps de discuter dans la vie quotidienne. Et cela se traduira un petit peu dans le choix des textes importants pour leur sens.

Par ailleurs, c’est vrai que de la musique et éventuellement de jolis textes poétiques plein d’émotion et de beauté ajoutent de la chair et des sentiments autour du cœur et du cerveau. C’est à choisir et personnaliser aussi.

Pour le reste, le ou la pasteur.e peut effectivement ne pas abuser des prières ! Personnellement, dans ce cas, je garde l’annonce de la grâce de Dieu au début de la cérémonie (disant la dignité radicale et sans condition pour toute personne, sans condition de foi, de croyances, de parcours de vie, de goûts), la bénédiction nuptiale du couple au milieu (disant que votre couple en tant que tel est important et a une vocation particulière), et la bénédiction finale à la fin (pour les personnes de l’assemblée).

En ce qui concerne une cérémonie à l’extérieur, c’est possible, mais l’organisation pratique est bien entendu bien plus lourde que d’arriver dans un temple où tout est déjà propre et en ordre pour une cérémonie de ce genre, et nous avons de fort jolis temples, ayant un côté patrimonial et esthétique assez inspirant. Mais chacun son style et dans la théologie protestante, aucun lieu n’est plus sacré qu’un autre.

Tous mes vœux de bénédiction pour votre union.

par : pasteur Marc Pernot

P.S. Vous trouverez peut-être aussi des éléments ici : https://jecherchedieu.ch/pratiquer/la-ceremonie-de-mariage

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *