En vivant en concubinage, suis-je destinée à aller en enfer, car il n’y a aucun projet de mariage ?

Illustration : couple courant ensemble - Image: 'Couple running together - Copenhagen, Denmark' by Kristoffer Trolle https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/ http://www.flickr.com/photos/126744325@N07/46020672532

couple de moineaux sur une branche - Image par Oldiefan de Pixabay

Comme des oiseaux sur une branche.

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
En vivant en concubinage avec mon conjoint suis-je destinée à aller en enfer car il ya aucun projet de mariage.
Merci à vous.
Cordialement

Réponse d’un pasteur :

Bonjour Madame

Dieu n’est pas comme cela. Il n’est pas une sorte de fonctionnaire vérifiant que le passeport porte bien les visas aux bonnes pages pour laisser entrer. Il est comme une tendre maman qui soigne son bébé.

Ce n’est pas pour Dieu, afin qu’il nous accepte, que le mariage est une bonne idée. C’est pour nous que c’e’st utile. Car en prenant le temps de s’engager l’un vis à vis de l’autre devant nos proches et devant Dieu, il y a quelque chose qui se grave en nous plus profondément, il y a aussi de l’humilité, demandant à nos proches et à Dieu de nous aider dans ce projet. La préparation au mariage est aussi l’occasion de réfléchir et de discuter dans le couple de valeurs, d’idéaux, de philosophie, de théologie et de foi ou de non foi (on a le droit). C’est un exercice utile.
Tant mieux si vous pouvez faire tout cela sans le processus du mariage. C’est le résultat qui compte. Et ce n’est alors pas un problème. Dieu, lui, continuera de toute façon à vous accompagner de toutes ses forces. Bien sûr. Car un amour vrai est comme ça : il aime et reste fidèle sans condition, même quand l’autre ne va pas bien.

Je n’utiliserais pas le terme de « concubinage » pour parler de vous, mais de couple, si tel est effectivement votre vision. C’est à dire de deux personnes qui ont le projet d’être fidèles l’une à l’autre pour la vie tout entière. C’est à mon avis cela le projet principal. Le projet de mariage, s’il existait, serait de toute façon au service de ce projet de vrai couple.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *