Peut-on fuir/éviter des personnes malveillantes dans le travail sans commettre un péché ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Marc Pernot Stéphanie dit :

    C’est une question à laquelle la plupart d’entre nous sommes confronté.e.s dans notre vie professionnelle. J’aime le conseil d’essayer de rationaliser et d’objectiver le plus possible. Si je puis me permettre j’ajouterai le conseil de ne pas rester seul.e ou vouloir faire face seul.e aux problèmes : en parler à ses proches et consulter les professionnels de l’entreprises qui ont un rôle de médiation : RH, psychologues, assistantes sociales, CHSCT…Après, et c’est un bien triste constat, on se rend compte que des personnes ont des comportements toxiques sans sans s’en rendre compte pour de multiples raisons: l’environnement et la logique de la structure est elle même toxique et incite les plus fragiles à avoir des comportements néfastes, la personne à elle-même des problèmes non résolus et cherche à se “décharger” sur les autres. Ne pas prendre les attitudes nocives à titre trop personnel serait un troisième conseil. Essayer d’analyser et de comprendre, un début une nécessité pour entrevoir des solutions. Enfin, le dernier et le plus chrétien des points est : “i would be good”, cette chanson d’Alanis Morisette qui me trottait dans la tête aux heures les plus sombres. Oui, le plus grand pouvoir et celui le plus à même de transformer tout c’est celui de continuer à se comporter selon ses principes, d’amour et de respect de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *