Je suis protestante comment se marier avec un témoin de Jéhovah ?

Par : pasteur Marc Pernot

couple, avec la femme portée par un homme - Photo by Carly Rae Hobbins on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour à vous,
voila je suis protestante et je suis avec un témoin de jéhovah. Nous avons pour projet de nous marier mais sachant que nous ne sommes pas de la même religion j’aurai quelques questions ?
Est- il possible pour un témoin de se marier dans un lieu différent de leur salle du royaume ?
Notre mariage peut-être béni par pasteur sans que ça pose problème ?
C’est vraiment la partie religieuse qui me pose problème
bien à vous

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Vous êtes de la même religion, car les témoins de Jéhovah, les protestants, les catholiques et les évangéliques, les orthodoxes sont tous de religion chrétienne.

Être de confessions chrétiennes différentes ne pose pas de problèmes dans le principe, mais le problème peut arriver selon le degré d’ouverture ou de fermeture d’esprit de chacun des conjoints. (Voir cet article à ce propos)

Ce que je sais d’expérience, c’est que l’église des témoins de Jéhovah a souvent des idées très très trèèèèès précises sur les règles qui font qu’une personne est ou non une personne chrétienne. Et que ce n’est pas facile à vivre dans le couple et dans la famille.

Par exemple, est-ce que votre ami pense que vous pouvez, avec votre foi actuelle, être une bonne personne aux yeux de Dieu ?

  • Si non, à mon avis, c’est un vrai gros problème et il ferait mieux de choisir quelqu’un de son église.
  • Si oui, c’est bon signe. Mais mais si son église pense le contraire, peut-être qu’il devrait changer d’église pour une église un peu plus ouverte et qui accepte son couple comme valable.

Est-ce qu’il supporterait que d’éventuels enfants reçoivent un catéchisme en dehors de son église, et ne soient pas témoins de Jéhovah ?

Il est bien entendu absolument inimaginable de mettre la pression sur son conjoint et sa famille pour qu’il se convertisse à sa propre foi. Car la foi, par définition, est quelque chose où la sincérité du cœur est la plus importante, et quoi que ce soit comme une contrainte signifie tordre cette sincérité.

C’est ce genre de questions qu’il faut se poser avant de conclure un mariage. L’amour est un vrai respect de l’autre, et donc en particulier un vrai respect de la foi de l’autre. L’amour suppose donc d’aider l’autre à s’épanouir dans sa propre foi, dans sa propre personnalité. Mais une personne qui a un esprit sectaire se reconnaît au fait qu’elle est tellement persuadée que son propre point de vue, sa propre foi est la seule bonne, que cette personne en vient à considérer comme un acte d’amour de vouloir imposer cette façon de voir à l’autre. C’est le signe que cette personne confond sa propre religion avec Dieu lui-même. Cette psychologie n’est vivable que pour ceux qui font partie de la même église.

Mais si votre ami est ouvert et respectueux (de façon sincère, et pas simplement dans le discours pour conquérir votre cœur), alors c’est parfait. Et alors oui, une cérémonie religieuse est tout à fait possible sans problème. C’est bien plus facile entre deux chrétiens, même différents, qu’entre un chrétien et un athée, un hindouiste, ou un musulman !

Amitiés fraternelles
Tous mes vœux de bénédiction sur vous et votre couple

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *