Je suis protestante comment se marier avec un témoin de Jéhovah ?

Par : pasteur Marc Pernot

couple, avec la femme portée par un homme - Photo by Carly Rae Hobbins on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour à vous,
voila je suis protestante et je suis avec un témoin de jéhovah. Nous avons pour projet de nous marier mais sachant que nous ne sommes pas de la même religion j’aurai quelques questions ?
Est- il possible pour un témoin de se marier dans un lieu différent de leur salle du royaume ?
Notre mariage peut-être béni par pasteur sans que ça pose problème ?
C’est vraiment la partie religieuse qui me pose problème
bien à vous

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Vous êtes de la même religion, car les témoins de Jéhovah, les protestants, les catholiques et les évangéliques, les orthodoxes sont tous de religion chrétienne.

Être de confessions chrétiennes différentes ne pose pas de problèmes dans le principe, mais le problème peut arriver selon le degré d’ouverture ou de fermeture d’esprit de chacun des conjoints. (Voir cet article à ce propos)

Ce que je sais d’expérience, c’est que l’église des témoins de Jéhovah a souvent des idées très très trèèèèès précises sur les règles qui font qu’une personne est ou non une personne chrétienne. Et que ce n’est pas facile à vivre dans le couple et dans la famille.

Par exemple, est-ce que votre ami pense que vous pouvez, avec votre foi actuelle, être une bonne personne aux yeux de Dieu ?

  • Si non, à mon avis, c’est un vrai gros problème et il ferait mieux de choisir quelqu’un de son église.
  • Si oui, c’est bon signe. Mais mais si son église pense le contraire, peut-être qu’il devrait changer d’église pour une église un peu plus ouverte et qui accepte son couple comme valable.

Est-ce qu’il supporterait que d’éventuels enfants reçoivent un catéchisme en dehors de son église, et ne soient pas témoins de Jéhovah ?

Il est bien entendu absolument inimaginable de mettre la pression sur son conjoint et sa famille pour qu’il se convertisse à sa propre foi. Car la foi, par définition, est quelque chose où la sincérité du cœur est la plus importante, et quoi que ce soit comme une contrainte signifie tordre cette sincérité.

C’est ce genre de questions qu’il faut se poser avant de conclure un mariage. L’amour est un vrai respect de l’autre, et donc en particulier un vrai respect de la foi de l’autre. L’amour suppose donc d’aider l’autre à s’épanouir dans sa propre foi, dans sa propre personnalité. Mais une personne qui a un esprit sectaire se reconnaît au fait qu’elle est tellement persuadée que son propre point de vue, sa propre foi est la seule bonne, que cette personne en vient à considérer comme un acte d’amour de vouloir imposer cette façon de voir à l’autre. C’est le signe que cette personne confond sa propre religion avec Dieu lui-même. Cette psychologie n’est vivable que pour ceux qui font partie de la même église.

Mais si votre ami est ouvert et respectueux (de façon sincère, et pas simplement dans le discours pour conquérir votre cœur), alors c’est parfait. Et alors oui, une cérémonie religieuse est tout à fait possible sans problème. C’est bien plus facile entre deux chrétiens, même différents, qu’entre un chrétien et un athée, un hindouiste, ou un musulman !

Amitiés fraternelles
Tous mes vœux de bénédiction sur vous et votre couple

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. robert dit :

    Les Témoins de Jéhovah sont des chrétiens et vous avez raison de le rappeler, car beaucoup au sein des Eglises classiques leur dénient ce titre étant donné leur refus des deux dogmes de la divinité essentielle de Jésus-Christ et de la Trinité.. A ce moment, à l’intérieur des mêmes Eglises classiques, combien y aurait-il de membres même fidèles qui eux également en toute logique devraient déclarés « non chrétiens »

    Malheureusement, il reste difficile de savoir quel pourcentage de Témoins opteraient pour une attitude d’ouverture. Le grand dommage a débuté pour ce mouvement avec l’arrivée à la présidence du « Juge » Rutherford qui a ouvert la porte à toute une série de doctrines et pratiques/interdictions soit ridicules (anniversaires,……. , soit dangereuses (transfusion sanguine)..Heureusement, certaines assemblées d’Etudiants de la Bible ont refusé de reconnaître l’autorité de Rutherford pour demeurer sur le terrain de C.T. Russel.

    • Nirone dit :

      Je suis chretiene de lutherien,je suis avec un homme de temoins de jehovah,,
      Nous nous s’aime et on vas se marierai
      Le problem est tout les persone au tour du moi dti que si je suis marie avec Temoins de jehovah j’irai en l’enfer….j’ai peur et j’ai besoin d’avis de pasteur ,mais ils ont la même reponse,,..
      J’aime ma fiancé mais j’ai peue…ma mére aussi n’accepte pas cela surtout mon homme disent que si le mariage est terminé,il faut que je laise la religion protestante et de le suivi dd temoins
      Je l’aime et il m’aime….que dois-je faire?

      • Marc Pernot dit :

        Désolé. Cela ne devrait jamais arriver que la religion vienne séparer un couple de personnes qui s’aiment. Car Dieu est source de paix, de bienveillance, de respect de l’autre, de compréhension et de pardon. Le Christ a même célébré la grande foi d’un centurion romain ! Alors qu’un centurion était obligé de rendre un culte à son empereur comme dieu. Donc dieu n’envoie pas en enfer une personne qui respecte la foi de son conjoint !!! Il y a un seul Dieu, ceux qui adorent Dieu, quel que soit le nom qu’ils lui donnent adorent tous le même Dieu. Et il y a un seul Jésus-Christ, nous sommes donc tous disciples, à notre façon, du même Christ.

        Ces fabuleux chrétiens vous condamnent ? Christ vous pardonne, vous relève, et Dieu vous bénit.
        Comment faire ?

        1. Si vraiment vous aimez l’autre : il faut respecter sa foi et donc ne pas faire la moindre pression pour que l’autre change d’église pour rejoindre la sienne. Celui qui ne respecte pas n’aime pas. Au contraire, quand on aime, on encourage l’autre à être fidèle à sa foi.
        2. Chacun doit s’occuper de sa propre famille pour exiger qu’elle respecte votre amour. Même si c’est au risque que la famille fasse la tête et rompe (c’est souvent la chantage que les famille osent faire, en général temporaire). Car protéger son conjoint est le devoir des époux.
        3. Si vous aimez une personne et que votre église vous condamne parce que vous aimez cette personne : il faut quitter votre église. C’est intenable. Il faut être dans une église où l’on soit à l’aise, en paix. Or : vous avez tous les deux une foi ouverte à la diversité des sensibilités chrétiennes, il vous faut une église qui vous corresponde. Si vous aviez une foi absolument attachée à telle église particulière ou dogme : il vous faut alors prendre un époux ou une épouse dans cette étroite sensibilité là.
        4. Il vous faut donc choisir, chacun de vous deux. Établir une cohérence entre votre foi, votre vie, votre église.
        5. Mais si vous vous aimez tous les deux : avancez en paix, sereinement. Et avec force, détermination. Dites à vos proches qui vous condamnent que vous, vosu ne les condamnez pas. Disent à vos proches qui vous tourneraient le dos que votre porte restera ouverte pour les recevoir quand ils auront fini de faire la tête. Quittez les églises qui vous méprisent et vous menaces, fuyez leurs membres intégristes qui se feront tout gentils, pleurant et menaçant pour que vous reveniez. Vous n’êtes pas obligés de choisir alors tout de suite une nouvelle église, vous pouvez aussi choisir de rester en pas et de pratiquer de chez vous, dans votre chambre, seul à seul avec Dieu comme le propose Jésus (Matthieu 6). Ensuite, un peu plus tard, quand ce sera plus calme, vous pourrez prendre le temps de chercher chacun une église qui vous corresponde et qui ne vous condamne pas. Ce ne sera pas nécessairement la même pour les deux. Chacun son style. Ou peut-être la même église tous les deux.

        Encore désolé pour ces difficultés que vous rencontrez. C’est cruel et injuste. Dieu ne veut pas cela.
        Dieu vous bénit et vous accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *