Je m’essaye avec Dieu, mais je n’y arrive pas totalement, je n’ai pas encore trop confiance en lui

Par : pasteur Marc Pernot

femme souriante - Photo by Artem Beliaikin on Unsplash

Question d’un visiteur :

Bonjour
Je débute dans la foi à 60 ans c’est pas évident, après la mort de ma mère dont je m’étais occupée pendant 9 ans, je suis tombée en éveil, parce que la vie n’avait plus de sens sans elle et depuis 1 mois je m’essaye avec Dieu, mais je n’y arrive pas totalement. J’essaye de méditer la bible, c’est dur. Ici en France on ne trouve plus de prêtres nous n’avons plus que des laïcs et c’est compliqué. En même temps j’ai peur de lui, je n’arrive pas à expliquer, j’essaye de comprendre, mais Dieu me fait peur. Ma famille n’a jamais été pratiquante, plutôt le contraire, j’ai été baptisé j’ai fait ma communion, mais c’est un lointain souvenir, et là j’aimerai mieux le connaître, mais ma foi est branlante, un jour j’y crois, un jour je n’y crois pas. Je veux que ma vie change, célibataire à 60 ans je tourne en rond chez moi, je n’arrive pas à vivre seule, et je pense qu’il le comprend, mais en même temps… j’ai peur de ce qu’il pourrait faire à ma vie, je suis prête à partir, c’est mon rêve de partir, mais pour l’instant c’est ma patience qui fait défaut, et émotionnellement je ne suis pas encore sure. Je crois en Dieu, mais ce n’est pas simple d’être un « Bébé spirituel », parce qu’avoir confiance n’est pas gagné pour augmenter sa foi. J’aimerai qu’il m’aide dans ma vie qui a été un raté continuel, j’espère en lui, mais en même temps entre la peur et le manque de confiance, que dois je faire

Réponse d’un pasteur :

Chère Madame

Bravo vous votre magnifique démarche.

C’est tout à fait normal que d’avancer demande un vrai courage et de la force, c’est normal de tâtonner, de rencontrer des fausses pistes. C’est normal que votre foi connaisse ds hauts et des bas…
Seulement, assez vite vous aurez, et peut-être avez-vous déjà de magnifiques bonnes surprises.

Les points fondamentaux d’une démarche chrétienne sont simples. Je dirais :

  • penser à Dieu régulièrement, à sa façon, chaque jour,
  • y mettre sa bonne volonté sincère,
  • en confiance en Dieu, car il ne peut venir de lui que du bon.

Je dirais donc que vous êtes en très très bonne voie. Manifestement vous travaillez exactement sur ces points.

Le reste, ce sont des moyens et des fruits :

  • Les moyens pour s’aider à travailler notre rapport à Dieu : lecture de la Bible, façon de prier, pratique en église : quoi et à quel rythme ? C’est à déterminer soi-même, et ajuster pour trouver ce qui nous correspond à un moment donné.
  • Des fruits : il y en aura certainement, de bons fruits. Mais il est plus favorable de ne pas être trop fixé sur ce que l’on attend précisément, car on risque de manquer de bonnes surprises et que l’on risque d’être déçu en ne vivant pas ce que l’on espérait.
  • Un fruit est une confiance grandissante en Dieu. Un autre fruit est de découvrir grâce à lui que nous sommes déjà une bonne personne.

Vous avez raison, un peut de patience est nécessaire, car toute vraie belle construction, tout cheminement prend un peu de temps. Pas trop de temps non plus. Je dirais qu’après 6 mois – un an de pratique nouvelle de la foi de vrais bons fruits devraient pouvoir être appréciés.

Donc bravo pour votre image de « bébé spirituel ». C’est une excellente disposition d’esprit, la meilleure pour avancer avec souplesse et recevoir de Dieu ce qu’il cherche à vous apporter comme « lait spirituel » (cette expression n’est pas de moi, elle est très biblique).

Un bébé n’est certes pas très très performant encore, mais ce n’est pas un raté pour autant. Votre vie a connu des ratés, vous avez même peut-être été frappée par bien des revers, c’est vrai que la vie n’est pas juste sur ce point de vue là. Dieu espère et travaille pour que vous viviez de belles et bonnes choses, pour que de ces mauvaises expériences puissent appartenir pour vous au passé.

Dieu est de votre côté, dans les joies comme dans les difficultés. Aucune peine ne vient jamais de Dieu, il est entièrement positif pour vous face aux événements.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Marc Pernot

bio de Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.