Entre prier et méditer qu’est-ce qui est le plus important ?

Par : pasteur Marc Pernot

Un parapentiste au dessus du lac de Garde - Image par Pixaline de Pixabay

Prier, c’est prendre son envol.

Question d’un visiteur :

Bonjour
entre prier et méditer qui est le plus important?
Merci.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir
Et bravo de chercher à vous organiser pour avancer spirituellement. Je suis convaincu que cela vous apportera énormément, à vous et à votre entourage.

Jésus nous dit de « veiller et prier », de prier dans son intimité, chez soi, porte fermée, dans le secret (Matthieu 6:6). De chercher ainsi le royaume de Dieu et sa justice (l’action de Dieu en nous, sa volonté à lui de faire avancer le bien en nous et à travers nous).
Il ne parle pas de méditer.

Qu’est-ce que vous entendez par « méditer » ?

  • Si vous entendez « méditer les Ecritures », c’est à dire lire la Bible pour en tirer du sens pour notre propre vie, se regarder dedans comme un miroir et mieux se connaître, affiner notre théologie, notre espérance de Dieu et notre propre vocation… Jésus ne nous impose pas particulièrement de lire la Bible, mais lui, en tout cas, la connaît manifestement très très bien et sait se l’appliquer à sa vie présente et aux circonstances. Cela est un encouragement pour nous.
  • Si vous entendez « méditer » au sens bouddhiste du terme, c’est autre chose. Personnellement, je ne suis pas amateur de ce genre de pratiques, mais je ne veux pas non plus en dégoûter les autres. Chacun sa sensibilité. Peut-être si cela prépare à la prière, si cela prépare à penser au Christ et à sa confiance dans la tendresse et la fidélité de Dieu.

Donc pour répondre en un mot à votre question : entre prier et méditer, de toute façon, le plus important c’est prier.

Prier est une relation à une personne, c’est boire à une source. Ce n’est donc pas autocentré, ce n’est pas seulement moi qui travaille sur moi. C’est une humilité devant une source ultime. Dieu. Ce n’est pas se vider de soi, c’est s’emplir de ce souffle.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : Marc Pernot, pasteur à Genève

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Émile Morantin dit :

    Bonjour à tous,
    En ce qui me concerne,méditer c’est se mettre à disposition pour être touché par une présence intérieure,les « cieux »sont au-dedans de soi.
    Pas de veines paroles,Dieu Est,Dieu sait ! ce n’est pas une machine à café où l’on reçoit pour son argent,la petite étincelle n’est pas systématiquement activée ,dans mon cas ,elle l’est rarement ! parfois la réponse arrive par un chemin détourné,sans doute que parfois Dieu agit à notre insu,sachant ce qui est le mieux pour nous.
    L’essentiel c’est la constance.Sans quémander, cette « présence éhontée « porte ses fruits sur le long terme.
    Pas de révolution à attendre,mais une évolution ,un pas après l’autre! certains sont touchés par la « grâce » tant mieux pour eux,peut-être est-elle parfois « invisible » acceptons -en l’augure!
    bonne journée à tous!

    • Marc Pernot dit :

      Merci pour ce témoignage.
      Bravo pour cette belle façon de prier, humble et sincère, dans la contemplation et l’espérance confiante.
      Dieu vous bénit et vous accompagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *