J’ai entendu dire qu’Adam aurait eu une première femme : Lilith ?

Illustration : sculpture de 'Lilith, Adam et Ève' http://www.flickr.com/photos/153656233@N04/36448325714 Found on flickrcc.net

Par : pasteur Marc Pernot

Question d’un visiteur :

Bonjour
Petite question théologique:

J’ai entendu dire qu’Adam aurait eu une première femme avant ève, une certaine Lilith, mais je n’ai jamais entendu parler de ça dans l’église protestante ?

Camila.

Réponse d’un pasteur :

Bonjour,
Le mot Lilith n’apparaît qu’une fois dans la Bible (en Esaïe 34:14) pour désigner un oiseau nocturne, très probablement le chat-huant, et la croyance populaire a pris petit à petit ce mot pour désigner une sorte de monstre nocturne. Après, les développements tardifs de la pensée rabbinique, ont fait de Lilith une première épouse infidèle d’Adam, devenue la première des quatre femmes du diable et la persécutrice des nouveaux-nés. Lilith était dite détester la descendance d’Eve, qui l’avait remplacée auprès d’Adam.

La croyance au pouvoir néfaste de Lilith devint si enracinée chez certains Juifs superstitieux, que, quand une femme allait accoucher, le père de famille ou quelque autre personnage connu pour sa piété attachait à la porte de la maison, sur les murs et sur le lit, des écriteaux avec ces mots: « Adam, Eve, dehors Lilith ». On ajoutait parfois le nom d’anges afin qu’elle ne fasse aucun mal aux enfants. La nuit qui précédait la circoncision de l’enfant, on écartait Lilith par des lectures pieuses.

Mais tout cela n’a rien de biblique, ni même de sérieux théologiquement, ce n’est que de la croyance populaire et superstitieuse, ce qui n’apporte rien à la foi et à la vie, ne correspondant pas aux véritables enjeux… Afin de préparer un bel avenir pour son enfant, mieux vaut des soins, de l’amour, de l’éducation que de la superstition, non ?

L’idée protestante étant d’en revenir à la pureté de la Bible, et à chercher dedans des pistes pour nous aider à avancer. Et ce genre de légendes fumeuses brouillent les idées. Alors si c’est par curiosité c’est comme s’intéresser aux contes et légendes, pourquoi pas, mais sans y attacher une quelconque importance vitale. Il y a aussi un petit inconvénient, à mon avis, à faire du roman à partir de la bible, c’est qu’on peut alors lui faire dire n’importe quoi, et venir nous faire perdre le grand intérêt de ces textes.
Amitiés fraternelles

par : pasteur Marc Pernot

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Laetitia dit :

    Pourtant ma fille au collège puis lycée on le lui a inculqué, lilith, de même le fait que Abel et son frère étant les premiers enfants comment il a pu rencontrer sa femme? Aurait il eu sa soeur comme épouse? On lui répond que non car existait d autres personnes. .comment voir tout ceci?

    • Marc Pernot dit :

      Je ne sais pas pourquoi on lui a parlé de cela. A mon avis la question ne se pose pas en ces termes. Ces passages de la Bible ne sont pas un livre d’histoire mais un livre de théologie, de foi.

  2. Wagner dit :

    Merci pour cet éclaircissement . Pas simple en ce moment pour moi de me situer entre ésotérique et biblique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *