01 août 2023

Un médecin souriant au chevet d
Question

On m’a dit que que le suicide était un péché, que je risquais d’être encore plus mal que maintenant car j’allais être une âme errante.

Par : pasteur Marc Pernot

Un médecin souriant au chevet d'une patiente qui va mieux - Photo de National Cancer Institute sur https://unsplash.com/fr/photos/gO-iULv-qbU

Question posée :

Bonjour,

J’ai lu un article d’une mère ayant perdu sa fille suite à un suicide du à une dépression.

Je vis une dépression très sévère et d’autres troubles psychiques qui rendent ma vie infernale. Je souhaiterais mettre fin à mes jours mais j’ai très peur car mon prêtre catholique m’a dit que c’était un péché et que je risquais d’être encore plus mal que maintenant car j’allais être une âme errante.

Merci,

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

La dépression est une maladie qui fait souffrir

Je sais la souffrance immense que connaît la personne frappée d’une dépression, et je pense sincèrement à vous qui êtes victime de cette maladie. Votre souffrance peut être soulagée, la dépression se soigne, c’est une maladie fréquente, il faut simplement trouver un médecin compétent.

Dieu n’a pas voulu et ne veut pas que nous souffrions, et encore moins cette souffrance terrible. Il est à vos côtés pour lutter contre les causes de cette souffrance, et vous accompagner vers la vie belle. Son projet, nous dit Jésus dès les premiers mots de son Evangile est le bonheur (Matthieu 5).

Ce serait un sacré gâchis de vous voir disparaître de la terre, car une personne capable de dépression est aussi une personne sensible. Et cette sensibilité qui est une fragilité est aussi un talent précieux. Or, il suffirait que vous alliez mieux pour que cette sensibilité vous permette de profiter des bons côtés de la vie de façon intense, et que vous puissiez aussi apporter à d’autres de belles choses grâce à ce talent.

Le fait que vous appeliez montre qu’il reste une fenêtre de lumière dans votre nuit. Il y a une fissure dans les portes de votre enfer.

La vie future, ses joies et ses peines ?

La vie future n’est pas une autre vie. C’est cette même vie qui continue, nous dit Jésus. C’est notre vie de notre personne qui vit d’une autre façon, avec encore ses efforts, ses pas à franchir, ses défis à relever. Sinon ce ne serait pas la vie.

Personne ne sait et même ne peut imaginer comment cela pourrait être, et votre prêtre n’en sait rien, et moi non plus. Je pense qu’il exagère avec ses menaces, tout au plus, j’imagine que l’on se rend compte des belles choses que l’on a faites et des méchancetés que nous avons commises. Mettre fin à une vie, que ce soit la sienne ou celle d’un autre, ne fait certainement pas partie des belles choses, mais d’une tristesse et d’un regret que l’on porte. Par contre, visiter et soigner une personne qui souffre et l’aider à reprendre pied dans la vie : ça, c’est un beau geste, que ce soit en faveur d’une amie que l’on aide, ou que cela soit nous-même que nous visitons et soignons, et trouvons des soins appropriés. Vous-même avez aujourd’hui besoin d’aide. Ensuite, étant passé par là, en ayant vraiment touché le fond et en ayant vu la lumière, vous serez d’une aide précieuse pour bien des personnes précieuses.

En pensée pour vous et en priant pour vous.

Dieu vous bénit et vous accompagne.

par : pasteur Marc Pernot

Vous pouvez trouver de l’aide en cas de pensées suicidaires:

1) En allant aux urgences de l’hôpital le plus proche, ils sauront soulager votre souffrance dès aujourd’hui.

2) Par téléphone, un peu partout dans le monde, voir la page de ce site internet.
Par exemple, en Suisse :

  • Les urgences générales : appeler le 144
  • La Main Tendue, Hotline: 143, Site internet: 143.ch
  • Parpas, Hotline: +41 27 321 21 21, Site internet: parspas.ch
Partagez cet article sur :
  • Icone de facebook
  • Icone de twitter
  • Icone d'email

Articles récents de la même catégorie

Articles récents avec des étiquettes similaires

2 Commentaires

  1. Marine dit :

    Bonsoir,

    Je trouve votre réponse à cette personne vraiment parfaite. Cela fait chaud au coeur même si on n’est pas dans sa situation, mais que l’on sait ce que c’est. J’espère que ce message saura faire son chemin en elle et qu’il lui donnera de la force, quoi qu’il/elle décide.

    Je me permets une question, j’espère ne pas court-circuiter l’appel à l’aide. Vous écrivez « la vie future n’est pas une autre vie. C’est cette même vie qui continue, nous dit Jésus », pourriez-vous me donner un passage de la Bible qui concerne cela?

    Et encore merci à vous pour votre implication sur ce site et vos mains tendues et beaucoup de courage à cette personne qui se sent perdue.

    Merci.

    1. Marc Pernot dit :

      Merci. Oui, on pense à elle très fortement, dans la prière aussi.
      En ce qui concerne la parole de Jésus qui parle de la vie qui continue, il y a :

      Jésus dit à Marthe : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. »
      (Jean 11:25-26).

      Il y a aussi tous ces passages qui disent que nous avons (au présent) la vie éternelle, qu enous sommes déjà passés de la mort à la vie, dès ce temps présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *